dimanche 25 janvier 2015

l'aventure du massage, épisode 1

Je vous embarque pour une aventure qui a duré presque une quinzaine d'années. Notre plus jeune fils avait quitté la maison comme ses frères. Je ne travaillais plus depuis longtemps donc pas question de reprendre mon métier de puéricultrice, en plus, dans  une langue que je ne maîtrisais pas. Je voulais aussi rester disponible "à distance". Je souhaitais du tactil et du relationnel. Mon ostéopathe bruxellois m'a indiqué l'école de massage sensitif belge, dirigée à l'époque par Régis et Corinne.

J'ai fait mon premier week-end de formation en janvier 2001. Mon mari a décidé de faire aussi la formation et a commencé en avril. Nous avons fait la formation de base à notre tempo, en refaisant chaque stage deux fois. Puis nous avons souhaité faire la formation avancée pour aller vers plus de professionnalisme.
La formation avancée consistait en 8 x 2 jours toujours avec les mêmes personnes et le groupe devait se retrouver une fois entre chaque session. Mon mari et moi n'étions pas dans le même groupe selon notre souhait. Nous nous sommes beaucoup croisés cette année-là. C'était en 2004/2005.

Une bougie nous accompagnait tout le long de la formation. Celle de mon groupe était verte. A tour de rôle nous devions en prendre soin pendant une journée, faire une petite déco et à la fin de la journée, la donner à une autre personne du groupe. J'ai eu la bougie deux fois.

Evidemment, j'ai utilisé mes tissus! Je n'ai pas pensé à prendre beaucoup de photos, l'APN n'était pas encore répandu! J'ai quand même quelques souvenirs.

La première fois, j'ai fait des pliages trouvés dans le livre de Rebecca Wat, "l'origami pliages textiles".
J'ai du en faire une vingtaine. J'en ai apporté une douzaine. Nous étions un groupe de huit personnes. Je souhaitais que chacun reparte avec un soleil, c'est ainsi que je les avais nommés. Et bien sûr, Corinne et Régis auraient aussi le leur. Je me souviens que Patricia m'a demandé si elle pouvait en emporter un jaune en plus pour sa fille pour un message bien personnel.
Au final, il m'est resté ces deux-là 


Régis aimant beaucoup le vert, je m'étais étonnée qu'il ait choisi une autre couleur mais vous verrez plus tard qu'il n'y a pas de hasard à ce que je revienne à la maison avec le vert.

J'en avais fait pour mon fils Clément. Quelqu'un du groupe de mon mari avait entendu parler de mes soleils et voulais en voir. Je lui avais donc scanné ceux de Clément. Heureusement car Clément, partant travailler à Montréal s'est fait voler une de ses deux valises, celle dans laquelle il y avait ses soleils. En voici donc le seul souvenir 




 La deuxième déco de la bougie, la voici :



Je vous laisse imaginer le regard d'incompréhension de mes frères et soeurs de massage! J'avais coupé un rond d'environ 32 cms de diamètre que j'avais matelassé. Puis j'avais cousu des chutes de tissus divers et variés symbolisant la diversité des ressentis quand je massais. Diversité des touchers, les jambes poilues des mecs sont nettement moins douces que les jambes épilées des nanas. Les visages...quelques différences de toucher aussi! J'ai même cousu un morceau de gros tulle pour emballer les fleurs, tulle bien rugueux!!! Il y aussi la douceur de la soie!  Les différences de sensations aussi sont étonnantes, riches, quand je masse ou quand je suis massée, suivant la pression, la puissance, la présence... Oui, j'ai adoré masser et me faire masser!
Sous le fouillis des tissus, j'avais brodé tous nos prénoms à points lancés et au centre, ceux de Régis et Corinne.
La bougie verte était posée au centre et a brûlé toute la journée. 

Et tu vas en faire quoi? m'ont-il demandé.

Et qu'y a-t-il autour du rond? vous demandez-vous.

La suite au prochain épisode!!!

A bientôt

14 commentaires:

  1. tu as une grande sensibilité...., tes soleils sont merveilleux la deuxième déco est stupéfiante d'imagination

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Myriam. Oui, ma sensibilité n'est pas toujours facile à vivre mais m'apporte aussi de grands moments! Bisous

      Supprimer
  2. J'ai fait ces motifs (y compris en tissu doublé de papier pour faire des sortes de mini-caches à trésors) je le savais trouvés dans ce même livre de R .Wat mais les tiens sont vraiment beaux, cet article est marrant et créatif, on attend la suite!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne tarderai pas trop à la poster :-)

      Supprimer
  3. Vivement la suite, j'aime beaucoup le deuxième support de bougie par rapport à ton interprétation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aline. J'ai fait marcher ma créativité et mon côté un peu inhabituel!

      Supprimer
  4. Cela m'intrigue beaucoup, tes soleils sont magnifiques mais où se situe la bougie.? Alors , patience ! j'attends la suite . Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La bougie était au milieu, sur les noms des formateurs et des petits coeurs en paillettes.

      Supprimer
  5. l'expression de ta sensibilité a un charme inexprimable tellement elle est à fleur de peau
    bizz
    Violette

    RépondreSupprimer
  6. Quelle merveilleuse aventure, et tu la racontes avec une émotion qu'on sent en te lisant! Tes soleils sont tellement beaux!!! Impatiente aussi de te lire pour la suite! Belle soirée Annie! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous me faites toutes chaud au coeur! Belle soirée, Marie-Pierre. Bisous

      Supprimer
  7. tu nous tiens en haleine! Vivement la suite...Bizzzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Patience, patience mais pas trop non plus. En fin de semaine, je pense. Bises

      Supprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...