lundi 22 janvier 2018

Et vous, vous voyez quoi?

C'est le titre de ce mini quilt. Il est le fruit d'un exercice proposé par Rayna Gillman lors du stage que j'ai suivi en août dont je vous ai déjà parlé.

Nous étions parties de deux couleurs, pour moi, le bleu et le jaune. J'avais vite abandonné car mon choix ne me plaisait pas. Finalement, j'y suis revenue et je me suis complètement libérée. J'ai improvisé et au fur et à mesure j'ai construit ce quilt. Voilà ce que j'ai écrit sur ma démarche dans l'article où je le présentais :
Têtue comme je peux l'être, je suis revenue à mon choix de départ, le bleu et le jaune. Et je me suis enfin amusée. Toujours en coupant, cousant, réarrangeant...tout à coup m'est venue l'idée d'une progression, de petits morceaux à de plus grands. Ajouter une bande entre deux blocs, puis coudre des bandes autour.  Finir par une fine bande bleue en haut, puis une jaune large. De travers, bien sûr et me voilà avec une espèce d'immeuble. En cours de route, Rayna m'a conseillée ce rose tyrien un peu pétant. J'en ai mis peu, trois fois. Je n'y toucherai plus sauf pour le quilter et en faire un miniquilt. Il fait 20 cms x 43 cms au plus haut.

J'avais une idée de départ. Quilter d'abord le centre en commençant par les lignes plutôt horizontales. Puis m'inspirer des colombages des maisons en torchis. Ou m'inspirer des tuiles mais pas de lignes courbes, que des lignes droites.


Je démarre avec ces idées-là et ensuite ça devient très instinctif. Je ne réfléchis pas beaucoup, je me laisse porter et j'adore ça. Cette fois-ci, j'ai quilté avec dans la tête mes idées de base et mon improvisation. Comme le quilt est très petit, ça va vite, presque trop vite.
J'ai toujours imaginé que le bas du quilt était la devanture d'un magasin, la porte et la vitrine. D'où le quilting vertical pour la porte et l'irrégularité de la vitrine .


Puis j'ai quilté les bandes extérieures. J'ai commencé par les lignes verticales à droite. Puis celles de gauche. Je voulais garder cette séparation entre la magasin du bas et la partie haute. J'ai donc quilté les lignes horizontales qui les séparent.
Puis les lignes verticales, plus denses dans la partie basse pour rompre l'éventuelle monotonie et rendre le quilt plus vivant, plus dynamique.
La bande du haut est pour moi comme un toit. J'ai donc fait des tuiles irrégulières.


J'ai décidé de m'arrêter là, de laisser le bleu et le rose non quilté.
J'aime beaucoup l'arrière.
 J'ai terminé le quilt en facing ou parementure. J'en ai déjà fait et je n'ai pas regardé les tutos dont je vous ai déjà donné les liens avec ma colombe.
Il aurait été judicieux de la faire! J'en ai un peu bavé dans les coins.


Mais au final,je suis plutôt satisfaite. J'ai cousu deux petits manchons. Je ne sais pas encore vraiment où je vais l'accrocher. Enfin si, mais je ne pourrai essayer que dans une semaine.





 Les vraies couleurs sont à gauche mais c'est intéressant de voir ce patchwork devenu un quilt.
Ses dimensions finales sont 17,5 x 44,5 cms.

















J'ai beaucoup aimé le quilter. Comme la créativité et la liberté viennent au fur et à mesure, j'ai trouvé que ça allait trop vite. J'aurais bien continué. Donc pour le quilting, le format est un peu petit. Mais c'est très réjouissant et motivant de faire un mini quilt. Expérience à renouveller quand j'aurai terminé mes projets en cours.

Mon mari voit des champs de lavande et une montagne. C'est loin de mon immeuble!! 
Voici donc le nom de ce quilt : 

Alors, vous me répondrez?

Demain mardi, destination Rochester. Youpi!!! Retour jeudi. J'essaierai d'écrire un article dimanche.

J'ai découvert ce matin un article de Maria Shell. Les premières photos sont celles d'un cours qu'elle donne. Puis elle montre un sac de chutes qu'elle a acheté et avec la contrainte de n'utiliser que ce qu'il y a dans ce sac, elle a fait un quilt improvisé. C'est très intéressant. L'arrière de son quilt est une oeuvre à part entière. Et n'hésitez pas à naviguer sur son site.

 A bientôt. Prenez bien soin de vous :-)

12 commentaires:

  1. J'adore aussi me laisser aller à couper, assembler, matelasser au gré de mes envies. Je n'y vois rien mais j'aime beaucoup. Un plaisir de voir le blog de Maria Shell et son dernier livre est remarquable...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se sentir libre, suivre ses envies est génial, je trouve! Je ne suis pas toujours fan de ce que fait Maria Shell mais là, j'ai beaucoup aimé son quilt et ses explications. Pas grave si tu ne vois rien ;-)

      Supprimer
  2. Construction Maya sur la face avant et les circuits hydrauliques de la dernière installation de l'usine de BCTH à Drillet-sur-Vetrune.
    Ceci écrit : superbe !

    RépondreSupprimer
  3. Avoir des contraintes .... C'est créatif! Tu as tout à fait réussi ! J'y verrai un plan de ville peut-être . Bon voyage à Rochester !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma valise est prête :-) Et à Rochester que je vais découvrir,il y a un magasin de patch. Aïe!!!Bises

      Supprimer
  4. J'adore ce panneau ! Et c'est fou comme le fait de quilter en change l'aspect (j'adore aussi l'envers !). J'ai beaucoup aimé lire ton article, tous les détails de ta démarche. Jouer avec les bouts de tissu, c'est fascinant. C'est bien aussi que chacun voie autre chose dans ton panneau et y projette sa propre sensibilité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'aime les différentes intermrétations.Une amie y voit sur l'envers le plan d'accès à la chambre royale secrète de la pyramide de Khéops. j'adore cette diversité!
      Je prends de plus en plus de plaisir à quilter,à finir de donner vie à ce patchwork qi se transforme en quilt!

      Supprimer
  5. J'y vois le labyrinthe de la créatrice qi revient sur ses choix, hésite, se lance, réfléchit et CREE. C'et une sorte de kakémono, une écriture indéchiffrable à traduire par chacun, et c'est TRES BIEN comme ça!! Bravo Annie. Pour la nouvelle bannière du blog aussi!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne. J'avais envie de changer et j'aime bien cette photo qui allie assemblage et quilting. Et improvisation, tout ce que tu décris! Bises

      Supprimer
  6. Pas faciles comme couleurs. Je vois... quelqu'un qui s'est bien amusé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le début a été rude mais ensuite, effectivement je me suis bien amusée et j'ai adoré ça!

      Supprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...