mardi 21 janvier 2020

des arbres pour les Australiennes

L'année dernière, comme beaucoup de quilteuses, j'avais fait des blocs avec des maisons pour les Californiennes qui avaient tout perdu dans les incendies de Paradise. Cette année, nous faisons des arbres pour les Australiennes. J'espère de tout coeur que ça ne va pas devenir une habitude...
Quand Katell a relayé l'information sur la Ruche des quilteuses, je ne pensais pas faire d'arbres. Et puis, en voyant les réalisations sur Facebook ou Instagram, l'envie m'est venue. Sur Instagram, vous pouvez aller voir là. C'est le #bushfireblocks.
Y sont regroupés  un tas d'arbres. La diversité et la créativité sont encore une fois bluffantes.
La Wollongong Modern Quilt Guild est à l'initative ce cette action.
Voici le texte qu'elle a posté sur Facebook et que Katell a traduit :
Nos communautés (villes, villages) de New-South-Wales sont la proie des flammes depuis Août 2019. En particulier la côte Sud a été dévastée par les feux de brousse et de forêt la veille du Nouvel An. Notre Etat a souffert d’énormes pertes. Des familles ont perdus des leurs, d’autres leur logement et leurs affaires. Des fermiers ont perdu leurs élevages, leurs moyens de subsistance, sans compter les pertes incommensurables de notre faune et flore naturelles. Malheureusement, ce n’est que le début de la saison des feux et les prévisions immédiates prévoient des conditions aggravantes et anticipent d’autres pertes.

Nous nous sentons très attristés par les scènes éprouvantes, l’étendue des pertes et des souffrances à Wollongong Quilt Guild et nous nous demandions que faire… Eh bien, nous pouvons faire des quilts, bien sûr !

C’est pourquoi nous lançons un appel à toute bonne volonté qui veut bien nous aider à faire des quilts pour les personnes affectées dans nos communautés.

Oui, vous pouvez nous aider. Nous avons décidé de faire des blocs d’arbres.

L’arbre est le symbole de la croissance et de l’alimentation. Un arbre symbolise les générations d’une famille ; un arbre provient d’une graine, les racines procurent force et stabilité, et tandis que l’arbuste est jeune et vulnérable, il obtient protection des autres arbres sous lesquels il grandit. Avec le temps, les branches se couvrent de fruits qui donneront une nouvelle génération.

Aucune restriction dans le style d’arbre pour le bloc. Nous aimerions que tous les quilts soient beaux et variés, juste comme nos magnifiques communautés. Les deux blocs ci-dessous ne sont là que pour aiguiller votre inspiration, n’hésitez pas à utiliser vos idées et couleurs. Ce que nous vous demandons, c’est d’utiliser un tissu « low volume » (blanc ou gris clair) en tissu de fond et que le bloc fasse un carré généreux 12 1/2 inches de côté (soit 32 cm, marges de couture comprises).

Une fois fait, l’adresser à :
Wollongong Modern Quilt Guild
  PO Box 54
  Jamberoo NSW
  Australia 2533

Nous distribuerons les quilts aux familles qui ont tout perdu.
Merci d’expédier les blocs de manière à ce qu’ils arrivent avant fin février. Merci d’avance pour votre soutien.

Comme d'habitude, j'ai commencé avec des bandes
J'ai coupé trois formes et dimensions d'arbres. J'ai coupé du Vliesofix et l'ai collé à l'arrière des bandes.
Voilà les formes à l'endroit.

La ronde ne me plaît pas beaucoup mais il est tard et je vais me coucher. Très vite, avant de m'endormir, je sais ce que je vais faire le lendemain matin. Je refais une série de bandes. Emportée par mon élan, j'ai oublié de la prendre en photo. Je coupe le même rond que précédemment. Je coupe chaque rond en quatre, pas forcément au milieu. Autrement, c'est pas drôle!!!
Puis je mixte tous les ronds et je fais des essais.


Jusqu'à trouver une disposition qui me convient et coudre les quartiers ensemble. Je coupe deux troncs. J'applique le tout sur un fond blanc avec des dessins ton sur ton. Je tourne un des ronds d'un quart de tour.
Je ne sais pas trop comment disposer les trois autres arbres et j'ai envie de faire un log cabin. Je commence bien le log cabin, je tourne autour du centre en faisant bien attention. Et comme à chaque fois, emportée dans mon choix de la prochaine bande, la longueur, le tissu... Je me trompe. Tant pis, c'est de l'improvisation! Je continue et j'arrive à un trapèze qui me plaît si je le pose sur sa base la plus petite. J'ai envie de rester dans une forme géométrique et je coupe le tronc en forme de triangle. J'en ai coupé trois avant de trouver la bonne couleur. Je voulais vraiment mettre l'accent sur le trapèze. Donc les bandes et le rose imitant le tronc coupé me paraissaient trop présents. J'ai choisi un tissu faux uni dont la couleur est très proche des oiseaux foncés du tissu du bas. A postériori, je me dis que les bandes n'étaient finalement pas mal.
J'ai décidé de mettre les trois arbres longs ensemble. Pour les troncs, j'ai pris les restes des troncs des deux premiers arbres et décidé de faire dépasser les troncs sur les arbres.

Les voici ensemble. en Finition, j'ai cousu le contour des arbres et des troncs, ton sur ton.

Quand je les ai montrés à mon mari, j'ai bien vu à sa tête qu'il avait très envie que j'en fasse pour nous. Peut-être, un jour...
Les arbres vont partir pour l'Australie dans trois semaines quand mes copines ardennaises m'auront donné les leurs.

Maintenant, je vais sûrement avoir la tête dans les étoiles pendant quelques heures! A suivre...

A bientôt avec grand plaisir.

 

mercredi 15 janvier 2020

quilt du hasard, les oiseaux 1

En mai 2018, j'avais été conquise par l'exposition qu'avait organisée Michelle Braun pour les 10 ans du club qu'elle a créé à Langensoultzbach en Alsace. La partie sur les les quilts du hasard m'avait beaucoup plu. Vous pouvez voir deux de ces quilts dans cet article. Ce sont les deux premières photos. J'avais aussi beaucoup aimé l'idée. Le mot hasard vient du fait qu'on utilise un dé. C'est un quilt qu'on peut faire seule mais c'est tellement plus drôle en groupe. Le principe : 9 contraintes, les dimensions et la forme (carré, rectangulaire, horizontal, vertical...), les couleurs, le thème, les formes à inclure....Pour chaque contrainte, six choix définis par le nombre que donne le dé lancé.
Je vous donne l'exemple de la première contrainte suivant le chiffre donné par le dé :
1- ouvrage carré 50/50cms
2- rectangle vertical 30/70 cms
3-rectangle horizontal 30/70 cms
4- rectangle vertical 40/60 cms
5- rectangle horizontal 60/40 cms
6- au choix n'importe laquelle de ces formes
Pour ma part, jai eu ces contraintes :
* rectangle horizontal 30/70 cms
* 5 lignes verticales
* 2 lignes verticales
* 3 cercles ou lignes courbes
* violet, vert et un peu de jaune-orange
* thème oiseau ou poisson
* 2 bordures
* 10 cms de bordures, coins en onglet

J'ai proposé à mon groupe de Vouziers de se lancer dans l'aventure. Beaucoup ont adhéré. Le moment où nous avons toutes joué avec notre dé et découvert nos contraintes a été un moment d’anthologie. Ça fusait de partout, exclamation de joie et de questionnement. "Mais comment je vais faire? J'aime pas ces couleurs là! Quel thème!!! Toutes ces lignes!!! "
Je riais intérieurement car le dernier jeu avec le dé donne le nombre de contraintes qu'on peut retirer! Mais seule l'organisatrice le sait!
Pour moi, pas trop de chance, mon dé a marqué 1. Avec un quilt de 30/70 cms, une bordure de 10 cms en onglets ne laissait pas grand chose pour le centre! . J'ai donc retiré cette contrainte.
Ce qu'il y a de chouette, c'est qu'une copine de Vouziers pouvait retirer 6 contraintes. Elle a choisi de n'en retirer aucune!
Mon projet a mûri pratiquement un an. C'est vrai que j'avais l'esprit bien occupé par d'autres projets!!! 
Allez, enfin des photos.
D'abord le fond, en improvisation comme souvent. Je débute par des bandes et ça donne un résultat beaucoup trop régulier à mon goût et surtout deux lignes verticales bizarres. Je n'ai pas utilisé le rectangle du haut.
 Je coupe en biais et change les bandes de place
Oups, le rectangle assemblé n'est plus assez grand. Je découds un peu et rajoute deux bandes en biais
J'ai décidé depuis longtemps de faire 3 oiseaux ronds. Un oiseau violet et un oiseau vert avec leur bébé oiseau au milieu en vert et violet. Plein d'idées ont germé dans ma tête pour ce bébé. Encore jouer avec les bandes selon ma technique préférée : assembler, couper, réassembler. Ou tresser des bandes. Ou prendre mes petits morceaux et les assembler de manière aléatoire. Ou les appliquer-coller. 
Et puis, en fouillant dans mes tissus, je trouve ce morceau tout prêt qui me plaît beaucoup.
Le choix du violet est évident. Celui du vert, moins. J'ai d'abord choisi un vert émeraude. Ce choix nous rappelait à mon mari et moi des souvenirs. Notre fils aîné a eu vers 9 ans  dans ces deux couleurs un pantalon à carreaux et un  pull que j'avais tricoté. J'adorais quand il était habillé comme ça.
Quand j'ai sorti le tissu du milieu, j'ai changé de vert.
J'avais décidé que les bandes verticales et horizontales seraient sur les oiseaux
J'ai collé les bandes coupées à bord cru. Puis j'ai cousu juste une ligne pour les maintenir. J'ai glissé sous chaque oiseau un rond de molleton pour leur donner un peu de volume et j'ai appliqué-collé les 3 oiseaux, tout à bord cru.
Je devais mettre cinq bandes horizontales. Une de ces bandes est la branche sur laquelle sont posés les oiseaux.
J'ai cousu le bord des oiseaux et de la branche avec un fil ton sur ton. J'ai brodé les pattes des oiseaux.  Il me reste la contrainte des bordures. Je dois normalement faire deux bordures. Je retourne le problème dans tous les sens et je ne trouve pas de solution qui me plaise. Ça fait un moment que je ne fais plus de bordures à mes quilts. J'ai pensé en simuler en quiltant avec du Perlé 12 violet et vert ou orange. Rien ne m'emballe. 
J'ai mis le molleton et le tissu du dos. En attendant de décider, j'ai fait la finition en parementure sans avoir cousu les parementures en me disant que je quilterais au Perlé sans problème. Je l'ai déjà fait sur le quilt grains de café. Je l'avais quand même déjà quilté à la machine. 
En écrivant cet article m'est venue cette idée : comme j'ai retiré la contrainte de la bordure de 10 cms, je pourrais dire que je n'en ai plus à faire. Je crois que je vais choisir cette option. Michèle m'avait dit d'avoir au besoin une interprétation large! J'obéis 😉. Je lui ai téléphoné pour qu'elle me confirme que je pouvais parler des quilts du hasard dans mon blog. Nous sommes d'accord sur le fait que je retire les deux bordures. Si elle ou moi proposons à nouveau ce quilt, nous retirerons la dernière contrainte de la taille des bandes.

Michèle et moi nous sommes aussi mises d'accord. Si vous avez envie de proposer à votre groupe ce quilt du hasard, laissez moi un message dans "pour m'écrire". J'aurai ainsi votre adresse courriel. Si vous me laissez juste un commentaire, je n'aurai pas votre adresse courriel à moins que vous ne l'écriviez dans votre commentaire... Je vous enverrai très volontiers les règles du quilt remises à jour.

Il me reste donc à le quilter à la machine. Et je n'exclus pas d'ajouter un peu de Perlé 12. Mais pour le moment, aucune idée ne me parait bien. Donc, je laisse mûrir! J'ai envie de garder ce côté minimaliste... Mais il faut un peu de quilting quand même!

Pas d'idée de titre pour le moment!

A suivre donc...

A bientôt

jeudi 2 janvier 2020

Un autre projet pour 2020, le BOM de Gotham Quilt, épisode 1

En août, j'ai eu un coup de coeur pour un quilt proposé en BOM ou Block Of the Month ou Bloc du Mois en français. La boutique New Yorkaise Gotham quilts proposait un projet qui m'a tapé dans l'oeil. Il est conçu par Carolyn Friedlander. Un des buts de ce quilt est d'apprendre la technique "needle-turn applique", l'appliqué en rond...à la main. Je ne suis pas sûre du tout de suivre toutes les instructions... Voici le quilt tel qu'il est proposé. J'adore la partie en rouge-orangé. Et j'aime beaucoup toutes les autres et l'ensemble!
J'ai tout de suite décidé de le faire avec mes propres tissus.
J'ai d'abord transformé le dessin en noir et blanc et ensuite dessiné juste les contours.

















   

Mi-décembre, j'ai su quels tissus j'allais utiliser. Je vais vers la facilité car ce sont les tissus d'une même collection. Ce sont les tissus Gomma de Zen Chic, ceux utilisés pour le quilt des Zozios.
J'avais adoré ces tissus et au départ, je ne savais pas ce que je ferais. J'en avais acheté beaucoupppppppp. Il m'en reste encore beaucouppp. Des morceaux, des bandes, des restes de carrés ou d'assemblages de bandes faits pour le quilt de Max. Certains sont très graphiques, il y a de quoi s'amuser! Mais parfois, je n'ai que de petits morceaux. Il va falloir jongler avec tout ça!

Evidemment, avec ce choix de tissus, le quilt va être complètement différent!
Si j'ai bien compris, je recevrai en janvier le patron complet et toutes les instructions pour toute l'année. Indisciplinée comme je suis, ça me convient bien. Je pourrai choisir par quelle partie commencer ou au moins choisir les tissus en fonction de ce que j'ai et de ce qu'il faut pour les parties les plus importantes pour moi.
Le projet dure normalement 10 mois mais il y a 9 parties. Le dernier mois doit sûrement être pour le quilting.
Comme vous le voyez, il y a essentiellement de l'appliqué en courbe. Je ne crois pas que j'aurai la patience, je suis pratiquement sûre que je n'aurai pas la patience de tout faire à la main. Si j'applique à la machine à bords crus, il faut que je colle avec du Vliesofix. Ca va en faire beaucoup!!! Et au lavage, le résultat n'est pas toujours magnifique!!!
Pour les zozios, j'avais imbibé le tissu des zozios avec une sorte d'amidon. C'était pour coudre le contour en noir. C'est peut-être une solution pour faciliter l'application sans Vliesofix.
En fouillant un peu sur le site de Gotham, j'ai vu que le quilt fini fait environ 100 x 130 cms Pas très grand! Donc pas des heures et des heures de couture. Comme je vais le jeudi après-midi chez Réjane retrouver mes copines et qu'il faut emporter un travail à la main et le vendredi à Vouziers, c'est la même chose, ça vaudra peut-être le coup de coudre à la main!

Voilà plusieurs options. Je pense y voir un peu plus clair quand j'aurai les explications et dessins en main! Moi, il faut que je voie! Et je devrai prendre mon temps avant de me lancer! 
Dernière question qui me trotte dans la tête. Comment utiliser les dessins si particuliers de certains tissus. Les motifs ne vont-ils pas être trop gros, donc ne faudra-t-il pas que j'agrandisse les morceaux donc le quilt pour bien les exploiter? Vous apercevez la fumée au dessus de ma tête?😉

Peut-être aurez-vous un compte-rendu tous les mois ou tous les deux mois. Je verrai!

A bientôt pour un petit projet qui a mûri longtemps mais a bien avancé.

Prenez bien soin de Vous tout au long de cette année 2020.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...