mardi 10 septembre 2019

Le Projet 70 273, l'expo dans les Ardennes du 12 au 20 octobre

Après une pause de quelques mois qui m'a fait du bien, je me suis replongée dans le Projet 70 273.
Je suis heureuse de vous informer ou de vous confirmer que j'organise une exposition du 12 au 20 octobre de 14 à 18h, au Foyer La Baraudelle 1, impasse le long pré 08130 Attigny (Ardennes)
J'ai eu quelques péripéties pour trouver un lieu d'exposition mais je ne les ai pas regrettées. Un jour où j'étais au Foyer La Baraudelle pour chercher les blocs faits par des résidents, je disais ma difficulté à trouver une salle : réaction immédiate de la directrice, Mme Latut et de Sandrine l'éducatrice "Mais vous n'avez qu'à exposer ici, nous organisons des expos régulièrement!" Cadeau incroyable! Nous allons pouvoir rendre hommage à des personnes handicapées exterminées du fait de leur handicap dans un centre qui accueille des personnes en situation de handicap!!! J'en suis très heureuse et très fière!
Deuxième énorme joie : Jeanne (la fondatrice du Projet), son mari Andy et leur fille Alison viennent. Jeanne souffre d'une DMLA depuis quelques mois et sa venue a été incertaine pendant un moment. Tari, amie de Jeanne très impliquée dans le Projet vient aussi. Elle était venue à Lacaze, à Rochester où je l'y avais rencontrée. Lucy, qui a organisé l'incroyable exposition à Rochester en janvier 2018 viendra avec son mari Mark. Elle a elle aussi une énergie débordante et un cœur énorme.

Je me revois en janvier 2018 dire à Jeanne que je souhaitais organiser une petite exposition locale dans les Ardennes. Et puis de fil en aiguille, mon souhait a évolué. Maintenant, je tiens à ce qu'il y ait en plus des quilts faits localement, des quilts venus de plusieurs pays. J'ai reçu des quilts d'Allemagne, des quilts allemands et un israélien. Mon mari et moi sommes allés chercher des quilts à Rochester début août. Nous sommes partis avec deux valises presque vides et sommes revenus bien chargés. Mon mari a trouvé l'inspiration pour deux dessins


Les valises étaient pleines de quilts français que Lucy avait rapportés de Lacaze. Elle m'a raconté qu'elle avait obligé ses amies britanniques à porter tous leurs vêtements sur elles pour pouvoir mettre les quilts dans les valises et ne pas payer de suppléments. Nous avons aussi rapporté tous les middlings que Lucy avait, dont un des miens, un de Katell Renon, certains de l'Aquitaine et bien sûr des anglais. Tous les middlings seront exposés à Attigny. Deux quilts du Sud-Ouest et deux de la région Aquitaine seront exposés. D'autres régions de France seront représentées par des blocs que j'ai reçus.
J'ai aussi rapporté des blocs que Lucy a reçus depuis l'exposition à la cathédrale. Je vais donc refaire des quilts. J'avoue avoir un moment de découragement quand Lucy m'a dit qu'il y avait environ 120 blocs. En fait, il y en a plus... Je pense faire au moins 3 quilts ou skinnies... Mais ce sera après l'exposition. Je ne veux pas me mettre plus de pression que nécessaire. J'en ai trop souffert en début d'année.

L'inauguration aura lieu le samedi 12 octobre à 15h. Vous y êtes tous et toutes cordialement invités. Attention pour les Marnaises et les Ardennaises, je vous avais dit que ce serait  le vendredi 11, la date a changé!  Pour une question d'organisation pour le Foyer La Baraudelle, si vous venez pour l'inauguration, je vous demande de me prévenir avant le 21septembre en m'envoyant un courriel à : annie point labruyere arubase gmail point com. Merci beaucoup.

Jeanne sera présente à La Baraudelle le samedi 12 et dimanche 13 après-midis. 

Elle donnera une conférence le vendredi 11 octobre de 14h à 16h à l'IRTS, Institut Régional du Travail Social à Reims. Madame Lyazid y sera aussi présente pour évoquer ce qui s'est passé en France pendant la guerre : 45 000 personnes sont mortes de faim dans les hôpitaux psychiatriques. Une stèle a été posée sur le parvis des droits de l'homme à Paris. Vous pouvez en lire plus , et . Pour vous inscrire à la conférence, appelez Mme Langlard : 03 26 06 93 03

A l'exposition comme à la conférence, de France et de Navarre, de l'étranger, vous êtes  toutes et tous les bienvenus.
 
Comme Andy aide Jeanne, comme Mark a aidé Lucy, Gilles, mon époux m'aide. En nous inspirant très fort de l'affiche qu'avait faite Lucy pour l'exposition à Rochester, nous avons réalisé une affiche.
 Nous avons aussi préparé un texte explicatif qui sera imprimé derrière les flyers.
Si vous souhaitez imprimer cette affiche et le flyer, si vous ne pouvez pas les télécharger, contactez moi, je vous les enverrai par courriel.

Il me reste à finaliser une bannière de présentation qui restera à La Baraudelle en souvenir de cette formidable aventure!

Je sais que le temps va filer vite d'ici octobre. Nous revenons de Toulouse. Je vais partir quelques jours en Alsace pour enfin découvrir Sainte Marie aux Mines (oui, je n'y suis encore jamais allée!!) Nous enchaînerons ensuite avec le festival des théâtres de Marionnettes à Charleville du 20 au 29 septembre. Pendant et même avant,  la maison sera bien pleine d'artistes et d'amis et  ensuite il sera temps d'aller accrocher les quilts, skinnies et middlings! Dans un mois, Jeanne sera arrivée!

Nous avons acheté notre maison en pensant y faire des chambres d'hôtes. Nous avons changé d'avis mais pas complètement! Comme nous disons à nos amis "nous faisons chambres d'hôtes gratuites pour les amis". Pendant le festival et pendant l'expo, toutes nos chambres seront joyeusement occupées. C'est le meilleur cadeau que nous puissions faire à notre belle maison!

Prenez bien soin de vous.
A bientôt XX

dimanche 25 août 2019

C'est la vie 1

"Curated Quilts" est un magazine américain lancé par Amy Ellis et Christine Ricks. Je suis Amy Ellis depuis longtemps. Il est vendu par correspondance. Les frais de port étant conséquents, je commande deux numéros par deux numéros.
Curated Quilt parait deux ou trois fois par an avec chaque fois un thème pour tout le magazine.
A chaque fois, un challenge "miniquilt" est proposé en amont de la publication. Tout le monde peut y participer. Le délai pour envoyer une photo de son miniquilt est en général d'un mois. 25 miniquilts seront sélectionnés et montrés dans le magazine.
Cette fois-ci, je participe. J'ai un peu de temps, le sujet m'inspire. En fait, ce challenge a été le déclencheur pour mettre en route un projet qui attendant son heure.
Vous vous souvenez peut-être du quilt dessiné par un de mes fils quand il était enfant. Il a fait quelques dessins géniaux ensuite, toujours sur une feuille quadrillée. Un jour où je lui disais que je reproduirais en tissu un de ses dessins, il m'a proposé un autre projet : dessiner un visage à deux parties pour illustrer la complexité d'une personnalité, ses deux faces, nos humeurs changeantes, la vie...
les deux dessins de base :
 le visage aux deux faces :
Nous avons discuté comment transformer en tissus. En noir et blanc, en couleurs, tissus géométriques-tissus fleuris, carrés réguliers-crazy... "Maman, tu fais comme tu veux".
Je réfléchissais depuis un moment, j'avais accroché le dessin juste à côté de ma porte pour le voir à chaque fois que je sortais de mon atelier...
Les directives sont :
- Noir et blanc avec possibilité de couleur, du moment qu'on lit le quilt comme un Noir et blanc.
- Notion de mouvement, soit par le quilting, soit par les tissus. Oups, je viens de relire les consignes. La notion de mouvement peut être donnée par le quilting ou le "Piecing" donc la façon dont on assemble les tissus.  
- Dimensions de 10x 10 inches à 16x16 inches 

J'ai sorti mes boites de tissus noir et blanc, blanc et noir, un peu gris...
Mes choix ont été :
Fond noir et fond blanc.
Pour le côté droit, accentuer le mouvement vers l'extérieur grâce aux dessins de deux tissus.
Pour le côté gauche, ça tourne, ça ondule. J'ai commencé à choisir le tissu à rayures. J'avais coupé le carré en rectangles et les rayures tournent autour de l’œil. Les cheveux ondulent. 
Dans les deux parties, la couleur du nez est inversée. A gauche, c'est un tissu qui représente des disques vinyls, donc ça tourne aussi! 
J'ai eu un coup de cœur pour ce "C'est la vie" . Ça symbolise bien ce que mon fils avait dans la tête en dessinant ce visage.
Le tissu du dessus est discret. On peut y distinguer un +, un - si on en a envie.
J'avais choisi du bleu et du jaune pour les yeux. J'ai opté pour des couleurs plus douces.
Beaucoup d'hésitation pour le quilting. Ce qui était chouette était que Clément était là pour le week-end. Envie de lier la bouche et le haut du visage par une moustache. Après beaucoup d'hésitations, nous avons décidé de la faire simplement symétrique en DMC Perlé 12 gris foncé
Le quilting de la partie droite a été simple. Accentuer ce mouvement vers l'extérieur. Ton sur ton. A la machine, Aurifil Mako 40, blanc 2021
Le quilting de la partie noire a été plus compliqué. Quand Clément est reparti à la fin du week-end, nous n'avions pas vraiment trouvé une idée satisfaisante après avoir fait beaucoup d'essais grâce aux feuilles transparentes. 
J'étais seule une semaine à la maison. Comme je dis aux copines, c'était dans le "contrat retraite". Tout au long de sa carrière, mon mari a été très régulièrement en déplacement, souvent pour quelques jours, parfois pour au moins deux mois. Je savais que j'aurais besoin d'être seule à la maison au moins une semaine par an. J'ai profité de cette semaine pour cirer des parquets, ranger les livres qui avaient juste été posés dans les étagères sans logique il y un an, accroché quelques tableaux, repeint une ou deux portes... Avec dans la tête l'idée de finir ce quilting!!!
Après avoir pratiquement tout terminé, (il me restait une deuxième couche de peinture sur une porte, une bricole!), j'ai dessiné au crayon blanc un dessin de quilting. C'est fou car il est venu tout seul, comme s'il avait mûri pendant cinq jours. Toutes nos explorations ont porté leurs fruits.
Mouvements souples qui pourraient presque entraîner un tourbillon. Et la vie part en feu d'artifice! 
J'ai envoyé la photo à Clément et à Réjane. Pas de réponse de Clément... et des doutes de la part de Réjane. Une nuit passe... Et mes certitudes s’envolent. La couleur du fil me dérange et je trouve que la moustache est étouffée, noyée. Donc, je découds. Ça a été très vite. Je laisse passer deux jours, mes idées se placent. Ce sera avec du fil noir, bien sûr et je quilterai en écho le long de la bouche et du haut du visage. Je me lance sans savoir si des droites vont de croiser ou pas. Finalement, ce sera non.
Le voilà terminé avec une finition en parementure ou facing. Je ne voulais pas l'entourer d'un biais.
Envoi de photo à Clément qui répond "je préfère" et Réjane approuve le changement!

Mes regrets :
La bouche est de guingois, pas tout à fait alignée. Oui, je pinaille!!! Quand j'ai commencé, je suis partie en roue libre. Je n'avais pas réalisé que c'était simplement un assemblage classique avec gabarits. Les prochaines fois seront plus simples. Je réfléchirai d'abord et préparerai mieux.
Les triangles de la partie noire ne se détachent pas bien les uns des autres.

J'adore :
Le choix des tissus les plus hauts à droite. Le gris aurait pu servir pour symboliser les buildings de Montréal au moment où je faisais des miniquilts pour mon troisième fils. Il m'avait demandé de reproduire la place Ville Marie à Montréal. Je ne l'ai jamais fait...
Le choix du tissus à rayures à gauche et le fait qu'il tourne en rond.
La moustache.

Je suis heureuse d'avoir trouvé un équilibre entre le visage en tissu et la moustache en quilting main.

Le titre va être simple et donné par un tissu : "C'est la vie 1". 1 puisque j'espère bien m'amuser à en faire d'autres.

Je vous encourage à aller voir les miniquilts proposés en cliquant là. Au moment où je publie, il y en a 72 et j'ai vu sur Instagram des miniquilts pas encore enregistrés. Le mois n'est pas terminé donc il y en aura d'autres. Je suis quasi certaine que mon miniquilt ne sera pas sélectionné mais là n'est pas l'important. J'ai eu beaucoup de plaisir à le faire et beaucoup de plaisir à découvrir les autres. Quelle richesse avec une consigne simple "Noir et Blanc, mouvement!"

Si vous voulez voir les autres challenges et les miniquilts proposés, cliquez sur "News" et ensuite sur chaque titre qui se termine par "call for entries".

Si vous avez envie de revoir ce que j'ai fait en noir et blanc, c'est , , et là.

Belle fin de mois d'août. Nous allons descendre quelques jours dans le Sud-Ouest. Voyage prévu en juillet, reporté à cause de la canicule. Il va encore y faire chaud...

Prenez soin de vous.
A bientôt :-)

mercredi 14 août 2019

pour des jeunes indiennes et leur prof!

Anne est une amoureuse de l'Inde et de la broderie, entre autre...
En septembre, elle va dans un coin de l'Inde assez reculé pour apprendre à de jeunes filles et de jeunes garçons (je corrige après le commentaire de Anne) les multiples points de broderie qu'elle utilise avec bonheur. Elle avait déjà initié de jeunes indiennes il y a deux ans, dans une autre région.
Je vous recommande d'aller sur son blog, ArtisAnne Textile , vous y découvrirez sûrement des points inconnus.
Anne a besoin de tissu uni ou faux-uni, d'aiguilles et de fil à broder
Si vous souhaitez lui en envoyer, laissez lui un commentaire sur son blog et elle vous enverra son adresse par courriel.

L'année dernière, sur ma route de retour de Toulouse, je m'étais arrêtée chez elle. Nous devions faire de même en juillet mais la canicule nous a fait reporter notre voyage. Nous descendrons voir notre fils aîné à la fin de ce mois mais nous n'aurons pas le temps de nous arrêter chez Anne. Je lui ai donc envoyé un paquet et ajouté les cadeaux que j'avais prévus.

Deux maniques. Je prends goût à en faire! En fait, ce sont les premières que j'ai cousues.
Pour le BeeBook, j'avais refait deux sapins pour le tutoriel associé à mon quilt. Les voilà utilisés.
J'ai fouillé dans ma boite à restes et j'ai retrouvé de petits blocs cousus pour le fond de mon verger potager, les couleurs claires, en fait le fond du verger. Et les mêmes blocs foncés qui auraient pu être utilisés pour les arbres. J'ai ajouté une petite bande au dessus des sapins pour arriver à la bonne dimension. J'aime ce mélange de blocs qui ont 20 ans avec deux autres qui ont quelques mois.
Autant le quilting du bloc de droite doit vous paraître assez évident, autant celui de gauche doit vous paraître bizarre. Il n'y a qu'à retourner les maniques, bien sûr!

Chouette tissu à chouettes! Un peu espiègle comme Anne et moi! J'ai quilté autour des chouettes et quelques chemins contournant celles-ci. Le biais est dans le même tissu.
J'aime la complémentarité des deux quiltings, un aux lignes droites et l'autre aux lignes courbes.

J'ai ajouté aussi une carte faite avec des restes pas très vieux!


N'oubliez pas le début de l'article et Anne et ses apprentis brodeuses et brodeurs. C'est cela le plus important! Merci à Réjane et Pascale d'avoir aidé à remplir le paquet :-)

Prenez bien soin de vous.
A bientôt :-) 

lundi 29 juillet 2019

trois carrés pour deux défis

Francine Rog est active sur FB dans la communauté du quilt contemporain. Elle a crée un groupe "Quilt contemporain & Art textile". Elle y propose régulièrement des défis avec un thème, défi bandes, défi maison, défi ronds. Dans ces défis chacune travaillait pour elle-même. Je n'y ai pas participé faute de temps. Mi juin, elle en a proposé deux un peu différents. Voici leur présentation :
"Voici quelques mois que je n’ai pas proposé de défi dans le groupe « Quilt contemporain &art textile «
Aujourd’hui je me lance et je vous propose 2 défis
J’ai participé à des défis ou il fallait faire un carré pour une bonne cause le projet 70 273,les maisons pour Pacifica ou bien les fleurs pour Joëlle Vetillard.
Défi 1 wax
Je vous demande de faire un carré de 20X20 plus marges de couture avec du wax au moins 50% Toutes techniques acceptées lâchez vous !
Je réunirai tous les carrés dans un patch pour le Telethon.
Parlez en dans vos clubs de patchwork afin de réunir un maximum de carrés pour fin décembre au plus tard.
Défi 2
Dans le même esprit je vous demande de faire un carré 20X20 plus marges de couture avec au moins une pointe de rose et un cœur dans le cadre d’octobre rose.
Les carrés assemblés seront pour la maison rose qui aide les femmes atteintes d’un cancer.
Je compte sur vous pour me faire parvenir vos carrés en Septembre "

Je viens de faire les carrés.
Pour ceux et celles qui ne savent pas ce que sont les tissus wax, une explication succincte. Ce sont les tissus "africains". Wax veut dire cire en anglais car ce sont les Anglais qui les ont fabriqués les premiers et ces tissus sont recouverts d'une très fine couche de cire pour préserver les couleurs. Les Anglais voulaient imiter les tissus batiks javanais. Les Hollandais, grands commerçants depuis toujours les ont suivis et en ont aussi fabriqués. Les indonésiens n'ont pas voulu de ces wax, imparfaits pour eux. Les Hollandais se sont donc rabattus sur leur colonie africaine et au delà, quitte à étouffer un peu la production africaine. Mais celle-ci est bien vivante, encouragée par des designers. Le wax africain est redevenu à la mode. Je suis allée pêcher mes informations chez Wikipedia où vous pouvez lire l'article complet .
J'ai eu des tissus wax mais je les ai donnés. Je n'aimais pas trop ceux que j'avais. J'en ai gardé deux qui sont bien rangés. Jocelyne avec qui je passe mes après-midi du jeudi chez Réjane a vécu en Afrique. Elle nous a donné les wax que sa maman avait achetés il y a très longtemps. J'ai eu un coup de coeur pour un tissu rayé.
J'ai choisi des couleurs coordonnées.
Je voulais simplement jouer avec des bandes. Vous savez que j'affectionne les bandes. Je les ai coupées à main levée sans règle. J'ai choisi de couper le wax perpendiculairement aux bandes imprimées. Il m'en reste un morceau. Je referai peut-être quelque choses en coupant les bandes parallèlement.
Le carré obtenu était plus grand que nécessaire. Francine demande 20x20 sans marges de couture. J'ai coupé un carré de 22x22cms, un peu en biais.
 Le voici coupé à gauche et les triangles qui restent. Chouette, des restes! Ca devient intéressant 😉
 J'ai ajouté du blanc et j'ai jonglé pour avoir un carré de 22x22cms à couper.
Je préfère le carré pas encore coupé, mais bon, je ne vais pas embêter Francine et je joue le jeu.
Le défi coeur, j'y pense depuis un moment mais je n'avais pas vraiment d'idée.
Deux idées sont venues : j'ai acheté il y a longtemps un tissu que j'adore, c'est un peu comme un champ de coeurs. J'avais aussi envie de mettre du lumineux, du chaud, du jaune.
J'ai fouillé dans ma boite à restes jaunes. J'y ai trouvé des carrés de 10 cms coupés il y a longtemps. Je me souviens à l'instant que c'était pour des essais pour le quilt des danseurs.
Je les ai coupés en deux et ai coupé d'autres morceaux de 5x10.
 Je les ai assemblés 2 par 2, puis à nouveau 2 par 2.
J'ai coupé les bandes obtenues en 2 dans la largeur, puis réassemblé 2 bandes l'une au bout de l'autre . J'ai décidé de les assembler en les décalant l'une par rapport à l'autre.
Evidemment, mon travail était trop grand. J'ai positionné des règles pour visualier le carré de 20x20cms, celui qui sera visible quand tout sera assemblé par Francine.
J'ai ajouté mon coeur en champ de coeurs.  La touche de rose demandée est dans certains coeurs. Je ne l'ai pas appliqué-collé car on aurait vu le relief des coutures. J'ai collé une sorte de vlieseline en tissu léger pour que le fond ne se voie pas sous le coeur. J'aurais bien glissé du molleton pour donner du gonflant au coeur.  Mais je ne savais pas trop comment le fixer pour qu'il ne bouge pas si lavage il y aura.
J'ai cousu le coeur avec un point de broderie machine et un fil Aurifil dégradé

Je ne suis pas plus enthousiaste que ça avec mes trois carrés, en particulier par celui avec le coeur. Je sais aussi que le quilting, quel qu'il soit les enrichira. Et que parmi les autres, ils trouveront leur place.
Si une autre idée qui me plaît vient, j'en referai un carré coeur.

L'histoire n'est pas finie. J'avais envoyé un message à Francine pour qu'elle me confirme la consigne des 50% pour le wax. J'avais vu sur FB un carré où le wax n'était pas majoritaire. Francine me confirme la consigne des 50%. Mon deuxième carré n'a pas 50% de wax. J'ai donc coupé une bande rouge et bleue pour la remplacer par une bande de wax.
Je m'aperçois que la bande bleue qui reste est bien trop fine. Zut de zut!!! Je le découds et je couds  à nouveau une bande bleue plus large. Je couds une bande de wax à la bande rouge fine... et je me débrouille pour retrouver un carré de 22x22cms. Aucun calcul, que de l'empirique!!! Ça marche à peu près. En fait, le carré fait 21,5x21,5 cms ce qui est assez pour les coutures.... et il me plaît beaucoup plus! Je le trouve plus vivant.


 l'ancien et le nouveau l'un à côté de l'autre. Je confirme, je préfère le nouveau!



Si vous êtes tentée par ces deux défis ou seulement un, Francine sera ravie de  recevoir des carrés. Contactez-là via Facebook ou laissez moi  un message pour savoir où les envoyer. Francine me donnera son adresse début septembre.
MISE A JOUR le 2 août. Francine aimerait avoir TOUS les carrés en septembre, au plus tard en novembre pour les wax mais le plus tôt sera le mieux pour elle. L'assemblage va prendre du temps.

Ma semaine aux Pays-Bas a été très agréable avec beaucoup de moments très chaleureux. Les cadeaux ont été très appréciés. J'ai fait tout ce que j'avais prévu sauf rapporter des bouquets. Il faisait vraiment trop chaud!!!

Je crois bien que c'est la première fois que j'écris un article si vite. J'ai commencé à couper mes bandes défi wax hier après-midi et mon article est déjà prêt!

Je vous souhaite un bon mois d'août.
Prenez soin de vous.
A bientôt :-)

jeudi 18 juillet 2019

quand le BeeBook donne des idées de cadeaux!

Un peu d'appréhension à refaire un article après les déboires de taille de caractères de la dernière fois. Heureusement que mon mari a pu m'aider!
J'espère que ça ne va pas recommencer. J'écris un peu tard et pas sûr qu'il puisse corriger rapidement! Je croise les doigts!!! 
J'ai quand même choisi une taille de fonte plus grande. Sur mon brouillon, ça parait très grand. Sur l'aperçu, ça parait raisonnable! 

Je viens de coudre un grand projet que je vais emmener à quilter. Il est vraiment très grand!!! Je vous le montrerai plus tard. De très grand, je suis passée à petit. Des cadeaux à faire avant de retourner une semaine aux Pays-Bas. Nous logeons chez une amie qui habite juste en face de notre ancienne maison. Je suis très heureuse de retrouver mon ancien lieu de vie! Stage de Qi Gong, visites aux copines qui ne sont pas parties en vacances, quelques courses, manger au moins un hareng, la révision de ma machine à coudre et revenir avec un bouquet de fleurs et des grands bambous pour les futurs sapins de Noël. Voilà le programme!

Je n'envisageais pas de venir chez mon amie sans un cadeau fait maison. "L'indispensable", telle est le nom que Katell a donné à cette pochette dans le BeeBook. J'ai beaucoup aimé la faire, à ma façon et je pense que je la déclinerai pour d'autres occasions et pour moi, sûrement un peu plus grande.

J'ai décidé d'alterner des tissus à fond blanc ou gris pâle et des tissus autour de l'orange. Du jaune au brun pour avoir une gamme un peu large de tons.
J'ai coupé des bandes régulières car j'avais une idée en tête. Idée qui en fait n'était pas du tout ce que je voulais faire. Je n'avais pas bien connecté tous mes neurones de patch!!!

J'ai assemblé les bandes en 3 groupes 
 Puis j'ai coupé de manière irrégulière chaque groupe. Je vous en montre un ci-dessous
 J'ai alterné les bandes et y ai ajouté des bandes d'unis pour les réveiller un peu.
Bien sûr, il me manquait quelques centimètres pour faire le rectangle aux dimensions préconnisées par Katell dans son livre. J'ai donc bidouilllé comme j'aime le faire!!!
 Puis j'ai ajouté le molleton et le dos et j'ai quilté. Emportée par mon élan, j'ai complètement oublié de prendre une photo du quilting. Ligens droites, lignes courbes, lignes un peu en éventail...
J'ai fait les finitions et j'ai décidé dans quel sens je plierais cette pochette. 
Un petit tour chez notre mercière du centre ville. Oui, nous en avons encore une qui se demande si elle va pouvoir tenir le coup... Nous nous donnons toutes le mot pour aller chez elle. Quand je lui ai raconté, elle en avait des frissons! J'ai trouvé chez elle des boutons longs colorés. J'ai fait des brides en coton perlé. Moi qui n'aimais pas trop broder quand j'étais gamine, je me souviens que j'avais beaucoup aimé faire des brides. Le plaisir est revenu, intact! Je me suis quand même trompée d'emplacement et j'ai dû en refaire une. 
Comme j'avais préparé beaucoup de bandes, j'en ai profité pour faire une pochette plus fine. Ma mère m'en avait demandée une pour y mettre son téléphone. Elle peut la mettre à son cou.
Les voilà d'un côté
 de l'autre...
Mon amie Houria va nous recevoir un soir et nous faire un fameux couscous et des cornes de gazelle accompagnées de thé. Elle connaît ma gourmandise!
Je vais lui offrir deux maniques. Quilting au gré de ma fantaisie. Les bandes unies ont été un peu déformées sur la première manique donc j'ai fait le quilting de l'autre en longeant les bandes unies!
Je pense que le plus difficile va être de la convaincre de s'en servir! 

Il me reste des bandes et des petits morceaux de tissus. De quoi me faire plaisir en rentrant!
Pas de grands projets en vue. Beaucoup de petits... Je vous en parlerai sûrement en rentrant. Enfin tranquillement en août!!!
Belle fin de mois de juillet.
Prenez bien soin de vous, la canicule revient :-( Une belle opportunité de rester au frais dans mon atelier.

A bientôt

lundi 17 juin 2019

Sur la route de Rocroi, quelle aventure!


J'espère que l'article n'est pas écrit trop petit. Dans ce que je vois en l'écrivant, Il y a du changement par rapport au dernier article. Je ne sais pas si ça vient de mon ordinateur ou de blogger!
Je rappelle que vous pouvez cliquer sur les mots en couleur. Ils vous amèneront à des articles précédents ou vers d'autres sites. D'autre part, si vous cliquez sur les photos, vous les verrez en plus grand.

Le 1er décembre 2017 et le 4 mars 2018, je vous racontais les débuts du quilt des sapins. J'étais la reine des sapins grâce au quilting Bee d'Alice. J'avais fait le top assez vite.


Et puis lors d'une visite aux Abeilles à Colomiers, Katell m'a dit souhaiter que mon quilt soit dans le BeeBook! Je crois que le dos était bien avancé, presque terminé, presque prêt à faire l'objet d'un article... J'ai dû patienter...jusqu'à la sortie du BeeBook, ce que j'ai fait volontiers. Le plus difficile était de ne pas pouvoir dire à Alice qui avait organisé le quilting Bee que j'étais allée au bout du projet. Je vais pouvoir le faire maintenant que le livre est sorti le 15 juin.
Dans ce dos, j'ai intégré les sapins qui me restaient et des restes de tissus, souvent de grands restes!!! J'ai fait quelques bandes dans les tons chauds, avec des restes de tissus des troncs... C'est en faisant ces bandes que je me suis le plus amusée. Les débuts ont été moches et progressivement, je suis arrivée à une composition qui me plaisait. Jongler entre les contrastes, les bandes horizontales et verticales, les restes rectangulaires, les restes plutôt carrés. J'aime aussi la phase d'assemblage où il faut encore inventer car tout ne s'ajuste pas, bien sûr! Mon amie Réjane recevait régulièrement des photos (merci le téléphone!) et me donnait son avis. J'aime aussi ces échanges. Voilà le résultat final, en couleur et en noir et blanc pour vérifier les contrastes de valeur.



Katell m'a demandé de faire des photos du quilt avec les couleurs d'automne. Ca m'a secouée pour faire le quilting plus tôt que prévu. Je n'avais pas envie de quilter traditionnellement suivant les sapins du top. Et de toute façon, je n'avais pas une seule idée sympa. Donc, comme souvent, je me suis basée sur le dos.
J'ai fait des essais sur des feuilles pour transparents posées sur une photo du dos. Je ne souhaitais pas quilter de manière dense, le top l'étant déjà beaucoup.





Le troisième essai me plaisait bien, en tout cas, c'était une bonne piste : un triangle dans chaque rectangle de tissu. Quand le rectangle est trop large, plusieurs triangles. J'ai commencé par les plus simples et au fur et à mesure de mes inspirations, j'ai un peu innové. Comme toujours, l'ennui de la répétition est moteur chez moi. Ne faire que des triangles simples, c'est barbant!
Je vous montre comment j'ai bâti les trois épaisseurs. Sur un mur de mon atelier, j'ai un grand panneau recouvert de flanelle. J'y ai posé le dos. Je l'ai entouré de feuilles de journaux pour protéger de la colle le reste du panneau. J'ai aussi protégé mon parquet. J'ai encollé avec de la colle 505 en bombe, mis le molleton, encollé à nouveau et posé enfin le top.
C'est le meilleur moyen pour moi de ne pas avoir de plis.La verticalité et la pesanteur aident!

J'ai quilté avec ma mid-arm, la Sweet Sixteen, donc en quilting libre. Elle est très pratique pour un grand quilt. Faire des lignes droites n'est pas forcément le plus facile. Je n'ai pas utilisé de règle. Je préfère quelques "défauts". Ils rendent, pour moi, le quilt plus vivant. Et utiliser une règle casserait ma spontanéité, ma fluidité, donc ma créativité.
sur les photos suivantes, le quilting du dos est à gauche, et la photo de droite montre comment il apparaît sur le devant.





Mon mari a un très bon appareil photo. Nous avons commencé par prendre des photos dans notre cour.
Au premier plan, une glycine bonsai.



Nous sommes allés à Elan, sûr d'y trouver un bel écrin





Comment ne pas craquer sur ce reflet dans l'eau!

Ici, on voit bien le quilting. J'aime la forêt d'automne avec sa lumière et ses tapis de feuilles

Katell aurait aimé pouvoir mettre des photos artistiques dans le BeeBook mais elles prenaient trop de place. Le but étant de bien montrer les quilts, elle a dû abandonner cette idée. Il y en a néanmoins quelques unes, magnifiques.
J'ai mis du temps à trouver le titre de ce quilt. J'avais pensé à un moment évoquer la forêt jurassienne, un de mes fils ayant fait une partie de la transjurassienne alors que j'assemblais le devant.
Mais j'avais des souvenirs d'enfance très présents avec les sapins. Je me souviens très bien alors que j'avais moins de dix ans, avoir vu une forêt de jeunes sapins plantés depuis peu. Trente ans après, alors que nous venions des Pays-Bas et passions par cette même route, je regardais le paysage et j'ai réalisé tout à coup que les grands sapins le long de la route étaient ceux que j'avais vus quand j'étais petite. Je me souviens très bien de ce moment d'étonnement, d'émotion, de cette impression de saut dans le temps... Une quinzaine d'année après, j'ai eu un déchirement en découvrant les travaux de l'autoroute et les sapins presque tous décimés. Il en reste quelques uns. Ce sont mes sapins racines. Ils sont le lien entre ma vie d'enfant, mes 30 ans aux Pays-Bas et mon retour dans mes Ardennes natales. Ces sapins sont "Sur le route de Rocroi", le village de mon enfance.

Une dernière photo : Le quilt est accroché dans le couloir. Au moment de Noël, alors que je décorais la maison, j'ai épinglé sur le quilt quelques boules, breloques de Noël et petites guirlandes dorées métalliques. Décidément, les sapins de Noël sont inhabituels chez nous!

Je suis allée ce week-end à l'Assemblée Générale et à la Journée Nationale d'Amitié de France Patchwork à Vichy où les premiers BeeBook ont été distribués. J'y ai retrouvé Katell et plusieurs Abeilles. Je fais un coucou à celles qui m'ont dit suivre et apprécier mon blog, ça fait toujours chaud au coeur! J'ai revu Monique Lopez-Velasco, rencontrée en février et ai fait la connaissance de Nicole Dewitz (merci Nicole pour tous ces beaux échanges). Elles ont toutes les deux donné beaucoup de temps, d'énergie, toutes leurs connaissances pour aider Katell à faire un livre d'une grande qualité. Je suis heureuse d'avoir une toute petite part dans ce livre et j'en remercie Katell du fond du coeur.
Je suis aussi heureuse de faire partie de France Patchwork, d'être adhérente depuis plus de 25 ans et pour je l'espère encore au moins autant d'années. C'est une association vivante, avec une brochette de bénévoles passionnées qui se démènent pour faire vivre le patchwork traditionnel, le patchwork moderne, l'art textile en France et les représenter à l'étranger. Ce n'est pas toujours facile. La première façon de soutenir l'association est d'y adhérer, d'être abonnée à sa revue. Quelque soit le style qu'on aime, on trouve toujours quelque chose à apprendre, à découvrir. Voilà, c'était mon 1/4 d'heure militant ;-)
J'espère que vous avez savouré tous ces verts! En ce moment, je travaille à petite vitesse dans un univers bleu turquoise clair! Ca change!

Comme je ne pense pas publier pas avant mi juillet au plus tôt, j'en profite pour vous souhaiter un bel été.
Prenez bien soin de vous!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...