samedi 18 septembre 2021

symphonie de bleu turquoise et bleu canard

J'espère que vous avez passé un bel été. Un été??? Heureusement que je n'ai pas refait de quilt météo 2021. Je crois qu'il aurait été déprimant! Pour ma part, l'été a été un peu rude avec un moral très bas comme je n'en avais plus connu depuis longtemps. Une semaine de vacances en Camargue début septembre pour voir notre fils aîné, sur le chemin du retour voir une amie précieuse et son mari, puis un neveu nous a fait beaucoup de bien et le moral est à nouveau là. Que c'est bon!

Nous nous sommes remplis de moments sensoriels, visuels, auditifs, historiques. Retrouver ces sensations, s'en remplir, s'en nourrir, se laisser immerger... Le moment le plus fort a été dans les Carrières de Lumières aux Baux de Provence. un spectacle magique sur Cézanne et Kandinsky où j'en ai pris plein les oreilles et plein les yeux et plein le corps. Tout mon corps a vibré de joie. Le spectacle continue jusqu'au 2 janvier. Si vous pouvez y aller, ne vous en privez pas! Les Baux de Provence est un village magnifique avec une vue superbe sur la plaine.

Comme toujours, jouer avec mes tissus m'a aidée à tenir le coup, même si l'enthousiasme était plus faible par moments. J'ai pris deux cours en visio qui m'ont donné une grosse bouffée d'oxygène. J'ai plusieurs projets à vous montrer donc plusieurs articles à écrire.

Je vais commencer par un petit projet qui me tenait à coeur. Je ne suis plus la seule femme dans notre famille depuis plusieurs mois 🌝. Aude aime le bleu turquoise, le bleu canard. Moi aussi, j'avais donc plusieurs tissus dans ces tons-là dont certains ont au moins 25 ans. J'ai gardé mes quelques restes précieusement.

Comme Aude et Maxime sont venus vers Pâques, j'avais fait un oeuf qu'elle a beaucoup aimé. J'en avais fait il y a quelques années.

Pour son anniversaire, j'ai eu envie de lui faire la pochette du BeeBook selon ma technique habituelle. J'en ai déjà fait trois.

D'abord choisir les tissus et couper des bandes. Comme je trouvais que j'étais juste en choix de tissus, j'ai trouvé cette excuse pour faire une belle commande chez Alice de Blossom quilt and craft.Impossible d'avoir les vraies couleurs, on les voit beaucoup mieux sur les photos qui suivent celle-ci.

Couper les bandes

Puis coudre les bandes deux à deux puis quatre à quatre puis...

pour arriver là. Comme plusieurs tissus turquoise avaient des touches de rose ou que des tissus roses avaient des touches de turquoise, j'ai ajouté quelques bandes de rose tyrien. Les bandes très foncées ont 25 ans. J'avais fait une belle étoile de Bethléem dans des tons de rouille et de bleu canard sur un fond blanc. Je n'ai pas de photo de ce quilt. Je l'avais offert à mon amie Marleen qui l'a encore sur son canapé bien qu'il soit fatigué, troué par des brûlures de cigarettes mais il vit et c'est là l'important. Fin de la parenthèse bleu canard!
Puis j'ai coupé,
mélangé les bandes, fais un essai d'ajout de turquoise clair et de jaune
Abandonné l'idée du jaune, ajouté du bleu turquoise foncé et ai tout cousu. Ce carré faisait à peu près 80 cm de côté et je l'aimais vraiment beaucoup. J'ai failli le transformer en petit quilt mais j'avais quand même très envie de faire une pochette.

Je l'ai coupé en deux parties inégales, ai fait un sandwich avec la première et l'ai quiltée.

J'ai ajouté une petite bande à chaque extrémité et ai terminé la pochette.
Je l'ai fermée avec deux boutons coeur qui attendaient sagement leur heure dans ma réserve. Ils sont parfaits! Je n'avais pas envie de faire des boutonnières qui de toute façon n'auraient pas été pratiques. J'ai simplement cousu un ruban qu'on enroule autour de chaque bouton pour fermer la pochette.
Comme il me restait un grand morceau, j'ai confectionné un vide-poche selon le même principe. Le tissu intérieur est le même tissu que celui du rabat de la pochette. J'aime énormément la bande du rabat. Mon mari aurait bien subtilisé le reste du tissu intérieur.
Voici la pochette et le vide-poche ensemble

Aude a aimé 🌝.

Un jour, j'en ferai une pour moi!

Bon salon pour celles qui sont à Sainte Marie aux Mines où l'exposition des quilts météo a un très beau succès. Je n'y vais pas car le Festival International des Théâtres de Marionnettes a débuté hier et la maison est pleine d'artistes. 

J'irai à Nantes. J'avais des billets achetés l'année dernière que je n'avais pas annulés. Bien m'en a pris. Je suis ravie d'aller à ce salon et surtout de revoir des amies et de faire connaissance "en vrai" avec des copines de blog!

Frédérique de Patchwork et Quilt relaie mon article chez elle

A bientôt.

Prenez bien soin de vous.

Annie🌷

dimanche 18 juillet 2021

Quilts solidaires pour les personnes sinistrées des vallées des Alpes-Maritimes

J'ai préparé cet article la semaine dernière. Depuis, les intempéries ont fait des dégâts dramatiques dans des pays proches de chez nous. Je pense à nos ami(e)s belges et allemands où il y a des morts et des disparus. Un de nos fils habite Liège, heureusement dans une zone sans problème. La ville de Charleville-Mézières est jumelée avec la ville d'Euskirchen en Allemagne qui a beaucoup souffert. Certaines villes et villages des Ardennes  ont été impactés par les inondations. Aux Pays-bas aussi. Bien sûr, tout cela résonne en moi. Je pense à toutes ces personnes disparues ou sinistrées, à tout ceux qui ont beaucoup ou tout à reconstruire. Cet article vous paraîtra peut-être un peu futile à côté de ces drames mais il est le témoin de la solidarité des quilteuses.

Après les inondations désastreuses d'octobre dernier dans les vallées des Alpes-Maritimes, France Patchwork avait proposé de faire des quilts  pour les personnes sinistrées. Début novembre, grâce à la générosité des responsables de Curated Quilts j'avais proposé un modèle de quilt dessiné par Heather Kojan. J'ai reçu pas mal de demandes de documentation. Plusieurs responsables de club ont essayé de motiver leurs adhérentes, mais en période de confinement, de repli, de maladie parfois, il a été difficile voire impossible de démarrer un projet, ce que je comprends très bien. Jouer avec nos tissus en a aidé beaucoup pendant ces moments difficiles mais parfois, ça ne suffit pas et l'envie n'est pas là. Je souhaite que toutes celles qui avaient perdu cette envie l'aient retrouvée.

Comme je l'avais demandé, j'ai reçu des photos des quilts faits avec ce modèle.

Un groupe de copines de Reims s'est très vite mobilisé. Chacune a fait ses blocs sans consigne spéciale et Marie-Christine les a assemblés. Je copie le texte accompagnant la photo du quilt :

J'avais été tout de suite séduite par le modèle que tu proposes Les copines ont suivi tes instructions en particulier en ce qui concerne les dimensions.  Je n'ai eu aucune difficulté pour mettre les carrés aux bonnes dimensions, le montage en a été simplifié. 

Le challenge a été de trouver la meilleure  disposition possible. J'en ai choisi une après concertation des copines.

Pour moi je voyais dans le modèle des maisons construites sur des collines,
les blocs dans les tons bleus m'évoquaient la mer le ciel . Aussi j'ai choisi cette disposition pour que le regard se perde vers la mer et l'horizon en partant des maisons et des jardins
J'ai monté le top sur du polaire et quilté légèrement à  la machine pour garder de la souplesse et  donc du confort,quelques rayons de soleil qui viennent toucher les courbes qui descendent des collines vers la vallée.c'est l'image qui s'est imposée à moi
Merci pour ce beau modèle.

J'ai trouvé ça génial!!



J'ai reçu les photos de Nathalie du Haut-Rhin. Voici ce qu'elle m'a écrit avant de commencer le quilt : 

En lisant l’article de  Katell et ayant vu le patch j’ai eu envie ... 

Je ne savais pas si j’allais être seule sur le coup ou pas. Après avoir ravivé les ardeurs d’un mini groupe qq peu en sommeil,elles sont toutes partantes.

Ayant lancé l’idée je suis désignée leader ...
 

Nathalie, Danielle, Sylvie et Michelle ont donc confectionné de magnifique quilt. Uniquement avec des unis, quilting main. Regardez-le bien. Le quilting est dans les coutures, en écho, vertical, horizontal... Quelle richesse!
 
Frédérique, du blog "Quilting Patchwork Applique" et déléguée France Patchwork de la Haute Marne ne manque pas d'énergie. Elle aussi a motivé un petit groupe. La consigne était : du bleu uni ou à motif dans chaque bloc. Son article est très complet. Je vous laisse aller le découvrir. 
Je suis sûre que même celles qui n'aiment pas trop le bleu vont aimer ce quilt vivifiant! C'est un régal d'aller découvrir tous les bleus et tous les motifs. Quilting machine en diagonale qui peut paraître facile mais ne l'est pas tant que ça.
 
Trois amies de très longue date ont confectionné ce quilt. L'une d'elle est "Marmotte Rousse" du terrier de Marmotte, blog passionnant alliant nature et patchwork, les photos du quilt en témoignent! Je vous laisse découvrir chez elle qui sont ses deux comparses (Nous allons tenter de synchroniser la parution de nos articles, donc au besoin, retournez y faire un petit tour si vous n'avez pas encore vu son article).
Elles avaient des tissus en commun, issus d'un autre projet.

J'aime beaucoup la douceur qu'apporte le rose.Le quilting tout en rondeurs a été réalisé sur long arm et offert par Patricia Martin de Yopaquilt.

Tout juste fini par Liliane de Chelles en Seine et Marne qui l'a fait toute seule, voici un quilt adorable pour un enfant. 


Quelle bonne idée de retrouver ce tissu spatial (qui ne peut que me plaire!) dans la plupart des blocs. Quilting tout simple qu'on voit bien sur le dos vert doux.

Sept copines du jeudi ont répondu très vite à ma proposition. J'avais donné la consigne : au moins un tissu uni et au moins un tissu à motif dans chaque bloc. Elles se sont prises au jeu et j'ai très vite reçu 23 blocs. Il en fallait 35. J'en ai fait six en même temps que les copines faisaient les leurs. Puis quand j'ai eu tous les blocs, j'en ai refait en adaptant les couleurs pour harmoniser. C'est un exercice très intéressant qui m'a fait faire des choix que je n'aurais pas faits spontanément.
 
Le choix de la disposition des blocs était infini. J'ai à chaque fois pris en photo la disposition et l'ai transposée en noir et blanc pour voir la répartition des clairs et surtout des foncés. J'ai 23 versions différentes sur mon téléphone. Je crois que je peux les effacer maintenant!!!
Je pensais le quilter moi-même. Quand j'ai vu comme il était beau, comme il était grand (150 x 200 cm), je me suis dit que je n'avais pas envie de le gâcher.

J'ai contacté Brigitte Dumaine que celles qui fréquentent les salons et le stand Handy Quilter connaissent. Elle a très gentiment offert le tissu du dos et le quilting. Elle m'a proposé deux dessins de quilting et nous sommes très vite tombées d'accord. J'aime beaucoup ce motif qui me fait penser à certains papiers peints des années 70. Je n'ai pas mis de manchon car je pense que le quilt ira sur un canapé ou un lit. Mon mari a pris la photo et je tenais le quilt. Je n'ai pas une envergure de 150 cm bras tendus! Nous aurions du inverser les rôles!

Tous ces quilts sont bien arrivés dans les Alpes-Maritimes chez Danielle qui seconde Sothy, la déléguée France Patchwork. Après avoir bien réfléchi et contacté des associations qui n'ont pas été intéressées par les quilts, elles ont décidé de donner les quilts aux clubs de patchwork des vallées de la Vésubie et de la Roya. A charge pour elles de les répartir. Elles ne savent pas encore quand aura lieu ce moment chaleureux, sûrement lors de la prochaine journée d'amitié. Danielle en a pour le moment une douzaine chez elle et elle va encore en recevoir quelques uns.
 
Vous avez découvert quatre quilts faits avec le même patron de base. Des consignes différentes, la richesse des choix de tissus, des quiltings différents. Deux quilts finis avec un biais, deux en facing ou parementure.
Une multitude de possibilités, le bonheur!!!
 
Je remercie vivement toutes celles qui ont confectionné les blocs et les quilts. Merci de m'avoir suivie dans cette petite aventure et de m'avoir envoyé les photos de vos quilts. Et bien sûr, merci à mes amies carolos!
 
A mes abonnées, on dirait que vous avez reçu deux notifications de parution de mon dernier article. Blogger avait dit arrêter avec Feeburner et ne pas avoir de solution à nous proposer. J'ai donc mis en place Mailchimp. Et voilà que Google a peut-être mangé Feedburner. Je viens de stopper Feedburner. Vous ne devriez recevoir qu'une notification. J'espère!

Article partagé chez Quilting Patchwork Appliqué
 
A bientôt.
 
 Prenez bien soin de vous.
 
Annie🌷

samedi 3 juillet 2021

Coups de ciseaux 1 et 2

A la fin de l'été dernier, je vous avais montré comment j'avais terminé l'assemblage d'un projet démarré en stage avec Rayna Gillman il y a bientôt quatre ans. J'ai enfin terminé les deux petits quilts et je suis très contente du résultat!

Je vous les montre car ce sera plus facile pour suivre les étapes du quilting.

Tout le quilting est un quilting libre.

J'ai commencé par quilter le plus petit. J'ai d’abord quilté en bleu turquoise les zones colorées le long des coutures.

Puis, j'ai quilté le centre qui est composé de quatre carrés centraux et les quatre coins de la même façon, en "spirale" en partant de l'extérieur vers l'intérieur.
Les deux carrés des côtés ont été quiltés de traits allant du bord extérieur au bord intérieur et retour. C'est le tissu à traits noirs qui m'a inspirée.
Voici le dos pour mieux voir le quilting. Vous verrez mieux ces grands zig zag. Et si vous observez bien, vous verrez que j'ai densifié au centre et dans les coins.

 
Le voici terminé. Densifier le quilting était indispensable!


La disposition des tissus étant différente, le quilting a été différent pour le plus grand. Vous connaissez aussi mon envie d'explorer.

Les parties colorées ont été aussi quiltées dans la couture, mais en vieux rose, la couleur qui s'approchait de celle qu'on retrouve pratiquement dans chaque triangle.

Dans ce quilt, les fonds blancs et les fonds noir et blanc sont inversés par rapport au premier quilt.

Pour le centre, j'ai repris la même idée donnée par les traits noirs. Un très grand zig zag du haut en bas du grand carré noir et blanc.

Dans les rectangles blancs, j'ai simplement suivi la ligne donnée par les triangle du coin  et j'ai fait des parallèles à intervalles irréguliers. Dans un sens, puis dans l'autre et ça donne ce quilting en croisillons que j'aime beaucoup.

Dans les coins, j'ai repris l'idée des lignes qui se croisent. C'est maintenant, en regardant bien la photo que je me rends compte que ce sont des carrés et rectangles qui s'entrecroisent. J'avais vu une ligne continue qui faisait des angles droits pour changer de direction. C'est ce que j'ai fait en quilting!

La finition en facing ou parementure était une évidence.

J'aime beaucoup ces deux petits quilts qui font 42 cm de côté et 52 cm de côté.

Je les ai appelés "coups de ciseaux 1" et "coups de ciseaux 2" en référence à la discussion avec Rayna à propos du tissu aux ciseaux. Je la raconte dans l'article sur l'assemblage que je mentionne au début.

 Ils sont accrochés dans notre couloir qui est l'endroit idéal pour accrocher les petits quilts, surtout quand ils sont en duo.

Si vous avez envie de revoir les quilts faits à la suite du stage avec Rayna,c'est par là :

la courbe

grains de café 

et vous, vous voyez quoi?

 Je viendrai encore vous raconter des quilts cet été. Je vous souhaite un bel été, entre liberté retrouvée et prudence.

Cet article est dans la linky party de Quilting, Patchwork et Appliqué.

Prenez bien soin de vous.

A bientôt.

Annie🌷

lundi 24 mai 2021

QAL 2021, "de la terre à la fleur"

Mon quilt avec des courbes et des couleurs est terminé. 

Vous pouvez en relire l'histoire ici

Je vous raconte le quilting. Je l'ai démarré tout début mai alors que j'avais fini le top mi-février. Entre temps, j'ai fini le bouquet d'Isabelle, le météo carolo 2020, et deux petits quilts que je vous montrerai plus tard. Pendant tout ce temps, je réfléchissais régulièrement au quilting de ce quilt des courbes. J'ai une idée de départ et ensuite, plus rien. Ce qui m'a frappée est le fait que quand j'ai terminé le quilting des deux petits quilts, donc que j'avais fini ce que je voulais terminer avant d'entamer le quilting de celui-ci, les idées sont venues instantanément. Comme si mon cerveau avait besoin d'être libéré pour pouvoir se concentrer sur ce quilt.

Je quilte d'abord à la machine le bord de toutes les formes colorées. Voici le matériel que j'utilise pour rentrer les fils.

Des aiguilles pour enfilage facile. Ce sont des Clover mais Bohin en fait aussi. Si vous n'en trouvez pas chez votre mercière ou si vous n'avez pas de mercière ou de boutique de tissus près de chez vous, vous pouvez les trouver sur leur site. Ce sont des "aiguilles pour vue fatiguée" . Le chat de l'aiguille est ouvert en haut. Il faut y "enfoncer" le fil et des petits ergots l'empêchent de ressortir. C'est très pratique, surtout quand le fil à rentrer est court.

Mes ciseaux tordus, achetés dans un salon aux Pays-Bas si je me souviens bien sont très pratiques quand il faut couper au ras du tissu. C'est du luxe mais comme je les ai, autant m'en servir!

Ensuite, je veux quilter à la main à grands points. Je veux que la couleur du fil se voie. Pratiquement toujours avec du Perlé 12 DMC. J'ai encore agrandi ma collection depuis que la photo a été prise!

 
Je quilte les courbes bleues et leur prolongement dans trois nuances de bleus. Ça me plaît déjà!

dimanche 25 avril 2021

Quilt météo, météo carolo terminé.

Tout au long de l'année dernière, je vous ai  fait découvrir les douze mois de mon quilt "metéo carolo 2020".

Je m'étais embarquée dans une sacrée aventure et je me demandais vraiment ce qu'allait donner ce quilt un peu étrange. Dans la famille, je n'étais pas la moins sceptique!!!

Je vous montre les dernières étapes.

Après avoir assemblé les douze mois, je veux intégrer le nom du quilt et l'échelle des températures sur le devant. Je ne trouve aucune solution qui me convienne.

Je décide de faire l'échelle des températures sur le dos. Et de faire une grande étiquette qui explique la symbolique.

Je veux utiliser mes stocks pour composer le dos. J'ai un grand morceau de tissu avec des abeilles. Grand, oui, mais pas si grand que ça finalement! Je fouille dans ma boite de tissus à grands motifs. Et l'idée qui avait germé avec les abeilles prend corps. Un des buts du quilt météo est de montrer le réchauffement climatique. Je vais utiliser des tissus qui montrent sur quoi le réchauffement climatique a un impact : la nature.  Il y aura donc un tissu avec des perroquets, symbolisant les oiseaux, un tissu avec des papillons et celui aux abeilles pour les insectes, un autre avec des poissons pour le monde aquatique et un avec la forêt qui permet de symboliser les animaux et les arbres, les fleurs... Ces tissus sont plutôt à grands motifs, ça va faire très chargé... Et ils ne couvrent pas tout le dos. 

Je décide d'utiliser au moins un morceau de chaque couleur représentant les températures.

Je coupe des bandes de douze centimètres de large.

Je les assemble de manière aléatoire au début et ensuite de manière plus réfléchie pour équilibrer, ce qui ne s'avère pas si simple. Je fais un log cabin qui tourne autour de l'étiquette.

Je souhaite un quilting simple. Les carrés représentant les températures sont appliqués-collés. Il faut donc que je les fixe en les cousant. Pour les carrés, je fais une sorte de grillage

Pour les formes irrégulières, je teste une première idée sur un  échantillon. Je quilte une forme, je ne coupe pas le fil et je passe à l'autre forme que je quilte. Devant, j'aime bien. Derrière, c'est moche car le fil s'emberlificote. Dommage!!! Deuxième idée : je quilte une forme et je continue en cousant jusqu'à l'autre forme. C'est cette solution que je choisis et finalement, j'en suis contente.Tout est en quilting libre. J'ai tenté de passé d'une forme à l'autre en montant ou en descendant. J'aime le mouvement qui rend ce quilting vivant.

J'ai utilisé seulement deux couleurs de fil. Bleu et jaune suivant les couleurs dominantes des mois. Bleu avec le froid, jaune avec plus de chaleur.

J'aime beaucoup le résultat mais il manque encore quelque chose. Je ne veux pas "remplir" avec du quilting. La plupart des tissus sont denses. Je ne veux pas surcharger.

Je brode le nom de chaque mois. J'écris d'abord avec mon stylo bleu Clover effaçable à l'eau et j'écris en quilting libre en passant deux fois. Certains mois se voient bien, pour d'autres il faut jouer aux devinettes. Ça me convient bien comme ça. J'aime beaucoup ces mois écrits.

Je pense n'avoir plus que le facing à faire. Mais quand je pose mon quilt sur mon panneau d'accrochage, je me rends tout de suite compte que le facing n'est pas une bonne idée. Il faut un biais et la couleur me parait évidente. Ce sera le vert qu'on retrouve dans chaque mois sauf en août. Vert c'est 10, 11 ou 12°. Ce qui veut dire qu'il n'y a qu'en août où nous n'avons pas eu de nuit fraîche. 

Je pose donc le biais vert.

C'est mieux mais il manque encore quelque chose. L'idée me vient un matin où je rêvasse avant de me lever. Puisque j'ai brodé les noms des mois, ce serait bien que le titre du quilt apparaisse. Je vais faire des cabochons à chaque intersection des mois. Il y en  a six : météo, carolo, 2,0,2,0! Parfait! Et je vais les faire dans le même vert que le biais.

Je prépare une bande de tissu que j'amidonne afin de faciliter la phase de broderie.  J'avais fait la même chose pour l'étiquette sur laquelle j'ai écrit au stylo. Ça rigidifie bien le tissu et c'est bien plus facile d'y écrire au stylo. Ici, ça évitera que le tissu ne rétrécisse, fasse des plis... Par contre, sur ce tissu uni, là où j'ai aspergé la couleur du tissu a changé un peu. Je colle donc une deuxième bande dessus pour avoir deux épaisseurs et que le tissu soit bien vert.

J'écris avec mon stylo effaçable à l'eau, brode en piqué libre, dessine les carrés au feutre effaçable avec un gabarit et les coupe.

Je couds chaque carré à l'intersection de quatre mois.
Avant de vous montrer le quilt terminé, je vous montre ce que donne le quilting sur le dos.
Première étape, les carrés de température maximum quiltés.

 
Deuxième étape, toutes les températures quiltées et le mois d'avril à l'envers

Le dos 

Le devant


J'ai eu des doutes tout au long de ce projet et jusqu'au bout. Ce n'est qu'une fois les cabochons cousus que j'ai été vraiment séduite par mon quilt. J'ai encore eu des doutes sur la taille des cabochons. J'ai demandé cinq avis, tous identiques : "laisse comme ça"

Ce quilt s'appelle météo carolo car j’habite à Charleville-Mézières dans les Ardennes. Les habitants sont les carolomacériens. "météo carolomacérienne" aurait été un peu long et n'aurait pas rimé. J'habite aussi dans la partie "Charleville" donc carolo m'allait bien!

Je vous montre le quilt dans plusieurs endroits qui sont à deux pas de la maison. 

Tout d'abord, place Ducale. A chaque fois que je passe sur la place ou sous ses arcades, je savoure la beauté de cette place construite au tout début du 17ème siècle. On y retrouve les couleurs caractéristiques de Charleville. le blond de la pierre de Dom le Mesnil, le rouge de la brique et le bleu des ardoises.

La Meuse est omniprésente car elle fait deux boucles. Je vais régulièrement me promener le long d'une des boucles qui enserre le Mont Olympe. C'est une balade d'une heure où je vois la nature de réveiller ou s'endormir, se parer de belles couleurs à l'automne. J'y découvre parfois une arbre dont l'écorce vient d'être mangée par les castors, les canards et les cygnes et leurs petits qui grandissent, un écureuil. Il y a aussi une plaine de jeu et c'est agréable d'y voir les familles et les jeunes s'y retrouver. Si je veux une balade calme, j'y vais le matin et je croise souvent les mêmes personnes. Celles plutôt autour de mon âge en semaine et le week-end, les coureurs.

Je descends sur la quai Rimbaud avec ses chaises poétiques. La maison à droite est "la maison des ailleurs". Rimbaud y a vécu quelques années. La scénographie dans la maison est inhabituelle. En général, on aime ou on déteste. Nous, on aime plutôt.

Puis je passe le long de l'ancien moulin banal, anciennement Porte de Liège, aujourd'hui Musée Rimbaud. Je savoure à chaque fois ces deux arches sous le musée. Quand Gilles a pris la photo, un petit vent soufflait et a fait tomber le quilt sur le pont. Nous n'étions pas tranquilles. Si le quilt tombait de l'autre côté, nous l'aurions regardé partir sur la Meuse...

Pour aller sur le Mont Olympe, je prends la passerelle qui passe sur la Meuse.
Vous pouvez aller en découvrir plus ici. Ou quand les temps seront plus cléments, venir découvrir la ville. Mézières a aussi un patrimoine architectural important, dans un style différent. Des remparts, une basilique aux vitraux splendides... Il y a de quoi s'émerveiller tout près de chez nous!

L'aventure du quilt météo n'est pas terminée. Katell avait lancée l'idée du quilt météo en décembre 2019. Le succès a été immédiat et la créativité a été impressionnante. Et l'aventure continue pour de nouvelles quilteuses en 2021. 

Une première exposition de quilts météo est prévue à sainte Marie aux Mines en septembre et Katell, aidée de deux amies prévoit au moins quatre autres expositions. Tous les quilts ne peuvent pas être exposés en même temps. Il y en a trop! Quelle aventure🌞☔🌈☃

Je partage chez Frédérique de Patchwork & Quilt

Prenez bien soin de vous 💗

A bientôt.

Annie🌷💓

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...