dimanche 23 janvier 2022

QAL 2022, épisode 3, blocs piécés et appliqués cousus

Il m'a fallu pratiquement deux semaines pour oser me lancer pour faire les blocs appliqués. J'y ai beaucoup réfléchi et je n'avais pas vraiment d'idée évidente. Jeudi après-midi, je me suis lancée.

J'avais choisi une gamme de tissus, toujours ceux d'Alison Glass.

Depuis le début, je sais que je veux appliquer des formes géométriques, carré, triangle, losange, rond...

Je coupe des formes dans chaque couleur sans trop réfléchir, spontanément. Une couleur après l'autre, en positionnant sur les différents blocs. Je vous avais montré dans l'épisode 1, le fond choisi pour les blocs appliqués.

Je joue avec les motifs de certains tissus. Je coupe trop de formes pour avoir du choix.

J'arrive à un ensemble qui me convient. Equilibre entre les formes, les couleurs, le nombre de pièces par bloc. Les formes sont simplement collées pour le moment. Je pense les broder-quilter, c'est à dire coudre autour au moment où je quilterai.

J'envoie la photo à Réjane et Alexandra et nous échangeons à propos de la bande extérieure. J'essaie un tissu très chargé qui fait l'unanimité contre lui. Réjane me demande de poser le tissu blanc à droite. Je ne suis pas convaincue.
J'ai testé deux tissus noirs mais le noir du fond des blocs n'est pas un noir franc. Les deux noirs que j'ai sont trop forts. 

Nous échangeons sur les bandes intermédiaires. Je ne sais plus laquelle suggère des bandes intermédiaires blanches. J’écarte les blocs de manière régulière.

"Regarde la première photo et les écarts irréguliers" m'écrit Réjane. Elle est enthousiaste et c'est vrai que ça rend bien.
Je lui réponds "ça se voit que ce n'est pas toi qui va les assembler!"😄

Je n'ai aucune idée de comment je vais précéder. Je fais un essai avec deux carrés. Et sans trop réfléchir, je couds des bandes blanches régulières autour des blocs noirs.


Idée débile!!! Je me rends compte que je dois procéder comme si j'assemblais des bandes intermédiaires classiques. Je découds les bandes inférieures et supérieures. Je garde les petites bandes sur les côtés pour assembler les blocs en ligne puis assembler les lignes de blocs avec une bande qui va d'un bord à l'autre. Coudre les bandes latérales a été facile. Il suffit de coudre des travers suivant la largeur voulue. Je ne peux guère vous expliquer comment j'ai procédé pour les grandes bandes car j'ai fait au fur et à mesure. Je me suis adaptée, j'ai bidouillé.En gros, j'ai dessiné au feutre Frixtion (sauf la première fois!!!!) sur la grande bande en suivant la ligne irrégulière des blocs et j'ai épinglé comme j'ai pu... et cousu comme j'ai pu... Il y a quelque petits plis de temps en temps mais ils ne se voient pas!!
Je suis très contente du résultat.

Je pense coudre une bande extérieure blanche fine qui va suivre le contour irrégulier des blocs mais qui sera droite sur le côté extérieur.. Et ensuite, un biais, une bande large??? 

A suivre!

Cet article est dans la linky Party de Quilting Patchwork et Appliqué

A bientôt.

Annie🌷

dimanche 9 janvier 2022

QAL 2022, épisode 2, les blocs piécés.

 le vendredi 7 janvier 2022, 14h30

Que de questionnementssssssssssssss à propos du choix des couleurs!!!!!!!!!!!!!!!!!

J'ai beaucoup de mal avec les unis dont les tons ne sont pas mes choix spontanés. Voici un challenge! Jouer avec des tissus qui ne me parlent pas trop. Bref, sortir de ma zone de confort.

Je commence par les blocs piécés. Je décide d'utiliser une seul couleur par bloc. Je choisis huit couleurs en sachant que je ferai sûrement plus de blocs que prévu pour avoir du choix au moment d'agencer les blocs. Aussi parce que je sais que plus j'avancerai, plus je me libérerai dans la coupe. 

Pour la taille des blocs, je vais le faire à l'envers. La taille de chaque tissu uni est de 52 cm x 110 cm. Je décide de couper deux carrés de 26 cm (52 : 2) de côté de chaque couleur. Prudemment, je commencerai par une couleur!  Quand j'aurai fini mes blocs, je les couperai de la taille du plus petit. C'est pour ça que j'écris que je vais le faire à l'envers!!!

Je choisis des couleurs chaudes, automnales pour ces blocs piécés. J'avais choisi d'autres tissus et je change d'avis au tout dernier moment!!!

J'ai coupé trois bandes de 3 cm de large dans le tissu noir aux motifs oiseaux et fleurs. Je pense que c'est un peu large. Je coupe les bandes parallèlement à la lisière. J'ai toutes les couleurs des motifs sur une bande.

18h30 : quatre blocs cousus avec une, deux, trois et quatre bandes. J'ai coupé des bandes plus fines pour varier un peu.

Je suis contente du résultat. 

J'ai envie de faire une autre série d'inspiration log cabin. Je verrai combien j'en fais.

Je commence un triangle. Il est déjà trop grand alors qu'il n'est pas terminé! Je n'y touche pas. Je pense en refaire un plus petit avec des bandes très fines. J'ai coupé les bandes perpendiculairement à la lisière. Elles sont dans un ton, bleu ou rose ou orange... Je choisis. Finalement, je ne suis pas si contente du résultat. Je pense reprendre les bandes multicolores. Mais comme les bandes seront très petites, ça ne changera peut-être rien! A tenter...

 

Samedi 8 après-midi 

Je fais un bloc avec un triangle plus petit. Les bandes sont un peu trop fines à mon goût et ne ressortent pas tant que ça. Je suis revenue aux bandes multicolores. Je laisse comme ça. 

Puis je fais un carré. Je n'aime pas cette couleur caca d'oie! Je suis clairement hors de ma zone de confort!! (la  couleur de la photo est plus belle que la réalité). Je démarre par un petit carré, puis des bandes multicolores fines, puis des bandes caca d'oie larges et des bandes multicolores plus larges que les précédentes. Je termine avec la couleur de fond. Ce bloc va en partie déterminer la taille définitive des blocs... Le carré multicolore est grand et il y aura peu de tissu de fond.

Je me demande quelles vont être les deux prochaines formes. Un losange? Un hexagone?

Dimanche 9, fin de matinée. 

Gilles vient regarder ce que j'ai fait. Il me dit "tu as fait six bandes et huit bandes !" Moi : "????????" Et il me montre qu'il y a  six bandes pour les deux triangles et huit bandes pour les deux carrés. Ça ne m'avait pas effleuré un seul instant! Moi qui n'étais plus du tout dans" je fais 1 bande au 1er bloc, puis 2 au 2ème, puis 3 au 3ème... jusqu'à 8 au 8ème, je change de perspective! Et allons-y pour un bloc à 5 bandes et un autre à 7. J'aimais bien la répétition de la forme dans le bloc, j'oublie! C'est parti pour un pentagone et un heptagone. Irréguliers, évidemment. C'est plus facile et je préfère.

Quelle couleur ajouter? J'avais fait un choix de 6 couleurs en me disant que j'en répéterais deux. Bof... Comme le nombre de lignes dans chaque bloc décide de la disposition des blocs, je ne sais plus trop quelles couleurs répéter. Je fouille dans les couleurs que j'avais mises de côté. Il y a un rose pétant et un rouge franc. Je les pose à leur place éventuelle. Finalement, c'est pas mal! Elles donnent du peps. Chassez le naturel... il revient au galop 😉

Deux possibilités. J'entoure simplement les pentagone et heptagone d'une bande multicolore. Ou je prolonge les bandes jusqu'au bord.

Je décide de prolonger les bandes jusqu'au bord en les affinant. J'aurais pu faire des gabarits mais j'aime tellement partir à l'aventure!!! Du coup, il y a une petite rustine dans un morceau rose. 
Bon, là, je n'avais que cinq côtés. Avec sept, je risque de galérer un peu plus. Petite pause accrochage de lessive. Oui, la maison continue à tourner ;-) Je sens que la quiche aux poireaux et champignons prévue pour ce soir sera préparée au tout dernier moment!!! Gilles est parti faire une grande marche. Il va rentrer tard et un peu crevé. Je ne peux décemment pas lui demander de préparer le repas. Ce ne serai pas sympa du tout. Je lui ai dit que je faisais la quiche. 

La pause lessive a servi. A accrocher la lessive, c'est sûr mais aussi à penser à la couture avec le freezer paper ou papier congélation, sulfurisé, au choix! Du papier avec un peu de cire d'un côté! Tant que j'y suis à vous raconter ma vie, je suis sur un pourvoyeur de musique Spo.... et j'ai choisi les tubes des années 70. C'est complètement régressif, mais que c'est bon. Je me sens rajeunir!!! Et comme Gilles n'est pas là, je peux chanter fort faux😂

 Bon, Annie, au boulot si tu veux poster l'article ce soir!!!

Je dessine mon heptagone sur une feuille de papier classique. Je dessine les  différents morceaux en ne sachant pas trop quelle largeur de bande je choisirai. Donc je gribouille juste le côté où sera la bande.

Je n'ai plus assez de mon vieux Freezer paper acheté à Harleem je crois. J'ai un rouleau de Wax paper qui ne colle pas du tout au tissu... Changement de stratégie. Je coupe ce qui devient des gabarits simples avec la bande gribouillée. Je coupe les gabarits rouges à la taille prévue et je bidouille pour ajouter la bande plus ou moins régulière. Je vous passe les détails. J'ai juste eu à découdre cinq bandes mais ça a été vite. Et j'arrive à presque un carré! et comme j'avais prévu large, j'ai largement de quoi faire le carré prévu au départ. 
Voilà les 8 carrés qui seront intercalés avec les carrés appliqués.

Je suis contente du résultat. les deux triangles se devinent plus qu'ils ne se voient mais ça repose un peu!

Je dois regarder la taille définitive des blocs. Et ensuite, commencer les appliqués. D'abord, couper au moins deux carrés noirs et voir ce que ça donne. 

Je ne pense pas m'y remettre avant dix jours. Je ne serai pas suffisamment disponible.

17h30, je vais faire la quiche!

Echalotes, poireaux coupés fins, champignons, olives à l'ail en tout petits morceaux, herbes de Provence. J'ai remplacé la crème fraîche par du bruccio (fromage frais corse), des oeufs. Quiche accompagnée d'une scarole avec de l'huile de noix. Je ne suis pas une grande cuisinière, loin de là, mais les quiches aux légumes, c'est un peu ma spécialité.


C'était bon. 

Que c'était bon aussi de jouer avec mes tissus trois jours de suite!

A bientôt.

Annie🌷

mercredi 5 janvier 2022

"Dancing with the wall" de Irene Roderik, épisode 1, le top et le dos

 "Dancing with the Wall" est le nom d'un stage en visio que propose Irene Roderik. 

J'avais repéré ce stage sur le site de Gotham Quilt (j'y avais acheté un patron de quilt) et je m'étais inscrite à leur newsletter pour être avertie des prochains stages. J'ai eu la chance de pouvoir suivre le stage en août. Irene a un style bien à elle que j'aime beaucoup (à découvrir sur Instagram). Pour info, deux prochains stages sont prévus en mars et avril.

Irene est généreuse, drôle et même si je n'ai pas tout compris, j'ai compris suffisamment pour avancer. Nous devions jouer avec deux tissus. Le stage était au milieu de cet été si pluvieux et mon moral était en berne. J'ai choisi deux jaunes, histoire d'apporter de la lumière dans mon atelier et dans ma tête!!

C'est un stage d'improvisation. Une des particularités est de commencer par un bloc, puis d'y accoler un autre, puis un autre avec interdiction de déplacer le bloc une fois qu'il est posé. C'est plus difficile qu'il n'y parait. J'ai joué le jeu au début, j'ai bien progressé. Puis j'ai fait une grande pause pour la réfection de mon atelier. Il était trop sombre, les peintures étaient fatiguées. Il a été repeint et retapissé en blanc et blanc cassé. Bien sûr, j'en ai profité pour faire un peu de tri, de réorganisation. J'ai aussi démarré le bénévolat et la préparation de l'atelier créatif (son nom définitif, atelier patchwork ne convenait pas) et ça m'a pris plus de temps que je ne pensais. La pause a duré presque deux bons mois. J'ai commencé à sentir le manque, mon moral fragilisé par mon manque de création. Un samedi après-midi, j'ai repris le projet et j'ai terminé le top en cinq heures jouissives. Je revivais, hors du temps et mon mari a bien compris que ce soir là, ce serait à lui de s'occuper du repas.

Je vais vous montrer différentes étapes, pas toutes! Mais les plus intéressantes à mes yeux.

Les débuts du premier bloc (les couleurs ne sont pas comme ça!!!)

Dès le départ, je souhaite une grande courbe et deux lignes plutôt fines qui sont un peu la spécialité d'Irene. Elle les fait encore plus fines que moi.

Le premier bloc et le deuxième constitué de bandes cousues et recoupées, ce qui est un peu mon truc!!! J'y ajoute deux bandes unies. Les couleurs sont fidèles sur cette photo.

Puis jeu de triangles

 
Mais je les trouve trop grands. Je coupe en deux dans le sens de la longueur et  assemble ceux au fond jaune en inversant les bandes. J'intercale une bande jaune d'or entre les premiers blocs et les triangles recomposés. 

Puis je compose un bloc avec des courbes dont je plie le haut.

Je le déplie et le pose plus haut après avoir fait deux blocs avec des ronds. Chacun de ces deux blocs est composé de quatre blocs avec une courbe, le rond est donc irrégulier. C'est de l'improvisation donc on s'amuse et la précision n'est pas de ce monde!

Puis j'ai envie de faire un petit carré irrégulier dans un grand morceau. Je ne sais plus comment est venu le petit morceau fin jaune d'or! Et pourtant, il me sera bien utile plus tard.

Régulièrement, pendant le cours, Irene nous demande de montrer ce qu'on a déjà fait. C'est très intéressant, motivant, convivial et ça donne des idées, des envies.

J'ai envie de faire une série de petits carrés à la chaîne comme un log cabin, méthode rapide.

 Je cherche une disposition qui me plaît, le grand carré ayant migré vers le haut.

Finalement  ce sera la disposition suivante qui me plaira.

J'ajoute une bande bicolore fine pour les séparer du premier bloc.

Je couds d'autres bandes et comme ça ne me convient pas, je les recoupe de travers et les réassemble. Ce bloc en bas à gauche descendra plus dans la disposition finale. Le petit bloc en bas à droite sera recoupé, tournera de 90°.

Je délimite à l'aide d'adhésif bleu la taille définitive du top.

Le bloc "échelle", le deuxième que j'avais cousu, sera inversé. Je viens de m'en rendre compte en regardant la photo du top terminé. Je crois que je n'ai pas fait attention en assemblant et je trouve la nouvelle disposition beaucoup mieux. J'ajouterai aussi les autres triangles recoupés, à gauche du premier bloc et sous le grand carré.

Je veux encore des blocs avec des courbes car je veux un mouvement rond. Rond, en improvisation, ça peut être un rond... suggéré, irrégulier, morcelé... Je fais une sorte de morceau de quartiers d'orange (en bas à droite) et un autre petit quart de cercle, en bas à gauche qui pour le moment est cousu à des bandes mais qui finira tout seul. J'ajoute aussi une bande longue et fine bicolore en bas à droite.

Je vais terminer en vous parlant d'un dernier bloc dont l'évolution m'a donné du fil à tordre mais j'aime beaucoup le résultat final. Ce bloc est posé sur ma table de coupe. Il est beaucoup trop grand. Je ne sais pas où le positionner.

Eh bien, coupons le!
Je fais un essai en bas. Pas mal!
Un essai en haut! Oui!!! L'assemblage est un vrai challenge. Une partie du cours d'Irene est de nous montrer comment se simplifier la vie au moment de l'assemblage. Là, c'est raté mais j'aime bien quand il faut chercher un peu! 

Je ne sais que faire d'un morceau qui avait été cousu avec une courbe et des bandes puis découpé, recousu... Je le balade un peu et finalement, je le pose au dessus du petit carré jaune d'or dans le grand carré jaune pâle, dans le prolongement de ce petit morceau apparu je ne sais plus comment. Yes! J'aime! Je vois le carré comme un vase et une tige de fleur ou de branchage au dessus. Oui, j'avoue, c'est assez conceptuel!!!

Irene dit de ne pas oublier qu'un bloc uni est aussi un bloc! Au début, je fais des blocs assez denses puis petit à petit, j'aère mon top. Je trouve vraiment intéressant de voir comment la perception de certains blocs change quand ils sont "noyés" dans des blocs unis, surtout quand on ne travaille qu'avec deux couleurs.

Puis je couds vite le dos. Je tente de faire très simple. Je quilterai peut-être un peu à la main et s'il y a beaucoup d'épaisseurs, ce ne sera pas facile. Bon, j'ai fait relativement simple! 

Après avoir fini le top, il me reste beaucoup de morceaux plus ou moins grands. Je les assemble sans trop réfléchir. Je fais des essais avec les grands morceaux restants.

 
N'ayant plus assez des deux tissus jaunes, j'ajoute un cadre à chaque bloc d'un orange un peu foncé. Sur le moment, je trouve le contraste trop fort.

Pour l'adoucir et ça peut paraître un peu paradoxal, j'ajoute des  rectangles orange. Ce lien entre les blocs me convient bien.
Mais je vais finalement racheter un peu de jaune pâle chez Réjane. Et ce dos me plaît bien. Il est à l'envers par rapport à la photo du dessus. Le quilting coupera un peu ces grandes parties unies.
A posteriori, c'est facile mais quand je regarde  ce dos et la première photo où il n'y avait pas de cadre, je trouve que le bloc du haut était intéressant, noyé dans le jaune d'or. J'imagine que ça aurait été intéressant de faire des demi-cadres pour les blocs supérieurs et inférieurs. Laisser seulement les deux bandes adossés au jaune d'or et les blocs auraient été ouverts dans le jaune pâle. Certains morceaux jaune d'or auraient flotté dans la jaune pâle. Vous me suivez ou je vous ai perdu(e)? 

A propos de la couleur ajoutée dans le dos, j'ai longtemps hésité à ajouter un troisième couleur dans le top. Irene avait organisé un rendez-vous en visio deux mois après le stage pour montrer l'avancée de chacun et chacune. Plusieurs personnes avaient ajouté une troisième couleur. J'ai trouvé que j'étais déjà trop loin dans l'avancée de mon top pour ajouter une troisième couleur et j'avais envie de jouer sur le jeu jusqu'au bout. Parfois, j'ai un côté "bonne élève"!

 Je viens de regarder à nouveau le #dancingwiththewall sur Instagram. En regardant certains quilts, je me rends compte que j'aurais pu ajouter une troisième couleur. Ca aurait donné un peu de tonus. Tant pis. Si vous avez un peu de temps, allez y faire un tour. Il y a quelques quilts vraiment intéressants.

Le quilt est maintenant monté en sandwich et attend d'être quilté. Il faut que ça mûrisse dans ma tête.
Maintenant qu'il est monté en sandwich et que l'article est écrit, je vais avoir la tête libre pour le QAL de Cécile et Corinne. 

A bientôt.

Annie🌷

mercredi 29 décembre 2021

QAL 2022, épisode 1, les idées qui fusent

Tout d'abord, je vous souhaite une bonne année 2022. la meilleure possible en cette période tourmentée. Je vous souhaite de beaux moments d'évasion dans vos loisirs, dans vos passions.

La fin de l'année a été bien remplie et je n'ai pas pris le temps de publier. Me voici de retour pour un projet qui idéalement doit être terminé fin mai. J'ai attrapé l'année dernière le virus du QAL de Cécile et Corinne. En résumé, elles donnent le thème début décembre. On démarre début janvier et le quilt doit être terminé fin mai. L'année dernière, c'était les courbes. J'ai adoré. Cette année, un sampler avec minimum 16 blocs. Autant de blocs piécés que d'appliqués et chaque bloc doit être différent. Depuis début décembre, j'ai bien cogité. 

Idées écrites le 27 décembre : 

Au début, j'ai pensé faire un quilt pour une petite-nièce avec des oiseaux, des fleurs... Mais comme je voulais faire une sorte de paysage, c'était trop compliqué. Au salon "L'amour du fil à Nantes", j'ai acheté des tissus de Alison Glass. Un achat impulsif, coup de coeur. Ce sont eux que je vais utiliser. Certainement pas tous, je crois que je vais décider au fur et à mesure.

J'ai dessiné l'ébauche d'un projet mais je sais que le quilt ne ressemblera sûrement pas à ça.

 Les idées pour les blocs piécés :

- Travailler en coupe libre, avec des lignes fines, en improvisation.

- Se laisser emporter par ce qui se passe.

- Travailler avec un fond noir : mais il n'y aura peut-être pas assez de tissu...

- Travailler avec des fonds unis et des lignes noires?

- Travailler uniquement avec des unis, fond et lignes bien contrastés? 

Les idées pour les blocs avec appliqué :

Au départ, une forme par carré. Puis finalement ajouter des formes qui se superposent.

- Fond noir, formes unies?

- Fond unis, formes noires. Oui mais s'il y a  plusieurs formes???

Bref, aucune idée de ce que je vais faire, il faut déjà faire les blocs piécés.

Et une fois que les blocs seront faits, est-ce que je mets des bandes intermédiaires? J'ai vu sur Instagram, un quilt très intéressant de Laura Hartrich avec des bandes intermédiaires larges, piécées.

Est-ce que je mets juste un biais ou une bande extérieure?

Est-ce que je fais des blocs assez épurés dans les couleurs, donc plutôt avec les unis et j'utilise les tissus chargés pour les bandes? 

La seule décision à prendre pour le moment est : quels tissus pour les blocs piécés? Et si je vois que les tons ne me plaisent pas, garder les blocs faits et les utiliser pour une autre projet ou pour le dos. Mais surtout, ne pas persévérer. Prendre quand même un ou deux jours ou au moins une nuit sans rien toucher, histoire de s'habituer au résultat de mes idées tordues 😉

Et bien sûr, de quelle taille seront les blocs? Je ne vais pas faire un dessus de lit, c'est sûr! 

J'ai 1 mètre chaque tissu multicolores et 50 cm de chaque tissu uni. En 1.10m puisque ce sont des tissus de patchwork. Si j'essaie de calculer la taille idéale entre les blocs et les bandes intermédiaires.... c'est impossible et en plus la réalité contredit toujours mes calculs!!!

Je crois que je vais tenter des blocs de 22 cm, histoire d'avoir un quilt d'environ 1.50m si je mets des bandes intermédiaires et extérieures, ce qui me tente vraiment beaucoup avec deux tissus bien chargés!!! Et si je n'en mets pas, ce sera un quilt de 90 cm. Et 22 cm parce que 20 cm, je trouve ça juste, et 25 cm, c'est trop. Et si les bandes sont plus fines.... J'arrête! 22 cm, c'est dit!

Le 28 décembre : 

Comme souvent, la nuit m'a donné du temps pour penser à mon projet.

Hier soir, j'avais repassé les tissus unis. Ce sont des faux unis puisqu’il y a des dessins  imprimés en blanc sur chaque tissu. Il y a quatre sortes de dessins. Je les ai posés sur ma table en les regroupant par dessins. Certaines combinaisons me plaisent. D'autres moins. J'aime plutôt les couleurs franches, pas atténuées. J'ai pensé utiliser l'arrière du tissu, ce qui aurait pu donner un vrai uni mais on distingue un peu les dessins blancs, je pense que ce ne serait pas beau, voir un aspect un peu sale.

 J'avais mis de côté pour les bandes intermédiaires ce tissu, mon préféré! 

Ma première idée était de l'utiliser en fond pour les blocs avec de l'appliqué. Je reviens à cette idée.

Les blocs piécés auront plutôt une dominante avec les tissus unis, mélangés ou pas, je ne sais pas encore.

Je pense utiliser ce tissu pour faire les bandes fines. Je ne sais pas encore si je choisi de couper des bandes horizontales donc multicolores même si elles ne seront pas grandes ou verticales en choisissant une couleur.




Pour le moment, j'abandonne l'idée des bandes intermédiaires. Je pense plutôt faire un cadre autour de chaque bloc. Cadre uni pour les blocs à fond noir. Cadre à fond noir pour les blocs piécés à fonds unis.

Je suis incapable de visualiser ce que ce quilt peut être. Je ne suis pas douée pour ça. La seule chose que je soupçonne, c'est qu'il soit très chargé!!! Ça me fait un peu peur!

A moins que je ne sois près occupée pendant les prochains jours, je vais avoir du mal à tenir la deuxième date du QAL : commencer à couper les tissus le 1er janvier. Je risque de craquer avant... mais je ne le dirai pas😉

A bientôt.

 Annie🌷


lundi 25 octobre 2021

des kawandis pour se faire du bien et autres jeux de tissus

Je vous ai régulièrement parlé de Sujata Shah. Fin février, j'ai pris avec elle un cours en visio sur les kawandis. Elle propose ce cours très régulièrement et il remporte un franc succès. Les kawandis sont des quilts faits par des femmes Siddi. Les Siddi sont des Indiens descendants des premiers africains venus en Inde. Soit des migrants, soit des esclaves amenés par les Portugais pendant le 16ème siècle. Des traditions ont été transmises de génération en génération, évoluant au cours du temps. Les kawandis portent cette histoire. Je vous donne trois liens. Un en français de Sophia Pequinot, doctorante en anthropologie sociale tournée vers les Siddi. Elle a publié un article sur le site de l'EHESS .

Un autre lien en anglais sur le site du Textile Research Center de Leiden aux Pays-Bas.

Vous pouvez découvrir des Siddi quilts en allant sur le site de Henry John Drewal. Et sur Instagram ou .

A la suite du cours de Sujata, j'ai fait ce kawandi. Tout est cousu à la main, les tissus sont posés les uns après les autres, du bord jusqu'au centre. Les indiennes utilisent ce qu'elles ont sous la main, souvent des restes de sari. Les couleurs sont donc toniques. Mon premier kawandi l'est aussi. Il fait 50 cm de côté.

Voici trois étapes


Bien sûr, il a des défauts et je ne les ai pas corrigés pour pouvoir les montrer.

Mon mari propose tous les samedis et dimanches matin un partage de Qi Gong. Vient qui veut, régulièrement ou pas. Annie y vient depuis plusieurs années et savoure ces moments où elle suit Gilles, sans réfléchir, se laissant porter par les mouvements. Annie a fondé il y a onze ans l'antenne ardennaise des "Dragons Ladies". Les Dragon Ladies 08 est une section du Charleville-Mézières Canoe Kayak. Reconstruire Moralement et Physiquement après avoir eu un cancer du sein..... Elles ont un magnifique "dragon boat" rose et rament tous les week-ends sur la Meuse et ailleurs. Une amie qui habite en bord de Meuse me disait dernièrement qu'elle entend quand les bateaux du club de canoe kayak passent. "Quand ça rigole, je sais que ce sont les dragon ladies". Annie et son équipe sont bien sûr très mobilisées toutes les années pour octobre rose.

Depuis le début de l'année, un trio composé d'un médecin et de deux infirmières dont Annie s'est lancé dans la création d'un Centre Ressource 08. C'est le huitième centre en France. Le premier a été créé en 2001 à Aix en Provence par le Docteur Jean Loup Mouysset.

Le but de ces centres est d'aider et d'accompagner les personnes atteintes d'un cancer et leur famille, en en se substituant pas bien entendu à l'équipe hospitalière et au médecin traitant. C'est un autre accompagnement, centré sur la personne et non sur sa maladie. 

Les bénéficiaires ont d'abord un entretien avec un médecin et une infirmière bénévoles. Les activités proposées dépendent des possibilités qu'offrent les bénévoles, sophrologie, ostéopathie, yoga, Qi Gong, art thérapie, sexothérapie, massage, pâtisserie, méditation... et pourquoi pas patchwork! Pendant les horaires d'ouverture du centre, deux accompagnants sont présents pour accueillir, offrir un thé, un café, discuter, être là... Jeudi dernier, tous les bénévoles se sont retrouvés. Quelle énergie, quelle générosité!

Annie a débauché Gilles pour le Qi Gong et m'a vite convaincue de proposer massage et patchwork. Le Centre Ressource 08 a ouvert le lundi 18 octobre. J'ai donné mon premier massage et d'autres vont suivre. Le patchwork démarrera plus tard quand la demande sera là.

J'ai proposé à Annie puis à l'équipe de montrer comment faire un kawandi. Ça a encore plus de sens pour moi car Sujata a eu un cancer du sein il y a quelques années.

Comme mon premier kawandi est aux couleurs pétantes, j'en ai fait un autre plus doux. J'ai utilisé des tissus généreusement donnés par les copines et quelques uns de mon stock. Celui du milieu, le bouquet de tulipes m'a été offert pour mes 40 ans par Marie-Paule. C'était il y a longtemps et je l'aime toujours autant! J'ai réalisé hier que trois des quatre fulas, carrés pliés en quatre cousus aux quatre coins, n'étaient pas bien pliés! Seul celui en bas à gauche est plié correctement. Je vais laisser comme ça pour montrer mon erreur. Une de plus! Les dimensions sont 45cm x 30cm.

Puis j'ai eu envie d'en faire un long tout jaune. Je commence le premier tour avec des tissus où le jaune domine. Au deuxième tour, je me dis que ça ne va pas être très beau et que je vais m'ennuyer. Ça commence déjà! J'introduis des tissus orange. Ça va mieux. Mes copines du jeudi me demandent si ça me plaît. Je réponds que pas encore vraiment mais que je sens que ça vient. La semaine précédente, j'étais allée au Centre Ressource au moment ou Annie et Mélanie choisissaient les nouvelles couleurs des murs : jaune, orange, deux tons de bleu turquoise. Et tout à coup, tout devient évident! J'ajoute du bleu turquoise et je vais offrir ce kawandi au Centre! Ce sera aussi plus facile pour expliquer aux bénéficiaires ce que je propose. Ses dimensions sont 90cm x 33 cm.

Le kawandi a beaucoup plu et je vais faire un manchon pour pouvoir l'accrocher sur le mur jaune de la plus grande salle.

Comme j'ai un gros stock de tissus, je vais le mettre à disposition. Mais l'idée est aussi que les personnes personnalisent leur kawandi si elles ont des tissus chez elle. Si elles ont un morceau de tissu qui leur tient à coeur, elles pourront aussi l'inclure et le mettre en valeur. Ou comment partir d'une technique traditionnelle et l'adapter aux désirs et besoins de chacun. L'essence même du patchwork! Je pense que la machine à coudre ne servira quand même pas😉. Pas pour ce projet là!

Pour les personnes à qui liberté et improvisation ne conviendraient pas, je propose aussi de faire une boite en mousse. Céline, la secrétaire m'a déjà demandé si je pouvais lui en faire pour ses crayons et stylos. Je vais m'adapter comme j'aime le faire en fonction des dimensions qu'elle souhaite. Le cartonnage serait plus adapté mais je n'ai plus du tout de matériel et la souplesse de la mousse me plaît bien. Les crayons n'auront qu'à bien se tenir!

Au cours de la réunion où les bénévoles ont fait connaissance, une bénévole qui pense proposer un atelier "produits de beauté à faire soi-même" m'a suggéré que nous fassions atelier commun pour que les personnes intéressées puissent faire leur boite et leurs lingettes démaquillantes elles-même. Pour être solides, les lingettes devront être cousues à la machine. Pas de souci! Nous n'aurons pas de problème pour trouver une machine à coudre! J'en ai une en réserve chez moi!

J'ai fait une dernière proposition. C'est en me baladant sur le blog de la cocotte de Kiev que j'en ai eu l'idée. Je connaissais cette technique depuis longtemps, mais ce jour là, ça a fait tilt! Chouette, une idée de plus : des ronds en feutrine sur un carré de tissu. J'ai vite fait un petit exemple. En ce moment, mon atelier est en train d'être refait à neuf pour être plus lumineux. Donc, tout est stocké dans le salon et dans le mini atelier que j'ai installé dans une chambre. J'avais pris quelques précautions. J'avais mis de côté des carrés de tissus, ma boite de feutrine et mes fils Perlé DMC. Comme je souhaite que les personnes puissent personnaliser leur travail, je voulais mettre des boutons au centre des carrés. Apporter un bouton de chez soi peut être gratifiant. Impossible de remettre la main sur mes boites à boutons. Dans un coin de la maison est accroché un coeur rempli de boutons noirs. Par le petit trou du coeur, j'ai récupéré quelques boutons. Comme ils sont à quatre trous, je me suis amusée avec les fils de couleurs. j'ai aussi appliqué les ronds en feutrine avec des points différents. Évidemment, depuis, j'ai retrouvé mes boites à boutons mais je suis très contente qu'elles se soient cachées pendant un moment!

Annie a envie d'un grand panneau à accrocher au mur. Je pense proposer de dessiner une grille de carrés sur un grand morceau de tissu, style vieux drap et chaque personne qui vient au centre, bénéficiaire ou bénévole pourrait faire un ou plusieurs carrés et l'épingler là où il veut, le coudre, le coller... à suivre... J'ai envie de faire d'autres exemples avec la feutrine coupée en triangle, en carré, en forme irrégulière, improviser, s'amuser, se faire plaisir...

J'ai une demande à vous faire.Un des effets secondaires des chimiothérapies peut être une perte de sensibilité aux extrémités. Il peut donc être difficile pour certaines personnes de tirer l'aiguille, au sens propre. Et même peut-être aussi de la pousser. Je pense que ce tire-aiguille peut les aider.

Si vous en avez acheté un et que vous le l'utilisez pas, qu'il dort dans un tiroir en attendant son heure, son heure d'aider est peut-être arrivée! Je vous propose de me l'envoyer dans une petite enveloppe à bulles. Contactez-moi via "pour m'écrire" et je vous donnerai mon adresse.

L'atelier patchwork que j'aurais envie de renommer atelier "jouer avec les tissus" démarrera bientôt ou plus tard... Quand les premiers besoins de bien être physique et moral seront apaisés, moins impérieux. Les rendez-vous de massage se remplissent vite et j'en suis très heureuse.

Donner, recevoir. Avec mes mains, avec mon coeur, directement par le massage ou indirectement avec les tissus. Au sein d'une équipe. Je me sens à ma place. Que c'est bon!

Cet article va aller se faire connaître par la linky party de Frédérique


Prenez soin de vous et des vôtres💓

A bientôt.

Annie🌷

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...