lundi 9 mai 2022

Dancing with the wall quilté et terminé. Luminothérapie est son nom

 En janvier, je vous ai montré comment j'ai joué avec deux jaunes et un peu de orange grâce à Irene Roderik. Elle vient de publier un livre magnifique. Grâce à un tas de photos très explicites, elle vous guide vers l'improvisation sans qu'il soit nécessaire de comprendre l'anglais. Elle vous propose de reproduire des quilts, ce qui peut paraître bizarre, parlant d'improvisation. Mais ce peut être vraiment une aide pour oser se lancer, sachant que forcément, vous y mettrez votre patte. Et son livre se termine par une galerie de ses quilts où on voit son évolution. Ils sont fabuleux.

Depuis, Irene à qui rien ne fait peur, explore à la suite d'un stage avec Nancy Crow un autre style, une autre dimension qu'elle montre ici. Elle est incroyable et géniale!! Elle vit dans une Tiny house. N'ayant plus assez de place et étant trop contrainte par la taille de son design wall, elle a loué un grand espace. Tellement grand qu'elle fait en ce moment un très grand quilt. Trop grand pour le quilter avec sa nouvelle machine à quilter. Elle l'a donc divisé en plusieurs parties qu'elle joint à l'aide de fermetures éclair. Rien ne l'arrête, je vous l'ai dit!

Revenons au quilting. J'ai beaucoup réfléchi avant de me lancer. J'ai commencé par les parties où je savais ce que je voulais quilter et je me suis dit que les idées viendraient forcément au fur et à mesure. Cliquez sur les photos pour mieux voir, surtout sur la suivante! 

C'est du quilting libre, avec ma machine à quilter, donc sans griffes en dessous et je n'utilise pas de règles. Les lignes droites ne sont pas droites, les courbes ne sont pas régulières et ça me convient bien, ça me ressemble!

J'ai commencé à quilter le premier bloc que j’avais fait, au centre. Je pensais quilter en suivant la courbe mais finalement, j'ai quilté en fonction des deux lignes droites. Puis j'ai quilté des lignes verticales à droite de ce bloc. J'ai eu des doutes pour les parties avec des triangles. Je n'ai pas du tout suivi les dessins des triangles. J'ai même quilté perpendiculairement. J'ai eu des doutes sur l'opportunité d'avoir fait ça et finalement, j'en suis contente. Ça aère un peu le quilting dense. J'ai quilté les deux ronds en spirale, spirale s'étendant jusqu'aux bord des carrés dans lesquels sont les spirales. Puis j'ai quilté la partie entre les deux spirales et là, j'ai suivi les courbes. J'ai ensuite quilté les carrés à gauche. Chaque carré est quilté du centre vers l'extérieur en tenant plus ou moins compte de la forme du carré distordu. Puis j'ai quilté l'escalier à gauche. Découvrir la texture, le dessin qui apparaissait m'a beaucoup plu. Curieuse comme je suis , j'ai un peu lâché cette partie avant la fin pour quilter ce vase-mongolfière suivant l'interprétation de chacun et j'ai adoré la forme qui est apparue.

Comme je souhaitais que la forme vase-mongolfière apparaisse bien, je me suis dit que j’allais quilter perpendiculairement, donc horizontalement. J'ai d'abord quilté la partie gauche. Emportée par mon élan et mon excitation, je n'ai pas fait très attention et j'ai quilté verticalement. Quand j'ai découvert que je m'étais trompée, je me serais mis des claques! Je n'allais pas découdre! J'ai donc quilté la partie droite, horizontalement cette fois-ci. Et je me suis rendue compte que ça aurait été moche si j'avais tout quilté horizontalement. Les erreurs n'en sont pas. J'en ai la preuve une fois de plus! C'est la partie du quilt que je préfère! Et côté dos, j'adore! Je vous montrerai plus loin.
J'aurais pu quilter la partie "quartiers d'orange" en suivant les lignes droites ou la ligne courbe mais comme je l'avais déjà fait, j'ai innové en quiltant en zig zag. Si je n'explore pas, je m'ennuie!
Je ne vous détaille pas le reste du quilting, je vous laisse découvrir les quelques endroits où je me suis encore amusée.
C'est surtout dans le bas où il n'y a pas eu que des lignes verticales ou horizontales.
J'aime beaucoup le résultat final!
J'aime aussi beaucoup le dos et ce vase-mongolfière qu'on devine. Les vraies couleurs du quilt sont plutôt sur la deuxième photo.
J'aime bien aussi qu'on voie les courbes dans la partie basse. Je recherchais cet effet. On le voit avec les couleurs sur le devant et avec le quilting sur le dos. J'aime bien aussi les zig zag des triangles. Bref, j'aime tout! L'ensemble et les détails.
Comme vous le voyez sur le dos, j'ai fait une finition en facing ou parementure. J'aurais pu faire de plus fines bandes. Si je ne me trompe pas, c'est la première fois que je l'utilise sur un si grand quilt. Je n'ai pas commencé par équerrer mon quilt. J'ai d'abord tracé sur le devant les contours du quilt, ligne rouge le long de laquelle j'ai épinglé la bande de facing. La bande est de la même couleur que les parties du dos sur lesquelles elle sera cousue.

Je l'ai cousue à 1/4 d'inch puis plus près du bord pour rigidifier et ainsi mieux plier la couture. C'est du charabia pour celles qui n'en font pas mais celles qui en font me comprendront sûrement. Puis j'ai coupé l'excès, replié, repassé, cousu à la main.
J'avais suivi ce cours en août, en plein été pluvieux. C'est pourquoi j'avais choisi ces deux jaunes, choix qui en a surpris plus d'une, à commencer par Irene. Le nom que j'ai donné à ce quilt découle de ce choix et de la raison de ce choix!

J'ai beaucoup aimé suivre ce cours et faire ce quilt. 

Irene propose un autre cours nettement plus long. Il est sur un mois. Un rendez-vous par semaine pendant quatre semaines avec entre temps un travail quotidien chez soi. Une exploration de soi pour trouver sa propre créativité. Je pensais le faire en octobre mais un programme trop chargé m'a fait décaler ce rendez-vous. En avril, même problème. Et heureusement que je ne l'ai pas programmé car entre le Covid mi mars et une bronchite en avril, plus quelques charges familiales depuis fin février, je n'aurais pas du tout pu le suivre correctement. Je dois dire que j'avais un peu aussi la trouille car je sais que l'exploration que propose Irene va me remuer. Maintenant, je me sens prête et même curieuse.

Le mois de mai est un mois de récupération pour regonfler mes batteries. Je ne fais pas grand chose avec mes tissus. Je brode un peu, sans plus. L'envie va revenir, je le sais. Un beau projet (enfin un... au moins deux, trois) mûrit dans ma tête😀. Et j'ai le QAL à quilter et terminer avant la fin du mois.

J'espère vous retrouver bientôt avec un article sur l'exposition de Réjane qui a été un franc succès et un article sur les kawandis et leurs variantes dans mon activité bénévole au Centre Ressource. 

 

Avec beaucoup de retard, je vais faire un tour chez Frédérique pour présenter mon quilt

A bientôt!

Annie🌷

lundi 14 mars 2022

Une exposition à venir à Charleville-Mézières

Je vous parle très régulièrement de mon amie Réjane. J'ai découvert sa boutique en 2013. J'ai repris les débuts de mon blog pour avoir une idée de la date! Gros coup de coeur pour sa superbe boutique et coup de coeur entre nous. Neuf ans d'une belle amitié et d'une complicité avec les tissus et pas que. Nous avons fait plusieurs stages ensemble. Quand nous faisons un quilt, nous échangeons souvent des photos de nos avancées et nous nous donnons des idées, des suggestions que nous suivons ou pas mais nos échanges sont toujours riches. Je lui fais souvent peur avec mes combinaisons de couleurs. Je la rassure en lui disant que je me fais peur aussi et toutes les deux nous savons maintenant que je retombe toujours sur mes pattes! Ses combinaisons de couleurs me fascinent souvent. Un des moments que j'aime particulièrement est quand une cliente vient choisir des tissus. Voir Réjane lui faire des propositions est un pur bonheur!

Réjane a ouvert sa boutique à Charleville-Mézières le 1er avril 2010. Fin mars 2020, elle devait fêter les 10 ans en faisant une exposition. Un virus est passé par là... Elle va donc fêter les 12 ans à la fin de ce mois avec une exposition qui va être superbe, je n'en doute pas un instant! Réjane va y exposer ses quilts et des quilts de clientes.

Je vous laisse découvrir l'affiche. J'ai suivi avec bonheur la progression de ce magnifique quilt au centre de l'affiche!

L'exposition est dans le centre de Charleville, à deux pas de la place Ducale, du Musée d'Ardenne, du Musée Rimbaud, et bien sûr des restaurants et des salons de thé à proximité.

Les règles de stationnement ont changé il y a peu. 

Si vous restez moins de 2 heures, vous pourrez vous garer tout près de la salle pour 1€ (la première heure et demie est gratuite). Au delà de 2 heures, ça devient très cher. 

Si vous comptez profiter de notre beau centre ville ou ne pas vous sentir coincée par les horaires de parking, garez vous au Parking Bourbon, 96, rue Bourbon. La première heure et demie est gratuite et ensuite, c'est 1,20€ par heure, de 9h à 19h. Les mêmes règles s'appliquent au Parking Gonzague, 11, rue Madame de Sévigné. Les deux parking sont à 5 mn de la salle.

J'espère avoir donné envie de voir une belle expo seule, en famille ou entre copines.

A bientôt.

Annie 🌷

jeudi 17 février 2022

Diabolical Jane et Arizona After

Arizona After est le nom d'une collection de tissus Art Gallery Fabrics que j'ai découverts chez Blossom quilt & craft. J'en ai acheté en n'ayant aucune idée de comment je les utiliserais. 

En novembre 2020, Katell nous fait découvrir dans son blog un modèle inspiré d'un quilt ancien, le Diabolical Jane. Elle a découvert ce modèle chez Jessie Aller. Katell a utilisé quelques tissus de le collection Arizona After pour faire le sien. Et elle vient d'en utiliser encore dans son dernier projet, le Lone Star Quilt. Sa bordure est très intéressante et originale!

Il est évident pour moi que je vais faire un Diabolical Jane avec la collection Arizona After. Je n'ai pas assez de tissus. Je refais donc une commande dans laquelle je me trompe et où je commande un gros métrage de chaque tissu encore disponible ainsi que plusieurs unis. C'est finalement très bien car je jouerai beaucoup avec les motifs et les motifs, ça mange du tissu!!!

Voilà les tissus à motifs. Je ne les utiliserai finalement pas tous pour le top. J'aurais beaucoup aimé jouer avec l'avant-dernier à droite mais je n'en avais pas autant que j'aurais souhaité et je n'en ai pas recommandé. J'ai vraiment optimisé la coupe en réfléchissant bien avant de couper. C'est aussi très intéressant.

 
 J'ai beaucoup joué avec celui-ci.

Le diabolical Jane est un modèle symétrique qui rayonne du centre vers les quatre coins. Il y a un multitude de positionnement des tissus. allez voir sur Instagram, c'est fascinant

Je sais tout de suite quel tissu sera au centre. Heureusement, j'ai juste ce qu'il faut! Ce motif me fait penser à un motif indien. Je choisis de positionner les tissus suivants comme en forme de flèche.

Ensuite, je fais des essais et je progresse.


Le bleu uni va rythmer le quilt. Je ne me doute pas à quel point!
J'aime beaucoup  le tissu brun et bleu. J'aime les carrés bleus unis. Alterner les deux tissus dans les carrés me plaît beaucoup. Mais ce tissu est trop présent.

Je le remplace par le tissu montré en haut et je fais très attention à la symétrie en me référant aux formes bleues. 

Je démarre l'assemblage. J'empile les 4 morceaux de chaque tissu en respectant bien le positionnement.

J'assemble méthodiquement les quatre parties en même temps en partant du milieu de chaque côté pour aller vers le centre.

Le top est assemblé.

J'utilise tous les restes pour faire le dos. Ce sont des morceaux coupés non utilisés par choix ou parce que j'en ai coupé trop. Je couds tout en une longue bande. Je coupe un carré dans un autre de mes tissus préférés et il devient le centre d'un log cabin. J'aime cette technique. Je l'ai déjà utilisée au moins deux fois, pour le dos du quilt "météo carolo 2020" et "automne ardennais". Le dernier tour est dans un tissu non utilisé pour le devant. Et je termine par ce bleu que j'aime tant.

Sur la photo du dos, on distingue le quilting. Il a été fait par Chantal de "je quilte pour vous". Grâce au QAL 2021, j'avais gagné un molleton qu'elle offrait. Je lui demande si elle veut bien faire le quilting, moyennant rémunération bien sûr. Je réfléchis beaucoup au quilting mais je pense que ce modèle demande un quilting très simple qui ne parasite pas la beauté des tissus. Je lui demande de faire le quilting dans les coutures, ce qui n'est pas le plus facile! Voilà le pourquoi de ces lignes qu'on distingue bien sur la bande extérieure bleue.

Aussitôt le quilt reçu, je pose un biais fin bleu. J'aime beaucoup ce quilt, recto comme verso.

Je le pose très vite sur mon canapé dans mon atelier. Les coussins ne sont pas du tout en harmonie. J'en fais deux avec les restes. Je suis surprise de ne pas trouver les restes dont je me souvenais. Je me dis que je les ai vraiment trop bien rangés... jusqu'à ce que dans un éclair de lucidité, je regarde le dos et réalise que les restes que je cherche ont servi à faire ce dos!!!! Il faut dire qu'il s'est passé plusieurs mois entre la fin du top et du dos et le quilting.

Chantal avait équerré le top avant de le poser sur sa machine à quilter. J'utilise ces restes, quelques morceaux rangés dans mes boites et l'ocre et le bleu unis. Je ne réfléchis pas trop, me laissant guider par les restes de coupe. Chaque coussin a deux faces différentes. Je les ferme avec une fermeture éclair. Parfois, j'arrive très facilement à poser une fermeture éclair. Parfois, je galère. Là, je galère, je peste mais j'y arrive.



C'est un peu chargé mais j'aime beaucoup ce quilt et ses coussins. 

J'ai beaucoup aimé jouer avec les différents motifs, chercher la disposition qui me convenait. Le plaisir supplémentaire est la texture des tissus Art Gallery Fabrics. Ils sont très doux, un vrai bonheur.

A bientôt.

Annie🌷

dimanche 23 janvier 2022

QAL 2022, épisode 3, blocs piécés et appliqués cousus

Il m'a fallu pratiquement deux semaines pour oser me lancer pour faire les blocs appliqués. J'y ai beaucoup réfléchi et je n'avais pas vraiment d'idée évidente. Jeudi après-midi, je me suis lancée.

J'avais choisi une gamme de tissus, toujours ceux d'Alison Glass.

Depuis le début, je sais que je veux appliquer des formes géométriques, carré, triangle, losange, rond...

Je coupe des formes dans chaque couleur sans trop réfléchir, spontanément. Une couleur après l'autre, en positionnant sur les différents blocs. Je vous avais montré dans l'épisode 1, le fond choisi pour les blocs appliqués.

Je joue avec les motifs de certains tissus. Je coupe trop de formes pour avoir du choix.

J'arrive à un ensemble qui me convient. Equilibre entre les formes, les couleurs, le nombre de pièces par bloc. Les formes sont simplement collées pour le moment. Je pense les broder-quilter, c'est à dire coudre autour au moment où je quilterai.

J'envoie la photo à Réjane et Alexandra et nous échangeons à propos de la bande extérieure. J'essaie un tissu très chargé qui fait l'unanimité contre lui. Réjane me demande de poser le tissu blanc à droite. Je ne suis pas convaincue.
J'ai testé deux tissus noirs mais le noir du fond des blocs n'est pas un noir franc. Les deux noirs que j'ai sont trop forts. 

Nous échangeons sur les bandes intermédiaires. Je ne sais plus laquelle suggère des bandes intermédiaires blanches. J’écarte les blocs de manière régulière.

"Regarde la première photo et les écarts irréguliers" m'écrit Réjane. Elle est enthousiaste et c'est vrai que ça rend bien.
Je lui réponds "ça se voit que ce n'est pas toi qui va les assembler!"😄

Je n'ai aucune idée de comment je vais précéder. Je fais un essai avec deux carrés. Et sans trop réfléchir, je couds des bandes blanches régulières autour des blocs noirs.


Idée débile!!! Je me rends compte que je dois procéder comme si j'assemblais des bandes intermédiaires classiques. Je découds les bandes inférieures et supérieures. Je garde les petites bandes sur les côtés pour assembler les blocs en ligne puis assembler les lignes de blocs avec une bande qui va d'un bord à l'autre. Coudre les bandes latérales a été facile. Il suffit de coudre des travers suivant la largeur voulue. Je ne peux guère vous expliquer comment j'ai procédé pour les grandes bandes car j'ai fait au fur et à mesure. Je me suis adaptée, j'ai bidouillé.En gros, j'ai dessiné au feutre Frixtion (sauf la première fois!!!!) sur la grande bande en suivant la ligne irrégulière des blocs et j'ai épinglé comme j'ai pu... et cousu comme j'ai pu... Il y a quelque petits plis de temps en temps mais ils ne se voient pas!!
Je suis très contente du résultat.

Je pense coudre une bande extérieure blanche fine qui va suivre le contour irrégulier des blocs mais qui sera droite sur le côté extérieur.. Et ensuite, un biais, une bande large??? 

A suivre!

Cet article est dans la linky Party de Quilting Patchwork et Appliqué

A bientôt.

Annie🌷

dimanche 9 janvier 2022

QAL 2022, épisode 2, les blocs piécés.

 le vendredi 7 janvier 2022, 14h30

Que de questionnementssssssssssssss à propos du choix des couleurs!!!!!!!!!!!!!!!!!

J'ai beaucoup de mal avec les unis dont les tons ne sont pas mes choix spontanés. Voici un challenge! Jouer avec des tissus qui ne me parlent pas trop. Bref, sortir de ma zone de confort.

Je commence par les blocs piécés. Je décide d'utiliser une seul couleur par bloc. Je choisis huit couleurs en sachant que je ferai sûrement plus de blocs que prévu pour avoir du choix au moment d'agencer les blocs. Aussi parce que je sais que plus j'avancerai, plus je me libérerai dans la coupe. 

Pour la taille des blocs, je vais le faire à l'envers. La taille de chaque tissu uni est de 52 cm x 110 cm. Je décide de couper deux carrés de 26 cm (52 : 2) de côté de chaque couleur. Prudemment, je commencerai par une couleur!  Quand j'aurai fini mes blocs, je les couperai de la taille du plus petit. C'est pour ça que j'écris que je vais le faire à l'envers!!!

Je choisis des couleurs chaudes, automnales pour ces blocs piécés. J'avais choisi d'autres tissus et je change d'avis au tout dernier moment!!!

J'ai coupé trois bandes de 3 cm de large dans le tissu noir aux motifs oiseaux et fleurs. Je pense que c'est un peu large. Je coupe les bandes parallèlement à la lisière. J'ai toutes les couleurs des motifs sur une bande.

18h30 : quatre blocs cousus avec une, deux, trois et quatre bandes. J'ai coupé des bandes plus fines pour varier un peu.

Je suis contente du résultat. 

J'ai envie de faire une autre série d'inspiration log cabin. Je verrai combien j'en fais.

Je commence un triangle. Il est déjà trop grand alors qu'il n'est pas terminé! Je n'y touche pas. Je pense en refaire un plus petit avec des bandes très fines. J'ai coupé les bandes perpendiculairement à la lisière. Elles sont dans un ton, bleu ou rose ou orange... Je choisis. Finalement, je ne suis pas si contente du résultat. Je pense reprendre les bandes multicolores. Mais comme les bandes seront très petites, ça ne changera peut-être rien! A tenter...

 

Samedi 8 après-midi 

Je fais un bloc avec un triangle plus petit. Les bandes sont un peu trop fines à mon goût et ne ressortent pas tant que ça. Je suis revenue aux bandes multicolores. Je laisse comme ça. 

Puis je fais un carré. Je n'aime pas cette couleur caca d'oie! Je suis clairement hors de ma zone de confort!! (la  couleur de la photo est plus belle que la réalité). Je démarre par un petit carré, puis des bandes multicolores fines, puis des bandes caca d'oie larges et des bandes multicolores plus larges que les précédentes. Je termine avec la couleur de fond. Ce bloc va en partie déterminer la taille définitive des blocs... Le carré multicolore est grand et il y aura peu de tissu de fond.

Je me demande quelles vont être les deux prochaines formes. Un losange? Un hexagone?

Dimanche 9, fin de matinée. 

Gilles vient regarder ce que j'ai fait. Il me dit "tu as fait six bandes et huit bandes !" Moi : "????????" Et il me montre qu'il y a  six bandes pour les deux triangles et huit bandes pour les deux carrés. Ça ne m'avait pas effleuré un seul instant! Moi qui n'étais plus du tout dans" je fais 1 bande au 1er bloc, puis 2 au 2ème, puis 3 au 3ème... jusqu'à 8 au 8ème, je change de perspective! Et allons-y pour un bloc à 5 bandes et un autre à 7. J'aimais bien la répétition de la forme dans le bloc, j'oublie! C'est parti pour un pentagone et un heptagone. Irréguliers, évidemment. C'est plus facile et je préfère.

Quelle couleur ajouter? J'avais fait un choix de 6 couleurs en me disant que j'en répéterais deux. Bof... Comme le nombre de lignes dans chaque bloc décide de la disposition des blocs, je ne sais plus trop quelles couleurs répéter. Je fouille dans les couleurs que j'avais mises de côté. Il y a un rose pétant et un rouge franc. Je les pose à leur place éventuelle. Finalement, c'est pas mal! Elles donnent du peps. Chassez le naturel... il revient au galop 😉

Deux possibilités. J'entoure simplement les pentagone et heptagone d'une bande multicolore. Ou je prolonge les bandes jusqu'au bord.

Je décide de prolonger les bandes jusqu'au bord en les affinant. J'aurais pu faire des gabarits mais j'aime tellement partir à l'aventure!!! Du coup, il y a une petite rustine dans un morceau rose. 
Bon, là, je n'avais que cinq côtés. Avec sept, je risque de galérer un peu plus. Petite pause accrochage de lessive. Oui, la maison continue à tourner ;-) Je sens que la quiche aux poireaux et champignons prévue pour ce soir sera préparée au tout dernier moment!!! Gilles est parti faire une grande marche. Il va rentrer tard et un peu crevé. Je ne peux décemment pas lui demander de préparer le repas. Ce ne serai pas sympa du tout. Je lui ai dit que je faisais la quiche. 

La pause lessive a servi. A accrocher la lessive, c'est sûr mais aussi à penser à la couture avec le freezer paper ou papier congélation, sulfurisé, au choix! Du papier avec un peu de cire d'un côté! Tant que j'y suis à vous raconter ma vie, je suis sur un pourvoyeur de musique Spo.... et j'ai choisi les tubes des années 70. C'est complètement régressif, mais que c'est bon. Je me sens rajeunir!!! Et comme Gilles n'est pas là, je peux chanter fort faux😂

 Bon, Annie, au boulot si tu veux poster l'article ce soir!!!

Je dessine mon heptagone sur une feuille de papier classique. Je dessine les  différents morceaux en ne sachant pas trop quelle largeur de bande je choisirai. Donc je gribouille juste le côté où sera la bande.

Je n'ai plus assez de mon vieux Freezer paper acheté à Harleem je crois. J'ai un rouleau de Wax paper qui ne colle pas du tout au tissu... Changement de stratégie. Je coupe ce qui devient des gabarits simples avec la bande gribouillée. Je coupe les gabarits rouges à la taille prévue et je bidouille pour ajouter la bande plus ou moins régulière. Je vous passe les détails. J'ai juste eu à découdre cinq bandes mais ça a été vite. Et j'arrive à presque un carré! et comme j'avais prévu large, j'ai largement de quoi faire le carré prévu au départ. 
Voilà les 8 carrés qui seront intercalés avec les carrés appliqués.

Je suis contente du résultat. les deux triangles se devinent plus qu'ils ne se voient mais ça repose un peu!

Je dois regarder la taille définitive des blocs. Et ensuite, commencer les appliqués. D'abord, couper au moins deux carrés noirs et voir ce que ça donne. 

Je ne pense pas m'y remettre avant dix jours. Je ne serai pas suffisamment disponible.

17h30, je vais faire la quiche!

Echalotes, poireaux coupés fins, champignons, olives à l'ail en tout petits morceaux, herbes de Provence. J'ai remplacé la crème fraîche par du bruccio (fromage frais corse), des oeufs. Quiche accompagnée d'une scarole avec de l'huile de noix. Je ne suis pas une grande cuisinière, loin de là, mais les quiches aux légumes, c'est un peu ma spécialité.


C'était bon. 

Que c'était bon aussi de jouer avec mes tissus trois jours de suite!

A bientôt.

Annie🌷

mercredi 5 janvier 2022

"Dancing with the wall" de Irene Roderik, épisode 1, le top et le dos

 "Dancing with the Wall" est le nom d'un stage en visio que propose Irene Roderik. 

J'avais repéré ce stage sur le site de Gotham Quilt (j'y avais acheté un patron de quilt) et je m'étais inscrite à leur newsletter pour être avertie des prochains stages. J'ai eu la chance de pouvoir suivre le stage en août. Irene a un style bien à elle que j'aime beaucoup (à découvrir sur Instagram). Pour info, deux prochains stages sont prévus en mars et avril.

Irene est généreuse, drôle et même si je n'ai pas tout compris, j'ai compris suffisamment pour avancer. Nous devions jouer avec deux tissus. Le stage était au milieu de cet été si pluvieux et mon moral était en berne. J'ai choisi deux jaunes, histoire d'apporter de la lumière dans mon atelier et dans ma tête!!

C'est un stage d'improvisation. Une des particularités est de commencer par un bloc, puis d'y accoler un autre, puis un autre avec interdiction de déplacer le bloc une fois qu'il est posé. C'est plus difficile qu'il n'y parait. J'ai joué le jeu au début, j'ai bien progressé. Puis j'ai fait une grande pause pour la réfection de mon atelier. Il était trop sombre, les peintures étaient fatiguées. Il a été repeint et retapissé en blanc et blanc cassé. Bien sûr, j'en ai profité pour faire un peu de tri, de réorganisation. J'ai aussi démarré le bénévolat et la préparation de l'atelier créatif (son nom définitif, atelier patchwork ne convenait pas) et ça m'a pris plus de temps que je ne pensais. La pause a duré presque deux bons mois. J'ai commencé à sentir le manque, mon moral fragilisé par mon manque de création. Un samedi après-midi, j'ai repris le projet et j'ai terminé le top en cinq heures jouissives. Je revivais, hors du temps et mon mari a bien compris que ce soir là, ce serait à lui de s'occuper du repas.

Je vais vous montrer différentes étapes, pas toutes! Mais les plus intéressantes à mes yeux.

Les débuts du premier bloc (les couleurs ne sont pas comme ça!!!)

Dès le départ, je souhaite une grande courbe et deux lignes plutôt fines qui sont un peu la spécialité d'Irene. Elle les fait encore plus fines que moi.

Le premier bloc et le deuxième constitué de bandes cousues et recoupées, ce qui est un peu mon truc!!! J'y ajoute deux bandes unies. Les couleurs sont fidèles sur cette photo.

Puis jeu de triangles

 
Mais je les trouve trop grands. Je coupe en deux dans le sens de la longueur et  assemble ceux au fond jaune en inversant les bandes. J'intercale une bande jaune d'or entre les premiers blocs et les triangles recomposés. 

Puis je compose un bloc avec des courbes dont je plie le haut.

Je le déplie et le pose plus haut après avoir fait deux blocs avec des ronds. Chacun de ces deux blocs est composé de quatre blocs avec une courbe, le rond est donc irrégulier. C'est de l'improvisation donc on s'amuse et la précision n'est pas de ce monde!

Puis j'ai envie de faire un petit carré irrégulier dans un grand morceau. Je ne sais plus comment est venu le petit morceau fin jaune d'or! Et pourtant, il me sera bien utile plus tard.

Régulièrement, pendant le cours, Irene nous demande de montrer ce qu'on a déjà fait. C'est très intéressant, motivant, convivial et ça donne des idées, des envies.

J'ai envie de faire une série de petits carrés à la chaîne comme un log cabin, méthode rapide.

 Je cherche une disposition qui me plaît, le grand carré ayant migré vers le haut.

Finalement  ce sera la disposition suivante qui me plaira.

J'ajoute une bande bicolore fine pour les séparer du premier bloc.

Je couds d'autres bandes et comme ça ne me convient pas, je les recoupe de travers et les réassemble. Ce bloc en bas à gauche descendra plus dans la disposition finale. Le petit bloc en bas à droite sera recoupé, tournera de 90°.

Je délimite à l'aide d'adhésif bleu la taille définitive du top.

Le bloc "échelle", le deuxième que j'avais cousu, sera inversé. Je viens de m'en rendre compte en regardant la photo du top terminé. Je crois que je n'ai pas fait attention en assemblant et je trouve la nouvelle disposition beaucoup mieux. J'ajouterai aussi les autres triangles recoupés, à gauche du premier bloc et sous le grand carré.

Je veux encore des blocs avec des courbes car je veux un mouvement rond. Rond, en improvisation, ça peut être un rond... suggéré, irrégulier, morcelé... Je fais une sorte de morceau de quartiers d'orange (en bas à droite) et un autre petit quart de cercle, en bas à gauche qui pour le moment est cousu à des bandes mais qui finira tout seul. J'ajoute aussi une bande longue et fine bicolore en bas à droite.

Je vais terminer en vous parlant d'un dernier bloc dont l'évolution m'a donné du fil à tordre mais j'aime beaucoup le résultat final. Ce bloc est posé sur ma table de coupe. Il est beaucoup trop grand. Je ne sais pas où le positionner.

Eh bien, coupons le!
Je fais un essai en bas. Pas mal!
Un essai en haut! Oui!!! L'assemblage est un vrai challenge. Une partie du cours d'Irene est de nous montrer comment se simplifier la vie au moment de l'assemblage. Là, c'est raté mais j'aime bien quand il faut chercher un peu! 

Je ne sais que faire d'un morceau qui avait été cousu avec une courbe et des bandes puis découpé, recousu... Je le balade un peu et finalement, je le pose au dessus du petit carré jaune d'or dans le grand carré jaune pâle, dans le prolongement de ce petit morceau apparu je ne sais plus comment. Yes! J'aime! Je vois le carré comme un vase et une tige de fleur ou de branchage au dessus. Oui, j'avoue, c'est assez conceptuel!!!

Irene dit de ne pas oublier qu'un bloc uni est aussi un bloc! Au début, je fais des blocs assez denses puis petit à petit, j'aère mon top. Je trouve vraiment intéressant de voir comment la perception de certains blocs change quand ils sont "noyés" dans des blocs unis, surtout quand on ne travaille qu'avec deux couleurs.

Puis je couds vite le dos. Je tente de faire très simple. Je quilterai peut-être un peu à la main et s'il y a beaucoup d'épaisseurs, ce ne sera pas facile. Bon, j'ai fait relativement simple! 

Après avoir fini le top, il me reste beaucoup de morceaux plus ou moins grands. Je les assemble sans trop réfléchir. Je fais des essais avec les grands morceaux restants.

 
N'ayant plus assez des deux tissus jaunes, j'ajoute un cadre à chaque bloc d'un orange un peu foncé. Sur le moment, je trouve le contraste trop fort.

Pour l'adoucir et ça peut paraître un peu paradoxal, j'ajoute des  rectangles orange. Ce lien entre les blocs me convient bien.
Mais je vais finalement racheter un peu de jaune pâle chez Réjane. Et ce dos me plaît bien. Il est à l'envers par rapport à la photo du dessus. Le quilting coupera un peu ces grandes parties unies.
A posteriori, c'est facile mais quand je regarde  ce dos et la première photo où il n'y avait pas de cadre, je trouve que le bloc du haut était intéressant, noyé dans le jaune d'or. J'imagine que ça aurait été intéressant de faire des demi-cadres pour les blocs supérieurs et inférieurs. Laisser seulement les deux bandes adossés au jaune d'or et les blocs auraient été ouverts dans le jaune pâle. Certains morceaux jaune d'or auraient flotté dans la jaune pâle. Vous me suivez ou je vous ai perdu(e)? 

A propos de la couleur ajoutée dans le dos, j'ai longtemps hésité à ajouter un troisième couleur dans le top. Irene avait organisé un rendez-vous en visio deux mois après le stage pour montrer l'avancée de chacun et chacune. Plusieurs personnes avaient ajouté une troisième couleur. J'ai trouvé que j'étais déjà trop loin dans l'avancée de mon top pour ajouter une troisième couleur et j'avais envie de jouer sur le jeu jusqu'au bout. Parfois, j'ai un côté "bonne élève"!

 Je viens de regarder à nouveau le #dancingwiththewall sur Instagram. En regardant certains quilts, je me rends compte que j'aurais pu ajouter une troisième couleur. Ca aurait donné un peu de tonus. Tant pis. Si vous avez un peu de temps, allez y faire un tour. Il y a quelques quilts vraiment intéressants.

Le quilt est maintenant monté en sandwich et attend d'être quilté. Il faut que ça mûrisse dans ma tête.
Maintenant qu'il est monté en sandwich et que l'article est écrit, je vais avoir la tête libre pour le QAL de Cécile et Corinne. 

A bientôt.

Annie🌷

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...