mardi 13 février 2018

Retour au bercail pour Marie-Paule

Mon amie Marie-Paule retourne vivre à Bruxelles après une trentaine d'années aux Pays-Bas. Il va m'arriver la même chose en juin. Pour moi, ce sera dans les Ardennes. C'est pratique car Maris-Paule me donne des tuyaux pour le déménagement et ce qu'il faut faire juste après. Nous louons notre maison et aux Pays-Bas, nous devons la rendre vide, mais vraiment vide! C'est-à-dire sans les revêtements de sol, sans les tringles à rideaux... C'est parfois un scandale financier et écologique mais c'est ainsi. Peut-être même devrons nous retirer les papiers peints de certaines pièces et repeindre les montants des fenêtres. Notre cuisine est bleue, notre chambre est ocre et la salle de séjour jaune paille. Pas assez neutre! J'avoue appréhender la pré-visite du "makelaar" ou agent immobilier. Il nous y dira tout ce que nous devons faire avant de rendre la maison.

Mais revenons à Marie-Paule. Nous nous connaissons depuis 25 ans et avons beaucoup partagé. Elle a été à un moment ma prof de gym, mais surtout nous partageons notre passion pour le patchwork. Marie-Paule brode (ce que je fais encore un peu), tricote et coud des vêtements. Et elle fait tout ça très bien, du compliqué et c'est toujours très beau.
J'aime nos échanges en patchwork. Nous habitons à deux pas l'une de l'autre "Annie, j'ai besoin de ton aide, est-ce que je peux passer?". C'est toujours un plaisir, toujours enrichissant. Je regrette de ne pas avoir quelques uns de ses quilts en photos pour vous les montrer. Ils sont dans les cartons!!!

Pour son départ, je me suis régalée à lui faire un miniquilt. L'idée m'est venue un peu au dernier moment. J'ai fouillé dans les quelques boites de restes qui sont dans ma maison néerlandaise. Comme les choses sont bien faites, j'avais un tissu avec des maisons. J'ai démarré par ce centre puis j'ai ajouté des bandes au fur et à mesure de mon inspiration. J'ai démarré en log cabin mais ensuite j'ai continué plutôt en fonction de la taille des bandes et de la disposition et de l'équilibre des couleurs.

J'ai été très contente de trouver une lisière "garden party" avec des tulipes. Marie-Paule aime aussi entretenir son jardin. Le dernier tissu à gauche est un liberty guère plus vieux que notre amitié. C'est un morceau d'un chemisier que j'avais cousu moi-même. Quand il a été trop petit, il a fini en morceaux dans une de mes boites de tissu.

Dans ce quilt, des tissus vieux de 30 ans côtoient des tissus achetés il y a un mois. Et bien sûr, des tissus achetés tout au long de ces années de passion, tissus chargés de souvenirs.
J'ai brodé-quilté en même temps à l'aide de points de broderie et de fils à broder Mettler.

J'ai ajouté au dernier moment le galon aux coeurs. Il a bien habillé cette longue bande jaune clair qui ne me plaisait pas beaucoup.  J'aime ce moment où je me dis "Ca y est, c'est bon! Ca me plaît, j'arrête".

Et le coeur brodé? Il vient de là :



J'ai choisi pour l'arrière ce tissu évocateur des passions de mon amie. Il me restait un petit morceau de ce tissu de Debbie Mumm reproduisant un patchwork. Un coeur pour notre amitié. Tout est dit. 
La finition est en facing ou parementure.
Deux petits morceaux de ruban pour y glisser éventuellement une tige pour accrocher le miniquilt.

Ce déménagement n'est pas facile pour Marie-Paule. Il l'est plus pour moi pour un tas de raisons. Ce qui nous est commun est la certitude que nous avons envie de nous revoir. Nous ne sommes qu'à deux heures de route l'une de l'autre. Nos maris s'apprécient. Marie-Paule et son mari ne connaissent pas Charleville. Nous avons d'autres amis à Bruxelles...

Bonne installation, ma belle! 

Prenez bien soin de vous, à bientôt. 

18 commentaires:

  1. Retour en France, bonne installation et comme tu dis...Bruxelles n'est pas loin ...et dans l'autre sens...il y a Paris....Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour, je prendrai le temps d'aller te voir. Un jour, tu prendras le temps de t'arrêter dans les Ardennes en route vers Malines ;-). Ou tu viendras, tout simplement!

      Supprimer
  2. Quel bel ode à l'amitié la même passion qui vous lie ainsi que les destins croisés de mutations me touche et vous adresse à toute deux un grand et beau bon courage pour la suite.... la vie n'est pas qu'un long fleuve tranquille... mais par bonheur les rencontres que l'on y fait son parfois magnifiques!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Martine, je transmettrai à Marie-Paule. Cette passion pour le patchwork m'apporte énormément. De belles rencontres, de belles amitiés, de beaux moments! A bientôt dans les Ardennes :-)

      Supprimer
  3. Comme Marie- Paule, je brode et je brode de plus en plus, j'invente, je crée avec les fils; les tissus, un peu moins, je crois.........en tout cas, tu rends grâce à l'amitié dans ton bel article. L'amitié se rit des distances, vous continuerez votre aventure amicale; il y aura d'autres mini-quilts ou des plus grands. On se réjouit pour vous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les fils et l'amitié,les fils de l'amitié... Internet nous facilite les choses et je m'en réjouis :-)

      Supprimer
  4. Tous tes posts sont touchants. Et une fois de plus, la même semaine nous sommes dans le même registre, l'amitié exprimée en tissus ! Ta petite maison est complètement dans le thème, ce quilt est sans doute réconfortant pour Marie-Paule, avec ses cœurs et ses couleurs pimpantes !
    J'aime beaucoup ta cuisine bleue, mais je crois comme toi que tu devras la rendre blanche... Nous avions les mêmes exigences à Hambourg.
    Bises toulousaines

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ton article ce matin et il m'a tellement touchée que je n'ai pas pu écrire un commentaire! Marie-Paule a passé un cap et se sent mieux. Hier, c'est moi qui stressait. Cette remise en état-déstruction me stresse beaucoup trop. Heureusement que j'ai mes tissus pour m'évader! Bises

      Supprimer
  5. What lovely thoughtful, beautiful gift for your friend. Friendships must be nurtured to keep alive, just like the gardens, otherwise, they fade into thin air.Congratulations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Without my family, without my friends and without patchwork, I'm nothing!! I'm lucky to have thees three gifts of the Life :-)

      Supprimer
  6. Tout est bien pensé ! Bonne chance à toutes les deux pour l'avenir. Bizhhhh

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les restes sont des trésors, tu le sais bien :-) Bises

      Supprimer
  7. C'est un joli message plein d'attentions et de sous titres !! Il ne peut que toucher.
    C'est incroyable ce que tu dis sur la maison à rendre. M^me enlever les sols, je trouve ça bien triste et pas forcement accueillent pour les suisvants ! En plus des cartons,faut prévoir les travaux !! Ah ! les coutumes !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, les cultures sont différentes! Ce qui me choque est le gâchis que ça fait, surtout écologiquement!
      Marie-Paule a beaucoup aimé son miniquilt et ça m'a fait bien plaisir.

      Supprimer
  8. Toujours émouvant un quilt qui raconte une histoire, une amitié. Les tissus ne sont pas choisis au hasard et tous les détails comptent, tout particulièrement le symbole du cœur qui se devine en quilting mais bien présent au dos.
    Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien à ajouter si ce n'est un grand merci :-)

      Supprimer
  9. Un beau billet, que j'ai aimé lire ! Ce sont bien les rapports chaleureux, amicaux qui font que la vie vaut la peine d'être vécue.
    J'aime beaucoup ton miniquilt (comme tout ce que tu fais...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie :-) Sans les amies, que serions nous? Pas grand chose pour ma part. Tu as raison!

      Supprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...