jeudi 30 mai 2019

Avec Sujata et Gwen, la lessive est un plaisir!

Déjà deux ans que je vous ai montré ce top. 
J'avais intitulé l'article "le linge" puisque la base de ce quilt était une série de tissus avec des pinces à linge, les consignes de lavage et un tissu plus varié avec paquet de lessive, fers et tables à repasser...
J'ai utilisé les restes en ajoutant les tissus vert et jaune pour pouvoir faire un dos improvisé. J'ai mis du temps et au début, je n'étais pas fan de mon dos. Maintenant, je l'aime beaucoup.
J'ai pris peu de photos des étapes.
Il me restait quelques blocs du devant
que j'ai assez vite coupés en deux ou quatre!
J'ai l'habitude de faire des dos avec les restes que j'ai. Celui-ci est celui avec lequel j'ai eu le plus de difficultés. Jouer avec les restes, les petits morceaux, les gros morceaux, essayer de disperser les couleurs, le plaisir n'était pas souvent au rendez-vous, le doute très souvent! Une fois que la disposition est trouvée, la phase d'assemblage est toujours un challenge. Même si j'essaie de faire de grands blocs pour me faciliter l'assemblage, je dois toujours faire des assemblages à angles droits, éventuellement en ajoutant un petit morceau. En même temps, si c'était facile, ça serait moins drôle!!!
Voilà le dos terminé, je n'étais pas plus satisfaite que ça!
Je voulais un quilting simple. Je voulais que ce soit le patchwork au sens propre, l'assemblage des tissus qui soit primordial. Je ne voulais pas que le quilting le mange. J'avais aussi envie que le quilting réponde aux courbes des carrés, puisque j'avais voulu expérimenter la coupe libre en  courbe et les coutures courbes dans ce projet.
J'ai pris en photo le  top, je l'ai agrandi au maximum d'une feuille A4 et j'ai fait des essais sur une feuille pour transparents
Une fois les 3 épaisseurs assemblées,  j'ai reproduit ce dessin sur le quilt avec du ruban adhésif fin que j'avais depuis très longtemps dans mes tiroirs. Je crois qu'il servait à faire un quilting  à 1/4 d'inch  le long des coutures.
J'ai choisi un fil multicolore et ai quilté avec ma machine à quilter, donc sans pied d'entraînement en essayant de suivre le ruban adhésif. Je n'ai pas du tout aimé le résultat. Les couleurs du fil étaient trop présentes et coudre une ligne en quilting libre, je suis très mauvaise!!!
J'ai failli quilter à la main avec du Perlé DMC 12. Ca aurait pu être très beau, j'en suis sûre mais beaucoup trop présent. Je sais que j'aurais beaucoup quilté.
J'ai décidé de quilter avec ma Pfaff. Faire des lignes en suivant le ruban adhésif est beaucoup plus facile. J'ai utilisé du fil Aurifil Mako 40 vert 2886.
J'avais bâti avec de la colle en spray. Difficile de le faire parfaitement! Du coup, il y a quelques plis!!! Mais je suis très contente du résultat néanmoins.
Le biais est fait avec les restes de restes. La bande très foncée en haut était plus grande et très centrée. Je suis allée piocher encore dans mes ultimes restes, ai bricolé et ai réussi à ajouter une petite bande rouge et à rendre à la bande noire une longueur raisonnable. Elle répond à la petite bande en bas.
D'habitude, je couds des rubans pour accrocher les quilts à deux faces. Mais quand ils sont trop grands, trop lourds, ça tire et le quilt godaille souvent. J'ai décidé de faire de petites pattes. J'ai essayé de les faire les plus discrètes possibles, même si à droite, je n'avais plus de tissu rouge!
Le qulit fait 115 cms de côté.
Je me suis rendue compte que j'avais inversé le haut et le bas du dos quand j'ai bâti les trois épaisseurs. Et le dos me plaît plus dans ce sens. 
Je me suis appuyée sur deux livres pour faire ce quilt. J'en parle dans mon premier article. 
Gwen Marston, une très grande dame du patchwork est décédée il y a peu. 
Sujata Shah est comme moi une des Abeilles du BeeBook.
Elle se bat en ce moment contre un cancer du sein, stade 1. Elle en a parlé dans son blog d'une façon très franche.
Ce quilt leur doit tellement à toutes les deux que je ne pouvais que les y associer : "avec Sujata et Gwen, la lessive est un plaisir!" est le titre que j'ai écrit sur la bande verte du bas. Les étiquettes ne sont décidément pas pour moi!
J'ai la très grande chance d'avoir une belle et grande lingerie. Quand nous avons acheté la maison, nous pensions faire des chambres d'hôtes. Nous avons abandonné l'idée mais la lingerie avait été dimensionnée pour être pratique. Le quilt y a donc sa place. Quand je montais faire mes lessives aux Pays-Bas, je profitais d'un autre quilt.
Une dernière photo que j'aime bien. Avant d'accrocher le quilt, je l'avais posé, jeté sur mon canapé. Je l'aime beaucoup comme ça aussi!

A bientôt!
Prenez bien soin de vous.

jeudi 23 mai 2019

Un stage magique!

Un week-end magique, intense! Maryline Collioud-Robert a animé le week-end dernier un stage magnifique. Maryline et les stagiaires sont reparties heureuses. Réjane et moi sommes restées ...heureuses et fières. C'est la première fois que nous organisions un stage. 

Michelle a fait un premier article. Vous y découvrirez un peu de ma ville et de ses pierres blondes et de belles photos d'exercices proposés par Maryline.
Puis Frédérique a embrayé avec un autre article varié.

Je vais tenter de vous faire partager un peu des moments de ce stage. Réjane et moi étions là pour que le stage se passe bien. Maryline nous a proposé de faire les exercices. Nous avons tenté de faire le premier et nous sommes vite rendu compte que nous n'avions pas l'esprit libre. Nous avons donc regardé, accompagné certaines de temps en temps. J'ai savouré une ou deux fois de ne pas faire les exercices quand il fallait choisir certains types de couleurs, faire un dégradé... tout ce pour quoi j'avais eu du mal lors des deux stages que j'avais suivis ;-)

Un de mes plaisirs a été de regarder Maryline former un patchwork avec les carrés cousus par les stagiaires et d'entendre les stagiaires découvrir le patch au fur et à mesure.
C'est toujours passionnant de voir combien les carrés faits chacune dans son coin avec les mêmes consignes bien sûr, rendent bien quand ils sont ensemble.
Ce n'est pas "chacun cherche son chat" mais "chacune cherche ses carrés". Certaines n'ont pas eu à chercher. Un petit groupe avait déjà fait le tri. Quelle belle entraide! Gare à celles qui n'ont pas mis leurs initiales derrière les carrés. Deux personnes avaient les mêmes initiales. Pas toujours facile de reconnaître ses propres tissus!
Un bon résumé du stage. Au fond, sur un panneau, un exercice terminé. 
Au premier plan, des quilts apportés par Maryline. C'est toujours un bonheur de les voir pour la première fois et de les revoir, je ne m'en lasse pas!
Une stagiaire fouille dans le tas de tissus apportés par Maryline. 
Tout le monde s'affaire à choisir, échanger, couper, coudre.
Maryline est très généreuse. Elle donne aussi des trucs techniques et n'hésite pas à faire un démonstration, plutôt sur une Bernina ;-).
Je me suis amusée à prendre en photo trois moyens d'avoir ses aiguilles à portée de main.
Sur un aimant joliment présenté.
Mise à jour après le commentaire de Verveine et lin : si vous avez une machine électronique, il ne faut pas approcher de trop près un aimant. Ca risque de poser des problèmes au processeur, donc à votre MAC... donc à vous ;-)
Sur un petit coussin monté sur un élastique fermé par du velcro ou dans un coton enveloppé de tissu, posé dans un pot de crème. Je ne crois pas me tromper en disant que l'heureuse propriétaire aime le bleu!

Avec Maryline, on retrouve les joies de la cour de récréation en faisant une ronde! Seules quelques unes échangent leurs places à l'invitation de Maryline.
Et  la générosité est au rendez-vous! Chacune donne son carré à sa voisine pour la suite de l'exercice. Un peu mystérieux, je l'avoue mais je n'en dis pas plus pour ne pas dévoiler les exercices proposés par Maryline.
Maryline a de multiples talents. A chaque stage, plusieurs stagiaires repartent en connaissant mieux au moins une fonction de leur téléphone!
Une dernière photo d'un exercice que j'ai beaucoup aimé.

J'ai encore appris beaucoup lors de ce stage, rien qu'en écoutant Maryline et en regardant. Chacune est repartie avec des couleurs plein les yeux et beaucoup d'idées pour de prochains quilts, pour jouer avec ses tissus, pour se faire plaisir.

Je remercie Maryline et son mari d'être venus jusque Charleville-Mézières.
Je remercie les stagiaires de nous avoir fait confiance. Leur générosité dans le partage des tissus faisait plaisir à voir. 
Merci à celles qui ont apporté de bons petits gâteaux, chocolats... Faire un stage comme ça, ça creuse et tout ce qui pouvait être grignoté a fait du bien.
Merci à toutes pour l'excellente ambiance tout au long du stage.
Merci de vos mercis :-)
Merci à Edith Savioz de patchdomino. Réjane et moi nous sommes appuyées sur son expérience d'organisatrice de stages. Lors du dernier stage auquel j'avais participé, j'avais pris beaucoup de notes. J'ai pu lui écrire pour lui demander des précisions. Sans elle, ça aurait été plus difficile.
Je remercie aussi mon mari pour son aide à l'installation, pour ses salades le midi, pour avoir aidé les maris accompagnateurs à passer un bon week-end.
Et merci à tous les maris qui ont aidé au rangement de la salle.

Ce stage se déroulait au moment de la nuit des musées. Il a aussi permis à celles qui habitaient loin de découvrir une petite partie de notre ville. "Mais c'est beau les Ardennes!" "Je ne m'attendais pas à voir une si belle place à Charleville!!!"
Eh oui, nous vivons dans une belle région, dans une belle ville!

Réjane et moi avons vécu une formidable expérience!

A bientôt. prenez bien soin de vous!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...