dimanche 27 novembre 2016

Marionnettes alsaciennes

Mon frère m'a demandé si je pouvais lui faire des marionnettes alsaciennes pour la décoration d'un repas alsacien. Celui-ci aura lieu le 8 décembre au Lycée hôtelier Château des Coudraies à Etiolles. Mon frère y est professeur de cuisine.  J'ai déjà fait des marionnettes pour lui . Vous pouvez les voir , et . J'ai fait un tutoriel basique pour le corps de la marionnette. J'adapte à chaque fois, en particulier les gilets ou vestes que je fais en feutrine.

L'Alsacien a été facile à faire. L'Alsacienne un peu moins.




Les boutons du gilet de l'homme sont des attaches parisiennes. Je les avais déjà utilisées pour la veste de Guignol. Le chapeau a été facile à faire, en feutrine. Je n'ai pas pensé à prendre de photo. J'ai coupé un rond de la taille que je voulais donner au chapeau. Dans ce rond, j'ai coupé un autre rond plus petit pour le dessus du chapeau. J'ai coupé une bande rectangulaire de la hauteur du chapeau et j'ai cousu tout ça ensemble. Beaucoup plus facile que je ne le pensais.
J'ai dessiné au feutre indélébile le col  et la patte de la chemise, (je l'avais déjà fait pour les joueurs de pétanque) et j'ai cousu un petit ruban noué noir.  La veste est en feutrine. Le bas du costume est en lainage.



Le noeud de l'Alsacienne n'est pas la réplique d'une vraie coiffe alsacienne. J'ai trouvé sur le net une vidéo qui montre comment on fait. Intéressant et j'ai compris en la visionnant que je ne ferais pas une vraie coiffe! J'ai donc fait un gros noeud dans du tissu pour doublure, du synthétique donc. J'avais peur que le noeud s'affaisse mais comme je l'ai fait avec une bande assez large, il tient. Je l'ai cousu derrière la tête.
J'avais fait une sorte de caraco mais c'était très moche. J'ai donc fait un gilet que j'ai un peu brodé. Quelques points de noeuds, du point droit dans lequel j'ai repassé du fil et un point droit simple. Quelques tout petits boutons pour simuler de la broderie, un petit bout de coton épais pour joindre les deux côtés et là, ça me plaisait bien. Le gilet est en feutrine, la robe en coton simple et le tablier dans le même tissu de doublure que le noeud. Et quelques petis galons de ma réserve pour le tablier et l'encolure.
La chemise et le chemisier sont en tissu "de patch" en coton blanc avec de petits coeurs imprimés ton sur ton.



 Les Alsaciennes, vous validez quand même?

Je vais envoyer les marionnettes avec les bouteilles sur lesquelles elles sont posées. Si la bouteille n'est pas adaptée, ça change tout!


A bientôt. Prenez soin de vous :-)


20 commentaires:

  1. BEAU RENDU MAIS JE NE SUIS PAS ALSACIENNE...
    BONNE JOURNEE

    RépondreSupprimer
  2. Si c'est pas super-mignon ... et puis très prometteur pour la table !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :-)Je ne sais pas si ça ira sur une table. Attendons le repas et les photos!

      Supprimer
  3. Joli travail ! Ca a du prendre un bon bout de temps... Bonne semaine à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça prend du temps mais c'est sympa à faire. Si j'ai un jour des petites filles, je ne crois pas que je leur ferai des habits de poupée par contre. La minutie n'est pas mon fort... Bonne semaine.

      Supprimer
  4. Ah, les filles , il nous faut toujours des fantaisies ! Ce me semble très réussi, mais je ne suis pas une spécialiste du costume alsacien ....Bon courage pour toutes ces finitions ....Bizh

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être ferai-je un jour un costume breton :-)Je te demanderai conseil! bisous

      Supprimer
  5. C'est super mignon...ils auraient sûrement du succès au Marché de Noël de Strasbourg ! Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y avais pas pensé mais tu as sûrement raison. A la fin du repas, elles seront offertes à un Alsacien, si j'ai bien compris. Bises

      Supprimer
  6. Je les trouve très réussis tous les deux! Tu deviens une véritable experte en marionnettes! Bravo Annie! Je suis sûre qu'ils auront un beau succès sur la table! Belle semaine créative ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je les fais, j'aime ça et j'en referais bien certaines. Un jour, peut-être, à l'occasion. Bises

      Supprimer
  7. qu'elles sont mignonnes ces marionnettes, elle vont avoir du succès, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon frère les a aimées et j'espère qu'elles complèteront bien la décoration. Bisous

      Supprimer
  8. C'est un gros boulot et un beau travail, tout est dans les détails, la finition; ce sera un repas sympa; je trouve que tu fais beaucoup de choses!!
    Je t'embrasse de Toulouse, car je sais qu'un de tes fils (ou deux?) y vit!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais des choses différentes et j'aime ça. Toi aussi :-) Mon fils aîné est à Toulouse. Les deux autres y ont vécu aussi mais en sont partis. Bon séjour là-bas, on s'y croisera peut-être un jour. Bisous

      Supprimer
  9. QUEL TRAVAIL.....les finitions ont dû te prendre un temps fou, un peu comme les habits de poupées!elles ont de l'allure tes marionnettes.
    je n'ai pas eu ton courage & j'ai commandé un coffret de 3 marionnettes chez OXYBUL pour le cadeau de NOËL d' OLYMPE!!!!!Je ménage main & poignet droits car je matelasse ENCORE &ENCORE!!!!!!!! PATCHWORKMENT,isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les finitions n'ont pas pris trop de temps. C'est plus la conception du gilet de la dame et l'ajustement entre le cou et la tête qui ont été les plus longs et "prises de tête". Je ne suis pas du tout sûre d'avoir la patience de faire des habits de poupée ou alors, des simples. C'est un peu trop minutieux pour moi. On verra si j'ai un jour une bonne excuse pour essayer! Bon courage pour le matelassage. Entre quilting main et machine, je fais très attention à mon dos et mon bras gauche!

      Supprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...