samedi 21 avril 2018

Pélerinage apaisant avant départ

Nous venons de passer notre dernier séjour complet dans notre maison aux Pays-Bas. Le prochain, fin mai sera pour le déménagement. La maison est déjà pleine de cartons, nous avons fait un tri important. On ne trie pas à 60 ans comme à 30 ou 40 ans. J'ai donné, recyclé, jeté beaucoup. Et avec une grande facilité. Aller à l'essentiel. Rassurez-vous, j'ai gardé tous mes tissus et j'ai encore trouvé le moyen d'en acheter à un salon. Là, je suis incorrigible!
Notre fils aîné est venu quatre jours. Ca a été l'occasion de revoir certains endroits où je n'étais pas allée depuis longtemps, de revisiter notre histoire aux Pays-Bas. Ca m'a énormément apporté. Nous qui sommes depuis plusieurs années sur deux maisons, deux pays, ces visites m'ont permis de me poser à nouveau aux Pays-Bas pour mieux en partir. Je suis très sereine. J'ai commencé à dire plusieurs "au revoir" avec émotion, c'est sûr mais tranquillement. Il est vrai que mes amies me disent "ça fait drôle! tu reviendras?". Oui, je reviendrai... en touriste et pour les voir.
Voici toute une série de photos prises au long de ces quatre jours.

Découverte de ce terrain de sable. C'est juste à côté de la maison. Il y avait un bâtiment abritant une crèche. Rasé... Je vis depuis trente ans sur du sable mais le voir de façon aussi évidente m'étonne toujours. La terre ardennaise, ça va nous changer!!!
Mon fils était venu voir les tulipes. Cette année, c'était trop tôt. Keukenhof, l'immense jardin de bulbes était surtout fleuri de crocus. Les entreprises néerlandaises qui le mettent en forme sont toujours excellentes.
 






Nous avons beaucoup aimé cette mise en scène. Un cercle de bambous dont une partie est séparée en 4 et à l'intérieur, un bloc de sel de l'Himalaya. Un ruban flotte au vent.
Dans une serre , de petits carrés de tulipes plus variées les unes que les autres.





Comment résister à me faire prendre en photo avec mon lapin favori? Il y a deux semaines, il faisait encore frais!
 



 Les Néerlandais sont de grands professionnels. Les gens viennent pour voir les champs de tulipes. Eh bien, on leur en fait un, le long d'un petit canal qui longe Keukenhof et on les emmène en bateau (au propre comme au figuré!ceci étant juste mon opinion personnelle!) Je ne sais pas comment ils ont fait, c'était le seul champ de tulipes fleuries!!!






Mon mari connaît la ville de Leiden (Leyde) comme sa poche. C'était un samedi printanier, jour de marché. Beaucoup de bateaux sur les canaux. On a presque vu un embouteillage.
Le marchand de légumes a un camion bien propre avec des légumes bien propres. Pas de producteurs locaux... 
 Je ne me lasse jamais du marché aux fleurs. 
 Gilles nous fait passer dans les béguinages et les rues étroites.
 Bateaux-maisons
Une de mes terreurs : se garer au bord d'un canal alors qu'il n'y a pas la moindre rambarde pour éviter de tomber dans le canal. Quand Gilles devait se garer, je descendais d'abord de la voiture... Maintenant, comme c'est souvent moi qui conduis, je vais garer la voiture dans un parking, un vrai!
Bien sûr, mon fils et moi sommes allés à La Haye, sur la plage de Scheveningen. Nous avons habité juste à côté pendant huit ans.
 La plage de Scheveningen est assez large. Elle est longée par un boulevard et aux beaux jours, elle est noire de monde. Le samedi printanier, elle devait l'être et en ce week-end au temps estival, elle doit l'être aussi. Nous nous sommes promenés un lundi gris et frais. Nous avons été surpris de voir des énormes vagues en sable, sûrement artificielles, peut-être amenées là en vue de la saison.
Een warme chocolade MET slaagroom. Quand on commande un chocolat chaud, le serveur demande : "met of zonder slaagroom?" : "avec ou sans crème fouettée?" Il est très rare que je réponde "zonder"... Que de souvenirs simplement avec un chocolat chaud. Souvenirs familiaux à Utrecht, souvenir avec les copines quand je marchais tous les mercredis avec pause café ou chocolat à Kijkduin ou Meijendel...
J'ai quand même eu le bonheur de voir les tulipes en fleurs avant de partir. Wassenaar avait ses minichamps de fleurs mélangées. En pleine ville, c'est très agréable


Et pour finir, een broodje met haring. J'aime les harengs néerlandais. En général, je les mange tout seuls, sans rien ou avec une tomate. Il y a longtemps, je les mangeais dans un petit pain. Ce que j'ai fait une dernière fois. Là aussi, il y a "met of zonder...uien" avec ou sans oignons. Pour moi c'est sans.
Ce hareng n'est qu'une des spécialités néerlandaises que j'ai aimé manger pendant toutes ces années. Rien de sophistiqué dans la nourriture néerlandaises, mais des poffertjes (sortes de blinis sucrés), des pannekoeken (crèpes épaisses fourrées à tout et n'importe quoi, mélanges improbables), kibbeling ou lekkerbekjes(beignets de poisson), loempias (nems indonésiens)... En deux semaines, j'ai mangé tout ça au moins une fois, gourmande que je suis!

Une page importante de notre vie va bientôt se tourner et nous allons en ouvrir une autre.
Le lendemain de notre arrivée à Charleville, je suis allée à un enterrement à Rocroi, ville où j'ai passé mon enfance. Je suis retournée sur les lieux que j'aimais. J'y ai retrouvé ma joie de petite fille venant de jouer dans les remparts, allant se faire disputer car elle rentrait trop tard à la maison mais qui n'en avait rien à faire. J'ai retrouvé mon amoureux de l'école maternelle. 
50 ans après avoir quitté Rocroi, au moment où je reviens vivre dans mes Ardennes natales, l'enterrement d'un vieux monsieur m'a permis de retrouver mes racines enfantines. Merci Raymond et repose en paix.

La Vie me donne de beaux signes!

A bientôt. Prenez bien soin de vous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...