samedi 21 avril 2018

Pélerinage apaisant avant départ

Nous venons de passer notre dernier séjour complet dans notre maison aux Pays-Bas. Le prochain, fin mai sera pour le déménagement. La maison est déjà pleine de cartons, nous avons fait un tri important. On ne trie pas à 60 ans comme à 30 ou 40 ans. J'ai donné, recyclé, jeté beaucoup. Et avec une grande facilité. Aller à l'essentiel. Rassurez-vous, j'ai gardé tous mes tissus et j'ai encore trouvé le moyen d'en acheter à un salon. Là, je suis incorrigible!
Notre fils aîné est venu quatre jours. Ca a été l'occasion de revoir certains endroits où je n'étais pas allée depuis longtemps, de revisiter notre histoire aux Pays-Bas. Ca m'a énormément apporté. Nous qui sommes depuis plusieurs années sur deux maisons, deux pays, ces visites m'ont permis de me poser à nouveau aux Pays-Bas pour mieux en partir. Je suis très sereine. J'ai commencé à dire plusieurs "au revoir" avec émotion, c'est sûr mais tranquillement. Il est vrai que mes amies me disent "ça fait drôle! tu reviendras?". Oui, je reviendrai... en touriste et pour les voir.
Voici toute une série de photos prises au long de ces quatre jours.

Découverte de ce terrain de sable. C'est juste à côté de la maison. Il y avait un bâtiment abritant une crèche. Rasé... Je vis depuis trente ans sur du sable mais le voir de façon aussi évidente m'étonne toujours. La terre ardennaise, ça va nous changer!!!
Mon fils était venu voir les tulipes. Cette année, c'était trop tôt. Keukenhof, l'immense jardin de bulbes était surtout fleuri de crocus. Les entreprises néerlandaises qui le mettent en forme sont toujours excellentes.
 






Nous avons beaucoup aimé cette mise en scène. Un cercle de bambous dont une partie est séparée en 4 et à l'intérieur, un bloc de sel de l'Himalaya. Un ruban flotte au vent.
Dans une serre , de petits carrés de tulipes plus variées les unes que les autres.





Comment résister à me faire prendre en photo avec mon lapin favori? Il y a deux semaines, il faisait encore frais!
 



 Les Néerlandais sont de grands professionnels. Les gens viennent pour voir les champs de tulipes. Eh bien, on leur en fait un, le long d'un petit canal qui longe Keukenhof et on les emmène en bateau (au propre comme au figuré!ceci étant juste mon opinion personnelle!) Je ne sais pas comment ils ont fait, c'était le seul champ de tulipes fleuries!!!






Mon mari connaît la ville de Leiden (Leyde) comme sa poche. C'était un samedi printanier, jour de marché. Beaucoup de bateaux sur les canaux. On a presque vu un embouteillage.
Le marchand de légumes a un camion bien propre avec des légumes bien propres. Pas de producteurs locaux... 
 Je ne me lasse jamais du marché aux fleurs. 
 Gilles nous fait passer dans les béguinages et les rues étroites.
 Bateaux-maisons
Une de mes terreurs : se garer au bord d'un canal alors qu'il n'y a pas la moindre rambarde pour éviter de tomber dans le canal. Quand Gilles devait se garer, je descendais d'abord de la voiture... Maintenant, comme c'est souvent moi qui conduis, je vais garer la voiture dans un parking, un vrai!
Bien sûr, mon fils et moi sommes allés à La Haye, sur la plage de Scheveningen. Nous avons habité juste à côté pendant huit ans.
 La plage de Scheveningen est assez large. Elle est longée par un boulevard et aux beaux jours, elle est noire de monde. Le samedi printanier, elle devait l'être et en ce week-end au temps estival, elle doit l'être aussi. Nous nous sommes promenés un lundi gris et frais. Nous avons été surpris de voir des énormes vagues en sable, sûrement artificielles, peut-être amenées là en vue de la saison.
Een warme chocolade MET slaagroom. Quand on commande un chocolat chaud, le serveur demande : "met of zonder slaagroom?" : "avec ou sans crème fouettée?" Il est très rare que je réponde "zonder"... Que de souvenirs simplement avec un chocolat chaud. Souvenirs familiaux à Utrecht, souvenir avec les copines quand je marchais tous les mercredis avec pause café ou chocolat à Kijkduin ou Meijendel...
J'ai quand même eu le bonheur de voir les tulipes en fleurs avant de partir. Wassenaar avait ses minichamps de fleurs mélangées. En pleine ville, c'est très agréable


Et pour finir, een broodje met haring. J'aime les harengs néerlandais. En général, je les mange tout seuls, sans rien ou avec une tomate. Il y a longtemps, je les mangeais dans un petit pain. Ce que j'ai fait une dernière fois. Là aussi, il y a "met of zonder...uien" avec ou sans oignons. Pour moi c'est sans.
Ce hareng n'est qu'une des spécialités néerlandaises que j'ai aimé manger pendant toutes ces années. Rien de sophistiqué dans la nourriture néerlandaises, mais des poffertjes (sortes de blinis sucrés), des pannekoeken (crèpes épaisses fourrées à tout et n'importe quoi, mélanges improbables), kibbeling ou lekkerbekjes(beignets de poisson), loempias (nems indonésiens)... En deux semaines, j'ai mangé tout ça au moins une fois, gourmande que je suis!

Une page importante de notre vie va bientôt se tourner et nous allons en ouvrir une autre.
Le lendemain de notre arrivée à Charleville, je suis allée à un enterrement à Rocroi, ville où j'ai passé mon enfance. Je suis retournée sur les lieux que j'aimais. J'y ai retrouvé ma joie de petite fille venant de jouer dans les remparts, allant se faire disputer car elle rentrait trop tard à la maison mais qui n'en avait rien à faire. J'ai retrouvé mon amoureux de l'école maternelle. 
50 ans après avoir quitté Rocroi, au moment où je reviens vivre dans mes Ardennes natales, l'enterrement d'un vieux monsieur m'a permis de retrouver mes racines enfantines. Merci Raymond et repose en paix.

La Vie me donne de beaux signes!

A bientôt. Prenez bien soin de vous.

36 commentaires:

  1. Quel beau témoignage. C'est si fort de transformer une fin en nouveau départ... Bravo pour ça ! et bon retour définitif chez toi ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laetitia. Pour tous tes mots du début à la fin. Bises

      Supprimer
  2. Un beau post, émouvant et instructif. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Pas trop d'autres mots, juste merci et c'est beaucoup dans mon coeur. Bises

      Supprimer
  3. L'émotion est là ....C'est la vie qui continue ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la vie continue et avec le sourire. On verra cet hiver quand le temps ardennais sera bien là. C'est ma seule appréhension ;-) Le vent de bord de mer ne sera pas là pour chasser les nuages! Bises

      Supprimer
  4. Un peu de nostalgie, 18 ans c'est une belle tranche de vie... Nous sommes presque pareilles, avant la Haute-Marne c'était 18 ans à Tahiti pour moi !
    Bises, et bon courage pour le déménagement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour nous, c'est presque 31 ans aux Pays-Bas, un peu plus que la moitié de ma vie! La réadaptation tu connais ça. Ca devrait être moins rude pour nous. Bises et merci :-)

      Supprimer
  5. Quelle beau billet, quelle émotion partagée ! Merci !
    Bises et bon départ dans ta nouvelle vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie. De toutes vous lire ce soir fait monter mon émotion!!!
      Merci, merci!

      Supprimer
  6. Quel beau billet... J'oublie souvent de me relire...

    RépondreSupprimer
  7. Un beau pélerinage plein d'émotion! Une grande grande page qui se tourne... des lieux, des amis, des souvenirs, des habitudes à laisser derrière toi... un petit paradis... mais tu vas t'en créer un nouveau pour une nouvelle vie!... c'est aussi ce que j'espère assez vite !...
    Bon déménagement Annie! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit paradis, peut-être pas. Un endroit où il fait bon vivre, je vais tout faire pour y parvenir. Les bases sont là, à moi de les développer. La patch va m'y aider, c'est sûr mais pas que... Je cogite :-) Bises et je te souhaite de trouver un bel équilibre.

      Supprimer
  8. Une page va se tourner, mais tu sembles sereine, apaisée. Accompagner le changement, vivre les émotions qui vont avec, c'est bien ! Bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as dit l'essentiel, vivre les émotions qui vont avec! Ca m'aide tellement de les reconnaître, de les accepter (surtout les difficiles!) pour avancer, se poser des questions, trouver ou pas les réponses... La Vie est passionnante. Bises douces.

      Supprimer
  9. Merci de ce joli voyage de mémoire xxx

    RépondreSupprimer
  10. Magnifique reportage et que d'émotions. Tu laisses derrière toi de belles histoires mais rentrer chez soi c'est aussi une étape enrichissante. Je suis sûre que beaucoup de positif va en découler...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pouvoir se poser dans une seule maison, avoir toutes mes affaires de patch au même endroit... Ca fera du bien. Je vais pouvoir reprendre des projets en attente car je n'arrivais plus à me lancer dans un projet simple un peu improvisé comme les arrières de mes quilts. Je n'oublie pas que c'est aux Pays-Bas que j'ai commencé le quilt et que beaucoup de mes tissus ont été achetés là-bas. Ils sont aussi comme un lien :-)

      Supprimer
  11. C'est une phase qui remue les émotions.
    Hier nous étions dans un champ de tulipes ... en Provence ! les bulbes partiront au Pays-Bas bien sûr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et les émotions sont plutôt bonnes à vivre. C'est un bon bagage pour avancer mieux en France. Oui, les bulbes passeront forcément par les Pays-Bas. Les Néerlandais dominent le marché des fleurs, c'est presque un monopole. Le sud de la France s'est spécialisé dans les tulipes très hautes et les Néerlandais ne cherchent même pas à les concurrencer :-)

      Supprimer
  12. tu me donnes des envies de voyages avec tes photos de Scheveningen... (c'est une de mes chansons préférées)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de fouiller un peu car je ne connaissais pas de chanson sur Scheveningen. J'ai trouvé les paroles de "le Gris-Bleu de Scheveningen" de Anne Van der Love mais pas de moyen de l'entendre.Je me demande si tu ne confonds pas avec Göttingen de Barbara!

      Supprimer
  13. bonjour Annie, tu sais lire les signes, et c'et positif........tu parles de lieux que je ne connais pas, sauf notre enfance qui nous hante où qu'elle se soit déroulée. Très belles photos, surtout les champs de fleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette fois-ci mon enfance me hante d'une belle façon et j'en suis heureuse. Ces premiers jours à Charleville avec la perspective concrète d'y revenir bientôt me bouscule un peu et ces moments de joie à Rocroi me rassurent. Bises

      Supprimer
  14. Une page se tourne et tu le racontes si bien.
    Je connais bien moins les Pays-Bas que toi mais j'en garde tant de beaux et marquants souvenirs : le premier petit copain, un mémorable voyage en auto-stop de Toulouse à Amsterdam (j'étais folle !!), puis la soudaine certitude, en plein Keukenhof, que j'attendais mon premier enfant... A chaque séjour de grands souvenirs !
    Je te souhaite de continuer de tournée cette page en douceur, en pleine conscience, pour mieux profiter de la nouvelle...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que de souvenirs forts te lient aux Pays-Bas! C'est magnifique! Merci beaucoup pour tes souhaits. Je crois que "en pleine conscience" est la bonne expression et c'est ce que je fais déjà maintenant pendant ce mois de transition. Bises douces

      Supprimer
  15. Merci beaucoup pour ces photos du Pays-Bays (ma prochaine destination, cette année j'espère), c'est magnifique et ça donne vraiment envie...
    Amicalement,
    Maria Sylvia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Destination vacances ou travail? Oui, il y a de beaux coins aux Pays-Bas et j'ai été très exhaustive!!! Amicalement :-)

      Supprimer
  16. Merci pour ce merveilleux reportage, il m'a tiré des larmes. J'ai souvent visité les Pays Bas, et il est cher à mon coeur. Je souhaite le tout meilleur pour ton nouveau lieu de vie. Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, chère anonyme :-) Heureuse d'avoir provoqué une belle émotion. Merci beaucoup, beaucoup pour tes souhaits, ils me font très chaud au coeur!

      Supprimer
    2. Anonnyme, car impossible d'entrer URL ! Albine. Biz

      Supprimer
    3. Je comprends mieux tes commentaires. Hartelijk dank, mijn lieve Albine :-)

      Supprimer
  17. Cela fait presque 50 ans que j'ai quitté les Pays Bas à l'age de 10 ans pour aller vivre en Belgique et puis à 22 ans j'ai suivi mon amoureux en France... Je n'y suis pas retournée souvent depuis que je vis en France, les hollandais préférant de nous rendre visite et quand ils passent je reçois toujours mes doses de "zoute drop" de "Ketjap Manis" et de "Hagelslag" (le roze et orange) que mes enfants on toujours adoré mettre dans leurs yaourts au lieu de leurs tartines. Sans être nostalgique, ce sont des surtout des souvenirs d'enfance et autant de petites madeleines....

    RépondreSupprimer
  18. Un grand changement, en effet. On sent les émotions et c'est bien que tu sois sereine pour tout ça !

    RépondreSupprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...