mercredi 20 mai 2015

verger potager , le quilting et le verso

Tout d'abord, merci pour vos commentaires et vos passages, même silencieux  qui nous font vraiment plaisir à mon mari et moi. 
Au départ, ce quilt était donc une aventure à deux et elle s'est terminée à trois. J'ai commencé à le quilter à la main. Là, je me suis moins régalée mais j'ai bien avancé. Restaient le quilting des chemins du potager et le quilting du verger. Et c'était clair pour moi que j'allais le faire à la machine. Et le quilt s'est transformé en Belle au bois dormant. J'ai essayé d'apprendre à quilter à la  machine et comme je suis un peu têtue, j'ai mis beaucoup d'années à accepter que je ne le ferais jamais. Quilter des lignes droites, ça va, des lignes un peu courbes, ça peut aller mais au delà, ça ne va pas du tout. Je n'ai pas la patience d'apprendre pour ça et je ne voualis pas que le quilting soit bâclé. Mais je ne voulais pas que quelqu'un d'autre y mette ses pattes.
Puis....
j'ai rencontré Leslie qui avec sa "long arm" quilte d'une belle manière. Elle a monté sa petite entreprise avec des amies, a reçu un prix. Ses amies sont parties (vive l'expatriation!) et elle continue seule. J'ai donc défait ce que j'avais quilté à la main, je ne me souvenais plus en avoir quilté autant...Et j'ai confié mon quilt à Leslie. Elle a eu l'idée de coudre une première couche de molleton sous les arbres. Je suis allée l'aider pour découper le molleton autour des arbres.


 Leslie a eu une idée magnifique pour mettre les arbres en valeur. On voit très bien sur la photo cette sorte de spirale ondulée. 
Elle donne un beau volume et vie aux arbres et adoucit leur forme géométrique. J'adore! 
Autour des arbres, d'un commun accord, Leslie a quilté des feuilles très denses qui ont encore accentué le volume des arbres. Le fil est multicolore.


Vous avez un peu de mal à les distinguer? Un peu de patience, vous les verrez mieux plus loin.

Je lui ai dit ce que je voulais pour le chemin. J'avais vu sur un quilt de Gre Koopman qui a tenu quelques années la boutique de Harleem. Gre, je te fais un petit coucou là où tu es. J'espère que tu y es bien.
Je voulais symboliser les pas des gens qui se promènent (coucou Claire :-)) d'un carré à un autre pour admirer , découvrir toutes ces plantes qui font la richesse de ces jardins de curé ou ces jardins de châteaux.



J'ai laissé à Leslie plus de liberté pour le quilting de la bordure. J'avoue avoir été un peu déçue sur le moment par ce quilting un peu trop sage à mon goût mais finalement, il me plaît bien. J'avais eu un gros coup de coeur pour ce tissu et j'avais l'idée que Leslie quilte les arbres en une sorte de quilting libre suivant le tronc et les branches mais je lui avais laissé la liberté de choisir ce qu'elle voulait faire. Ca aurait été plus contemporain mais peut-être trop dur, j'allais dire lugubre, accentuant la nudité des arbres.
  C'est avec ce quilt que j'ai commencé à faire des versos un peu originaux. Mon mari avait un jour émis le souhait que je confectionne une tête de lit verte en patchwork. Nous avions donc acheté beaucoup de tissu verts, ma boite débordait. Puis nous avons changé de maison, changé de couleur de tapisserie et le vert n'avait plus de sens. J'ai donc décidé d'utiliser une partie de ces verts pour le verso du quilt. On y devine le quilting. Leslie a utilisé un fil jaune pour tout le quilting de ce côté là ce qui est très bien.


                                 Je vous laisse apprécier de plus près





 Alors, oui définitivement, le quilting machine, ce n'est pas comme le quilting à la main. CE N'EST NI MIEUX, NI MOINS BIEN, C'EST JUSTE DIFFERENT ET CA A UNE GRANDE RICHESSE AUSSI. 

Je vous montre aussi l'étiquette, imprimée sur tissu, collée et cousue. J'y ai un peu résumé l'histoire de ce quilt.


Et un dernier petit clin d'oeil pour matérialiser toutes ces années de travail et d'endormissement. 


                                                Me voici montrant le top terminé en 2001
Et  devant mon quilt la semaine dernière. La couleur de mes cheveux a un peu changé!!!

J'ajoute ceci au lendemain de la publication de mon article : si vous voulez voir ou revoir un autre travail commun à nous trois, allez voir les danseurs en un clic.

A bientôt!









35 commentaires:

  1. je confirme, c'est superbe. Je n'ai jamais fait de quilting machine ! de toutes façons désormais , je ne fais plus de grands patchworks. Cela résoud le problème !!!! Bravo à toi et à Leslie(un peu quand même)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas un peu, beacoup pour Leslie. Sans elle, ce quilt ne serait pas terminé et n'aurait pas cette qualité!

      Supprimer
  2. très joli quilting, c'est un rêve pour moi de savoir quilter avec ma MAC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, j'ai arrêté d'en rêver et quand je quilte avec ma machine, c'est simple et on peut aussi faire des trucs sympas. Tu l'as vu sur mon "automne ardennais".

      Supprimer
  3. Quelle belle histoire que ce quilt ! Mille bravos à toi et ton mari pour cette oeuvre singulière en commun ! Et le quilting machine est parfaitement mené et adéquat. J'adore <3 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, Katell, c'est une belle histoire à deux puis à trois. J'en ai encore au moins une en stock, émouvante. Un jour, j'en parlerai.

      Supprimer
  4. très très beau Annie et quelle jolie histoire que celle de ce quilt,
    je te souhaite d'aussi jolies créations pour les prochaines que tu entreprendras,
    belle journée, bisous,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chris. Comme mon mari ne me donne plus d'idées (à ma demande) mes projets ont un autre style. J'en ai deux en route qui me tiennent à coeur. J'espère vous les montrer d'ici la fin de l'année! Et qui sait, notre collaboration reprendra peut-petre un jour!

      Supprimer
  5. J'avais fait un très grand quilt pour ma fille; moi qui matelasse à la main, je l'ai fait finir à la machine pour la bordure par Valérie Langue repartie aux USA, c'est vraiment joli, même avec le travail-main au centre. comme toi, j'aime les doublures en "patchwork" varié, même si je ne le fais pas souvent (pourtant le dos raconte aussi à sa façon une histoire!).
    toi en tout cas, tu as entrepris un gros boulot, mais 'ensemble en vaut la peine!!!
    Bisous amicaux d'Anjou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vraiment heureuse de l'avoir fait et d'avoir confié le quilting à Leslie. Seule la partie verger m'a paru longue à faire, le reste n'a été qu'amusement.

      Supprimer
  6. Il est vraiment magnifique !

    RépondreSupprimer
  7. Il est toujours aussi beau mais je ne me souvenais pas de l'histoire du quilting, les photos rendent vraiment bien compte du travail.
    Ce que j'aime beaucoup (et c'est pareil pour les danseurs) ce sont les débordements, je trouve que ça casse le coté rigide de la bordure
    Bisous chaleureux


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, les débordements étaient indispensables. La dernière fois que tu l'avais vu, je crois que je voulais le quilter à la main!! Bisous ma belle.

      Supprimer
  8. c'est vraiment magnifique! j'aime énormément!
    bravo à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie. Tu pourrais te réfugier à l'ombre des arbres!

      Supprimer
  9. Belle histoire ....et quilt magnifique ! Bravo à vous trois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je transmettrai en français et en anglais :-)

      Supprimer
  10. Merci beaucoup pour la belle histoire de ce quilt .Je suis une inconditionnelle du matelassage main mais c'est vrai que le matelassage machine lui donne un aspect différent !!!!! J'aime beaucoup l'idée réalisée dans les allées du jardin. Et l'envers est très beau ,tous les quilts devraient devraient avoir une jolie doublure ,c'est très important et pas souvent le cas . Encore bravo !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Pour moi, l'essentiel est que chacun et chacune y trouve son compte, son plaisir, son bonheur. Et que chacun et chacune respecte le travail, les possibiltés de l'autre. Le monde est fait de variété et c'est une richesse. Si je peux modestement montrer cette variété, j'en suis ravie!

      Supprimer
  11. Réponses
    1. Merci ; merci...Je transmets à mes deux comparses :-)

      Supprimer
  12. C'est vraiment un magnifique travail et une belle histoire, bravo ! Beau week-end à toi, bizz.
    PS : mes cheveux aussi ont changé de couleur ;-) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle! Beau week-end à toi aussi. Retour dans l'autre maison pour nous pour quelques petites semaines. Bisous

      Supprimer
  13. Quelle merveille! Que d'heures de travail! Bravo! Bravo! Bravo! Bravo pour la conception, la réalisation, et le quilting qui est aussi une partie très importante de l'ouvrage! Vraiment, je vous admire tous les trois! Vous avez réalisé une oeuvre d'art, et en plus très précieuse sentimentalement je pense. Belle semaine Annie! Bisous de Bretagne ensoleillée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie-Pierre. Chacune son jardin :-) mais moi, j'en ai fini avec le mien. Ce que j'en ai récolté est magnifique et dans mon coeur. Quelle aventure!! Bisous et bon jardinage, ton jardin est merveilleux! Bisous

      Supprimer
  14. Felicitations pour ce beau travail en commun, vous avez réussi une merveille de quilt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christine. Je vois Leslie la semaine prochaine et lui ferai part in english de toutes les félecitations reçues par écrit ou par oral. Je préfère lui dire de vive voix.

      Supprimer
  15. Bravo, bravo, bravo pour ce superbe quilt et son histoire. Cela faisait un bon bout temps que n'avais pas pris le temps de regarder ton blog et cet après-midi je me suis regalée. Ce verger potager est surprenant, beau, et quel travail. Merci de partager sa conception. Les idées et les techniques. Cela change du traditionnel sampler tout en le mettant en oeuvre. Je comprends bien la durée du travail en soi, ou on le délaisse, puis on le reprend pour quelque raison que ce soit... Un quilt comme tout oeuvre se travaille, se reflechit, et s'abandonne. Vraiment bravo pour cette oeuvre originale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jeannine. Oui, finalement j'ai besoin de temps et ne m'inquiète plus de laisser mûrir des quilts. Je suis fière de celui-là! Et je m'épanouis de plus en plus dans la patchwork!

      Supprimer
  16. Et ben dis donc... j'en reste béate... Rien que l'idée de départ est déjà fantastique... (fantasque ???) et la réalisation à couper le souffle. Un immense bravo, mais vraiment, vraiment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, merci :-). C'était une sacrée aventure!

      Supprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...