samedi 30 novembre 2013

le sourire du bonhomme de neige

Nous avons eu un peu de neige dans les Ardennes mais pas de quoi faire un bonhomme de neige, heureusement, c'est un peu tôt! La Fée Bobine de Charleville en  a inventé un, je l'ai bien aimé et j'ai eu envie d'en faire ce panneau. J'ai choisi deux tissus à base de bleu pastel chez elle. J'avais envie de jouer avec des tissus dans des tons inhabituels pour moi. Un peu de douceur.
Le tissu du bonnet et du cadre des étiquettes vient de mon stock.
L'ours blanc et les étoiles sont "ma patte à moi". Ils dormaient dans une boite depuis longtemps. Je trouve que l'ours blanc a l'air de regarder ce bonhomme de neige en se demandant "qui c'est celui-là? Complètement toqué ce mec-là" Non, je divague. Ca y est vous l'avez dans la tête : c'était Pierre Vassiliu! (cliquez si vous voulez l'écouter)
Mon mari m'avait offert pour mon anniversaire une boite venant d'une mercerie, boite pleine de cartes de boutons. Je suis ravie d'en avoir utilisé trois.
La bonne idée de la Fée Bobine est d'avoir fait le pompon en molleton avec un appareil à yoyos.

Il y a une semaine, il était comme ça : 

J'avais fait au mieux avec les tissus que j'avais en France. je n'étais pas plus satisfaite que ça, le noeud me dérangeait.
Je suis rentrée aux Pays-Bas pour huit jours, Natacha est venue me voir, a trouvé le noeud trop présent et nous avons fouillé dans mes boites pour arriver à ce choix : 

 Cétait mieux. Vendredi, mes copines du patch sont venues à la maison et Nathalie a fait la grimace.
En fouillant dans mon bazar, je tombe sur un tissu récupéré mercredi lors de ma matinée avec mon groupe anglophone, tissu donné par Inka. Et c'est ce tissu qui a finalement été choisi.
Allez, un petit coup de nostalgie : Inka me raconte qu'elle avait acheté ce tissu en pensant aux "Nürnberger Lebkuchen". Et moi de lui raconter que je suis allée à Nuremberg quand j'étais jeune, que j'y avais rencontré mon mari, que je passais tous les jours devant la fabrique de Lebkuchen qui sont un peu comme des pains d'épices. Je lui raconte que je préférais nettement les saucisses de Nuremberg, Dans un Brötchen mit Senf (petit pain rond et moutarde). J'en salive encore. La dernière petite touche de nostalgie a été quand je lui ai dit que j'étais allée à Hameln, la ville du joueur de flûte. Ses parents sont de Hameln...
J'aime quand une histoire vient de greffer, enrichir un de mes ouvrages. J'aime aussi fouiller dans mes boites avec mes copines!

Il ne me reste plus qu'à trouver une branche et trouver l'endroit où je vais l'accrocher.

Je vous montrerai tout au long du mois quelques ouvrages de Noël que j'ai brodés, cousus. Impossible de savoir où j'ai "mal" rangé mon premier quilt de Noël!

A bientôt avec bonheur.


6 commentaires:

  1. Comme il est joli ! J'aime beaucoup ! Ca demande de la patience quand meme ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toi qui dis ça alors que tu fais des ishiés! Toi aussi il te faut de la patience mais quand on aime, est-ce vraiment de la patience? Bisous

      Supprimer
  2. bravo pour le bonhomme de neige et aussi pour la belle histoire, amitiés

    RépondreSupprimer
  3. Trop mignon ces bonhommes de neiges

    RépondreSupprimer
  4. Au final, il n'y en a qu'un mais j'aime bien montrer les différentes étapes! Merci!

    RépondreSupprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...