dimanche 28 août 2016

noir et blanc verso, la construction...

Je travaille sur le verso du ninepatch déstructuré noir et blanc. C'est un processus de création encore différent cette fois-ci. Je suis partie à l'aveugle, comme d'habitude. Moi, contradictoire, pas du tout!!!

Quand j'avais fini les danseurs et qu'il me restait beaucoup de tissus noirs, gris... j'avais coupé des carrés de 24 x24 cms. J'avais l'idée de faire un quilt avec les restes et de faire un dos avec ces carrés là. J'avais à l'époque, l'esprit moins tordu ou moins créatif, je vous laisse le choix!

J'ai coupé des carrés de la même taille avec tous les tissus y compris ceux à fond blanc.


Je les ai mis en piles un peu épaisses, pas trop pour pouvoir les couper avec mon cutter rotatif mais suffisamment pour que je n'y passe pas la semaine!!! Dans chaque pile il y avait des tissus de contrastes différents.
 Et j'ai coupé chaque pile en bandes irrégulières

Puis j'ai fait une belle pile par pur plaisir

Pile éphèmère car ensuite, j'ai tout mis dans une bassine, enfin une baignoire pour bébé et j'ai tout mélangé. j'adore faire ça!


Puis de manière aléatoire, j'ai assemblé des bandes tête-bêche puis dans le même sens pour faire des courbes.

Premier essai : 

Ca me plaît!
Retout aux Pays-Bas avec tout dans une boîte. Avant de partir, je suis allée chez ma copine la Fée Bobine pour acheter du tissu noir. J'ai dit à mon fils qu'il y aurait plus de noir sur le verso que sur le recto.
Je marque avec du sparadrap non tissé (j'espère que ça laissera moins de traces quand je le retirerai que le masking tape utilisé la dernière fois), donc je marque les quatre coins du quilt. C'est la taille minimum que je dois faire. Mais il est plus prudent d'ajouter au moins 5 cms autour pour me faciliter l'assemblage des trois épaisseurs. Je pense le quilter moi-même après l'avoir donné à bâtir à grands points à Leslie.
J'ai fait un essai avec la vague verticale, puis j'ai eu envie de la mettre de travers.


Pas mal!!!
Je continue à coudre des bandes tête-bêche, toujours de manière aléatoire. Je pioche dans mon stock sans trop réfléchir et j'assemble. En fait, j'assemble d'abord deux bandes par deux bandes, puis j'assemble ces paires deux par deux et ainsi de suite. 


Ce n'est vraiment pas très pratique de ne pas avoir le fond complet. Ca tombe bien, j'ai une couette noire. Je la plie aux dimensions du quilt. C'est quand même plus pratique pour se rendre bien compte.
J'assemble des bandes en alternant clairement une noire et une blanche, puis uniquement des bandes à fond noir. Je découds même une bande grise qui ne me plaît pas.
Je refais un essai avec la vague verticale mais ça ne me plaît pas. Je positionne les bandes de différentes façons. je ne prends pas de photos à chaque fois mais j'essaie d'en prendre quand même régulièrement.


Là, je me demande si je ne vais pas recouper les bandes en bandes plus fines et les réassembler. Ca donnerait quelque chose comme ça : 

Ca risque de faire chargé... Un jour de mal de tête, c'est l'angoisse. Mon fils serait obligé de mettre la quilt hors de son regard!!!
Les légères courbes me plaisent bien. Je décide de voir ce que ça donne si je les accentue et que je garde les bandes assez larges.

J'aime bien. Je viens d'appeler mon fils et ça lui plaît. Je garderai ces différences de niveaux. Je vais accentuer les courbes. J'ajouterai une fine bande rouge sur la ligne supérieure de la vague. Je pense aussi en ajouter une plutôt horizontale quelque part dans la partie basse. Si vous regardez bien, vous verrez un petit oiseau rouge et un autre petit morceau d'un oiseau. Je pense quilter en rouge un oiseau. Mon mari me suggère un aigle car pour lui la vague est plutôt une montagne. C'est évident que le quilting transformera ce quilt. Il donnera aussi un autre aspect au recto. J'aime ça!!! La couleur du fil sera importante des deux côtés...

D'un point de vue technique, j'ai deux options pour appliquer. Ce quilt va aller sur la canapé de mon fils donc vivre. Il doit être solide. Appliquer de manière traditionnelle à la main,  trop fragile! Je vais donc appliquer à la machine. L'idée d'appliquer à bord crus me tente. A ce moment-là, je ferais une couture simple que je renforcerais au moment du quilting. Cette solution me tente beaucoup. Je peux aussi rentrer le bord pour que les contours soient plus doux au regard  et ne s'effilochent pas mais il faudra de toute façon, coudre à la machine pour solidifier.

Finalement, je n'ai pas assez de tissu noir  et je ne vais pas couper ma couette! La Fée Bobine, prépare-toi, j'arrive! Il me faut encore du noir!!! Celui que j'ai acheté me servira de toute façon car il me reste beaucoup de morceaux coupés.
Mon idée au départ était un carré noir central et des bandes autour, idée vue sur le livre de Sujata Shah.
J'ai beaucoup dévié et c'est un euphémisme mais je vais sûrement y revenir... pour nous, cette fois-ci.

Voilà où j'en suis. Le titre du quilt est trouvé depuis longtemps. Ce sera "Cherchez l'oiseau" car il y en aussi au moins un à trouver dans les carrés irréguliers du recto? Vous pouvez les chercher  (facile!!!) et(plus difficile mais possible) !

A bientôt. Prenez soin de vous :-)

14 commentaires:

  1. Tout chez toi est le résultat d'une recherche, d'une réflexion, suit ce chemin alternant ombre et lumière, virage et ligne droite; ce qui ressemble à ce que tu penses......Bref, le patch comme métaphore de ta vie: c'et TRES intéressant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anne, je n'avais pas pensé à tout ça! Merci de ce regard sur moi, regard si bienveillant et si instructif. Tu m'amènes à réfléchir encore un peu plus sur moi. Merci :-)

      Supprimer
  2. merci de nous expliquer ta démarche! il faut savoir suivre son intuition!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime expliquer ma démarche et c'est aussi une façon de m'en souvenir. Suivre son intuition est un vrai plaisir, sentir le moment où je me dis "oui, là, ça me plaît vraiment" et surtout savoir écouter ce moment!

      Supprimer
  3. Liberté et créativité pour ce projet ! tu m'épates et j'attends la suite ! Bizzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les débuts sont toujours un peu inquiets. Je me suis même lancée parce que ça commençait presque à m'angoisser Une fois la mécanique en route,ça turbine dans ma tête jour et nuit, mais plus tranquillement. Pour continuer, je dois attendre d'être à Charleville car je ne suis pas complètement sûre de la taille du recto!!! Bises :-)

      Supprimer
  4. Moi aussi j'adore suivre tes reflexions, essais, doutes, jusqu'au résultat final, toujours réussi. C'est déjà très beau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Béa. J'aime bien raconter, c'est enrichissant pour moi aussi :-)

      Supprimer
  5. Tu m'épates toi, j'aimerai voir ton cerveau en ébullition lorsque tu crées; bonne continuation ça va être unique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Myraime, contrairement à ce que tu crois, ça ne bout pas trop. C'est plutôt tranquille en fait. Enfin, cette fois-ci! :-)

      Supprimer
  6. So beautiful fabrics and fantastic design.Great job!

    RépondreSupprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...