lundi 9 mai 2022

Dancing with the wall quilté et terminé. Luminothérapie est son nom

 En janvier, je vous ai montré comment j'ai joué avec deux jaunes et un peu de orange grâce à Irene Roderik. Elle vient de publier un livre magnifique. Grâce à un tas de photos très explicites, elle vous guide vers l'improvisation sans qu'il soit nécessaire de comprendre l'anglais. Elle vous propose de reproduire des quilts, ce qui peut paraître bizarre, parlant d'improvisation. Mais ce peut être vraiment une aide pour oser se lancer, sachant que forcément, vous y mettrez votre patte. Et son livre se termine par une galerie de ses quilts où on voit son évolution. Ils sont fabuleux.

Depuis, Irene à qui rien ne fait peur, explore à la suite d'un stage avec Nancy Crow un autre style, une autre dimension qu'elle montre ici. Elle est incroyable et géniale!! Elle vit dans une Tiny house. N'ayant plus assez de place et étant trop contrainte par la taille de son design wall, elle a loué un grand espace. Tellement grand qu'elle fait en ce moment un très grand quilt. Trop grand pour le quilter avec sa nouvelle machine à quilter. Elle l'a donc divisé en plusieurs parties qu'elle joint à l'aide de fermetures éclair. Rien ne l'arrête, je vous l'ai dit!

Revenons au quilting. J'ai beaucoup réfléchi avant de me lancer. J'ai commencé par les parties où je savais ce que je voulais quilter et je me suis dit que les idées viendraient forcément au fur et à mesure. Cliquez sur les photos pour mieux voir, surtout sur la suivante! 

C'est du quilting libre, avec ma machine à quilter, donc sans griffes en dessous et je n'utilise pas de règles. Les lignes droites ne sont pas droites, les courbes ne sont pas régulières et ça me convient bien, ça me ressemble!

J'ai commencé à quilter le premier bloc que j’avais fait, au centre. Je pensais quilter en suivant la courbe mais finalement, j'ai quilté en fonction des deux lignes droites. Puis j'ai quilté des lignes verticales à droite de ce bloc. J'ai eu des doutes pour les parties avec des triangles. Je n'ai pas du tout suivi les dessins des triangles. J'ai même quilté perpendiculairement. J'ai eu des doutes sur l'opportunité d'avoir fait ça et finalement, j'en suis contente. Ça aère un peu le quilting dense. J'ai quilté les deux ronds en spirale, spirale s'étendant jusqu'aux bord des carrés dans lesquels sont les spirales. Puis j'ai quilté la partie entre les deux spirales et là, j'ai suivi les courbes. J'ai ensuite quilté les carrés à gauche. Chaque carré est quilté du centre vers l'extérieur en tenant plus ou moins compte de la forme du carré distordu. Puis j'ai quilté l'escalier à gauche. Découvrir la texture, le dessin qui apparaissait m'a beaucoup plu. Curieuse comme je suis , j'ai un peu lâché cette partie avant la fin pour quilter ce vase-mongolfière suivant l'interprétation de chacun et j'ai adoré la forme qui est apparue.

Comme je souhaitais que la forme vase-mongolfière apparaisse bien, je me suis dit que j’allais quilter perpendiculairement, donc horizontalement. J'ai d'abord quilté la partie gauche. Emportée par mon élan et mon excitation, je n'ai pas fait très attention et j'ai quilté verticalement. Quand j'ai découvert que je m'étais trompée, je me serais mis des claques! Je n'allais pas découdre! J'ai donc quilté la partie droite, horizontalement cette fois-ci. Et je me suis rendue compte que ça aurait été moche si j'avais tout quilté horizontalement. Les erreurs n'en sont pas. J'en ai la preuve une fois de plus! C'est la partie du quilt que je préfère! Et côté dos, j'adore! Je vous montrerai plus loin.
J'aurais pu quilter la partie "quartiers d'orange" en suivant les lignes droites ou la ligne courbe mais comme je l'avais déjà fait, j'ai innové en quiltant en zig zag. Si je n'explore pas, je m'ennuie!
Je ne vous détaille pas le reste du quilting, je vous laisse découvrir les quelques endroits où je me suis encore amusée.
C'est surtout dans le bas où il n'y a pas eu que des lignes verticales ou horizontales.
J'aime beaucoup le résultat final!
J'aime aussi beaucoup le dos et ce vase-mongolfière qu'on devine. Les vraies couleurs du quilt sont plutôt sur la deuxième photo.
J'aime bien aussi qu'on voie les courbes dans la partie basse. Je recherchais cet effet. On le voit avec les couleurs sur le devant et avec le quilting sur le dos. J'aime bien aussi les zig zag des triangles. Bref, j'aime tout! L'ensemble et les détails.
Comme vous le voyez sur le dos, j'ai fait une finition en facing ou parementure. J'aurais pu faire de plus fines bandes. Si je ne me trompe pas, c'est la première fois que je l'utilise sur un si grand quilt. Je n'ai pas commencé par équerrer mon quilt. J'ai d'abord tracé sur le devant les contours du quilt, ligne rouge le long de laquelle j'ai épinglé la bande de facing. La bande est de la même couleur que les parties du dos sur lesquelles elle sera cousue.

Je l'ai cousue à 1/4 d'inch puis plus près du bord pour rigidifier et ainsi mieux plier la couture. C'est du charabia pour celles qui n'en font pas mais celles qui en font me comprendront sûrement. Puis j'ai coupé l'excès, replié, repassé, cousu à la main.
J'avais suivi ce cours en août, en plein été pluvieux. C'est pourquoi j'avais choisi ces deux jaunes, choix qui en a surpris plus d'une, à commencer par Irene. Le nom que j'ai donné à ce quilt découle de ce choix et de la raison de ce choix!

J'ai beaucoup aimé suivre ce cours et faire ce quilt. 

Irene propose un autre cours nettement plus long. Il est sur un mois. Un rendez-vous par semaine pendant quatre semaines avec entre temps un travail quotidien chez soi. Une exploration de soi pour trouver sa propre créativité. Je pensais le faire en octobre mais un programme trop chargé m'a fait décaler ce rendez-vous. En avril, même problème. Et heureusement que je ne l'ai pas programmé car entre le Covid mi mars et une bronchite en avril, plus quelques charges familiales depuis fin février, je n'aurais pas du tout pu le suivre correctement. Je dois dire que j'avais un peu aussi la trouille car je sais que l'exploration que propose Irene va me remuer. Maintenant, je me sens prête et même curieuse.

Le mois de mai est un mois de récupération pour regonfler mes batteries. Je ne fais pas grand chose avec mes tissus. Je brode un peu, sans plus. L'envie va revenir, je le sais. Un beau projet (enfin un... au moins deux, trois) mûrit dans ma tête😀. Et j'ai le QAL à quilter et terminer avant la fin du mois.

J'espère vous retrouver bientôt avec un article sur l'exposition de Réjane qui a été un franc succès et un article sur les kawandis et leurs variantes dans mon activité bénévole au Centre Ressource. 

 

Avec beaucoup de retard, je vais faire un tour chez Frédérique pour présenter mon quilt

A bientôt!

Annie🌷

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...