mercredi 29 décembre 2021

QAL 2022, épisode 1, les idées qui fusent

Tout d'abord, je vous souhaite une bonne année 2022. la meilleure possible en cette période tourmentée. Je vous souhaite de beaux moments d'évasion dans vos loisirs, dans vos passions.

La fin de l'année a été bien remplie et je n'ai pas pris le temps de publier. Me voici de retour pour un projet qui idéalement doit être terminé fin mai. J'ai attrapé l'année dernière le virus du QAL de Cécile et Corinne. En résumé, elles donnent le thème début décembre. On démarre début janvier et le quilt doit être terminé fin mai. L'année dernière, c'était les courbes. J'ai adoré. Cette année, un sampler avec minimum 16 blocs. Autant de blocs piécés que d'appliqués et chaque bloc doit être différent. Depuis début décembre, j'ai bien cogité. 

Idées écrites le 27 décembre : 

Au début, j'ai pensé faire un quilt pour une petite-nièce avec des oiseaux, des fleurs... Mais comme je voulais faire une sorte de paysage, c'était trop compliqué. Au salon "L'amour du fil à Nantes", j'ai acheté des tissus de Alison Glass. Un achat impulsif, coup de coeur. Ce sont eux que je vais utiliser. Certainement pas tous, je crois que je vais décider au fur et à mesure.

J'ai dessiné l'ébauche d'un projet mais je sais que le quilt ne ressemblera sûrement pas à ça.

 Les idées pour les blocs piécés :

- Travailler en coupe libre, avec des lignes fines, en improvisation.

- Se laisser emporter par ce qui se passe.

- Travailler avec un fond noir : mais il n'y aura peut-être pas assez de tissu...

- Travailler avec des fonds unis et des lignes noires?

- Travailler uniquement avec des unis, fond et lignes bien contrastés? 

Les idées pour les blocs avec appliqué :

Au départ, une forme par carré. Puis finalement ajouter des formes qui se superposent.

- Fond noir, formes unies?

- Fond unis, formes noires. Oui mais s'il y a  plusieurs formes???

Bref, aucune idée de ce que je vais faire, il faut déjà faire les blocs piécés.

Et une fois que les blocs seront faits, est-ce que je mets des bandes intermédiaires? J'ai vu sur Instagram, un quilt très intéressant de Laura Hartrich avec des bandes intermédiaires larges, piécées.

Est-ce que je mets juste un biais ou une bande extérieure?

Est-ce que je fais des blocs assez épurés dans les couleurs, donc plutôt avec les unis et j'utilise les tissus chargés pour les bandes? 

La seule décision à prendre pour le moment est : quels tissus pour les blocs piécés? Et si je vois que les tons ne me plaisent pas, garder les blocs faits et les utiliser pour une autre projet ou pour le dos. Mais surtout, ne pas persévérer. Prendre quand même un ou deux jours ou au moins une nuit sans rien toucher, histoire de s'habituer au résultat de mes idées tordues 😉

Et bien sûr, de quelle taille seront les blocs? Je ne vais pas faire un dessus de lit, c'est sûr! 

J'ai 1 mètre chaque tissu multicolores et 50 cm de chaque tissu uni. En 1.10m puisque ce sont des tissus de patchwork. Si j'essaie de calculer la taille idéale entre les blocs et les bandes intermédiaires.... c'est impossible et en plus la réalité contredit toujours mes calculs!!!

Je crois que je vais tenter des blocs de 22 cm, histoire d'avoir un quilt d'environ 1.50m si je mets des bandes intermédiaires et extérieures, ce qui me tente vraiment beaucoup avec deux tissus bien chargés!!! Et si je n'en mets pas, ce sera un quilt de 90 cm. Et 22 cm parce que 20 cm, je trouve ça juste, et 25 cm, c'est trop. Et si les bandes sont plus fines.... J'arrête! 22 cm, c'est dit!

Le 28 décembre : 

Comme souvent, la nuit m'a donné du temps pour penser à mon projet.

Hier soir, j'avais repassé les tissus unis. Ce sont des faux unis puisqu’il y a des dessins  imprimés en blanc sur chaque tissu. Il y a quatre sortes de dessins. Je les ai posés sur ma table en les regroupant par dessins. Certaines combinaisons me plaisent. D'autres moins. J'aime plutôt les couleurs franches, pas atténuées. J'ai pensé utiliser l'arrière du tissu, ce qui aurait pu donner un vrai uni mais on distingue un peu les dessins blancs, je pense que ce ne serait pas beau, voir un aspect un peu sale.

 J'avais mis de côté pour les bandes intermédiaires ce tissu, mon préféré! 

Ma première idée était de l'utiliser en fond pour les blocs avec de l'appliqué. Je reviens à cette idée.

Les blocs piécés auront plutôt une dominante avec les tissus unis, mélangés ou pas, je ne sais pas encore.

Je pense utiliser ce tissu pour faire les bandes fines. Je ne sais pas encore si je choisi de couper des bandes horizontales donc multicolores même si elles ne seront pas grandes ou verticales en choisissant une couleur.




Pour le moment, j'abandonne l'idée des bandes intermédiaires. Je pense plutôt faire un cadre autour de chaque bloc. Cadre uni pour les blocs à fond noir. Cadre à fond noir pour les blocs piécés à fonds unis.

Je suis incapable de visualiser ce que ce quilt peut être. Je ne suis pas douée pour ça. La seule chose que je soupçonne, c'est qu'il soit très chargé!!! Ça me fait un peu peur!

A moins que je ne sois près occupée pendant les prochains jours, je vais avoir du mal à tenir la deuxième date du QAL : commencer à couper les tissus le 1er janvier. Je risque de craquer avant... mais je ne le dirai pas😉

A bientôt.

 Annie🌷


lundi 25 octobre 2021

des kawandis pour se faire du bien et autres jeux de tissus

Je vous ai régulièrement parlé de Sujata Shah. Fin février, j'ai pris avec elle un cours en visio sur les kawandis. Elle propose ce cours très régulièrement et il remporte un franc succès. Les kawandis sont des quilts faits par des femmes Siddi. Les Siddi sont des Indiens descendants des premiers africains venus en Inde. Soit des migrants, soit des esclaves amenés par les Portugais pendant le 16ème siècle. Des traditions ont été transmises de génération en génération, évoluant au cours du temps. Les kawandis portent cette histoire. Je vous donne trois liens. Un en français de Sophia Pequinot, doctorante en anthropologie sociale tournée vers les Siddi. Elle a publié un article sur le site de l'EHESS .

Un autre lien en anglais sur le site du Textile Research Center de Leiden aux Pays-Bas.

Vous pouvez découvrir des Siddi quilts en allant sur le site de Henry John Drewal. Et sur Instagram ou .

A la suite du cours de Sujata, j'ai fait ce kawandi. Tout est cousu à la main, les tissus sont posés les uns après les autres, du bord jusqu'au centre. Les indiennes utilisent ce qu'elles ont sous la main, souvent des restes de sari. Les couleurs sont donc toniques. Mon premier kawandi l'est aussi. Il fait 50 cm de côté.

Voici trois étapes


Bien sûr, il a des défauts et je ne les ai pas corrigés pour pouvoir les montrer.

Mon mari propose tous les samedis et dimanches matin un partage de Qi Gong. Vient qui veut, régulièrement ou pas. Annie y vient depuis plusieurs années et savoure ces moments où elle suit Gilles, sans réfléchir, se laissant porter par les mouvements. Annie a fondé il y a onze ans l'antenne ardennaise des "Dragons Ladies". Les Dragon Ladies 08 est une section du Charleville-Mézières Canoe Kayak. Reconstruire Moralement et Physiquement après avoir eu un cancer du sein..... Elles ont un magnifique "dragon boat" rose et rament tous les week-ends sur la Meuse et ailleurs. Une amie qui habite en bord de Meuse me disait dernièrement qu'elle entend quand les bateaux du club de canoe kayak passent. "Quand ça rigole, je sais que ce sont les dragon ladies". Annie et son équipe sont bien sûr très mobilisées toutes les années pour octobre rose.

Depuis le début de l'année, un trio composé d'un médecin et de deux infirmières dont Annie s'est lancé dans la création d'un Centre Ressource 08. C'est le huitième centre en France. Le premier a été créé en 2001 à Aix en Provence par le Docteur Jean Loup Mouysset.

Le but de ces centres est d'aider et d'accompagner les personnes atteintes d'un cancer et leur famille, en en se substituant pas bien entendu à l'équipe hospitalière et au médecin traitant. C'est un autre accompagnement, centré sur la personne et non sur sa maladie. 

Les bénéficiaires ont d'abord un entretien avec un médecin et une infirmière bénévoles. Les activités proposées dépendent des possibilités qu'offrent les bénévoles, sophrologie, ostéopathie, yoga, Qi Gong, art thérapie, sexothérapie, massage, pâtisserie, méditation... et pourquoi pas patchwork! Pendant les horaires d'ouverture du centre, deux accompagnants sont présents pour accueillir, offrir un thé, un café, discuter, être là... Jeudi dernier, tous les bénévoles se sont retrouvés. Quelle énergie, quelle générosité!

Annie a débauché Gilles pour le Qi Gong et m'a vite convaincue de proposer massage et patchwork. Le Centre Ressource 08 a ouvert le lundi 18 octobre. J'ai donné mon premier massage et d'autres vont suivre. Le patchwork démarrera plus tard quand la demande sera là.

J'ai proposé à Annie puis à l'équipe de montrer comment faire un kawandi. Ça a encore plus de sens pour moi car Sujata a eu un cancer du sein il y a quelques années.

Comme mon premier kawandi est aux couleurs pétantes, j'en ai fait un autre plus doux. J'ai utilisé des tissus généreusement donnés par les copines et quelques uns de mon stock. Celui du milieu, le bouquet de tulipes m'a été offert pour mes 40 ans par Marie-Paule. C'était il y a longtemps et je l'aime toujours autant! J'ai réalisé hier que trois des quatre fulas, carrés pliés en quatre cousus aux quatre coins, n'étaient pas bien pliés! Seul celui en bas à gauche est plié correctement. Je vais laisser comme ça pour montrer mon erreur. Une de plus! Les dimensions sont 45cm x 30cm.

Puis j'ai eu envie d'en faire un long tout jaune. Je commence le premier tour avec des tissus où le jaune domine. Au deuxième tour, je me dis que ça ne va pas être très beau et que je vais m'ennuyer. Ça commence déjà! J'introduis des tissus orange. Ça va mieux. Mes copines du jeudi me demandent si ça me plaît. Je réponds que pas encore vraiment mais que je sens que ça vient. La semaine précédente, j'étais allée au Centre Ressource au moment ou Annie et Mélanie choisissaient les nouvelles couleurs des murs : jaune, orange, deux tons de bleu turquoise. Et tout à coup, tout devient évident! J'ajoute du bleu turquoise et je vais offrir ce kawandi au Centre! Ce sera aussi plus facile pour expliquer aux bénéficiaires ce que je propose. Ses dimensions sont 90cm x 33 cm.

Le kawandi a beaucoup plu et je vais faire un manchon pour pouvoir l'accrocher sur le mur jaune de la plus grande salle.

Comme j'ai un gros stock de tissus, je vais le mettre à disposition. Mais l'idée est aussi que les personnes personnalisent leur kawandi si elles ont des tissus chez elle. Si elles ont un morceau de tissu qui leur tient à coeur, elles pourront aussi l'inclure et le mettre en valeur. Ou comment partir d'une technique traditionnelle et l'adapter aux désirs et besoins de chacun. L'essence même du patchwork! Je pense que la machine à coudre ne servira quand même pas😉. Pas pour ce projet là!

Pour les personnes à qui liberté et improvisation ne conviendraient pas, je propose aussi de faire une boite en mousse. Céline, la secrétaire m'a déjà demandé si je pouvais lui en faire pour ses crayons et stylos. Je vais m'adapter comme j'aime le faire en fonction des dimensions qu'elle souhaite. Le cartonnage serait plus adapté mais je n'ai plus du tout de matériel et la souplesse de la mousse me plaît bien. Les crayons n'auront qu'à bien se tenir!

Au cours de la réunion où les bénévoles ont fait connaissance, une bénévole qui pense proposer un atelier "produits de beauté à faire soi-même" m'a suggéré que nous fassions atelier commun pour que les personnes intéressées puissent faire leur boite et leurs lingettes démaquillantes elles-même. Pour être solides, les lingettes devront être cousues à la machine. Pas de souci! Nous n'aurons pas de problème pour trouver une machine à coudre! J'en ai une en réserve chez moi!

J'ai fait une dernière proposition. C'est en me baladant sur le blog de la cocotte de Kiev que j'en ai eu l'idée. Je connaissais cette technique depuis longtemps, mais ce jour là, ça a fait tilt! Chouette, une idée de plus : des ronds en feutrine sur un carré de tissu. J'ai vite fait un petit exemple. En ce moment, mon atelier est en train d'être refait à neuf pour être plus lumineux. Donc, tout est stocké dans le salon et dans le mini atelier que j'ai installé dans une chambre. J'avais pris quelques précautions. J'avais mis de côté des carrés de tissus, ma boite de feutrine et mes fils Perlé DMC. Comme je souhaite que les personnes puissent personnaliser leur travail, je voulais mettre des boutons au centre des carrés. Apporter un bouton de chez soi peut être gratifiant. Impossible de remettre la main sur mes boites à boutons. Dans un coin de la maison est accroché un coeur rempli de boutons noirs. Par le petit trou du coeur, j'ai récupéré quelques boutons. Comme ils sont à quatre trous, je me suis amusée avec les fils de couleurs. j'ai aussi appliqué les ronds en feutrine avec des points différents. Évidemment, depuis, j'ai retrouvé mes boites à boutons mais je suis très contente qu'elles se soient cachées pendant un moment!

Annie a envie d'un grand panneau à accrocher au mur. Je pense proposer de dessiner une grille de carrés sur un grand morceau de tissu, style vieux drap et chaque personne qui vient au centre, bénéficiaire ou bénévole pourrait faire un ou plusieurs carrés et l'épingler là où il veut, le coudre, le coller... à suivre... J'ai envie de faire d'autres exemples avec la feutrine coupée en triangle, en carré, en forme irrégulière, improviser, s'amuser, se faire plaisir...

J'ai une demande à vous faire.Un des effets secondaires des chimiothérapies peut être une perte de sensibilité aux extrémités. Il peut donc être difficile pour certaines personnes de tirer l'aiguille, au sens propre. Et même peut-être aussi de la pousser. Je pense que ce tire-aiguille peut les aider.

Si vous en avez acheté un et que vous le l'utilisez pas, qu'il dort dans un tiroir en attendant son heure, son heure d'aider est peut-être arrivée! Je vous propose de me l'envoyer dans une petite enveloppe à bulles. Contactez-moi via "pour m'écrire" et je vous donnerai mon adresse.

L'atelier patchwork que j'aurais envie de renommer atelier "jouer avec les tissus" démarrera bientôt ou plus tard... Quand les premiers besoins de bien être physique et moral seront apaisés, moins impérieux. Les rendez-vous de massage se remplissent vite et j'en suis très heureuse.

Donner, recevoir. Avec mes mains, avec mon coeur, directement par le massage ou indirectement avec les tissus. Au sein d'une équipe. Je me sens à ma place. Que c'est bon!

Cet article va aller se faire connaître par la linky party de Frédérique


Prenez soin de vous et des vôtres💓

A bientôt.

Annie🌷

samedi 18 septembre 2021

symphonie de bleu turquoise et bleu canard

J'espère que vous avez passé un bel été. Un été??? Heureusement que je n'ai pas refait de quilt météo 2021. Je crois qu'il aurait été déprimant! Pour ma part, l'été a été un peu rude avec un moral très bas comme je n'en avais plus connu depuis longtemps. Une semaine de vacances en Camargue début septembre pour voir notre fils aîné, sur le chemin du retour voir une amie précieuse et son mari, puis un neveu nous a fait beaucoup de bien et le moral est à nouveau là. Que c'est bon!

Nous nous sommes remplis de moments sensoriels, visuels, auditifs, historiques. Retrouver ces sensations, s'en remplir, s'en nourrir, se laisser immerger... Le moment le plus fort a été dans les Carrières de Lumières aux Baux de Provence. un spectacle magique sur Cézanne et Kandinsky où j'en ai pris plein les oreilles et plein les yeux et plein le corps. Tout mon corps a vibré de joie. Le spectacle continue jusqu'au 2 janvier. Si vous pouvez y aller, ne vous en privez pas! Les Baux de Provence est un village magnifique avec une vue superbe sur la plaine.

Comme toujours, jouer avec mes tissus m'a aidée à tenir le coup, même si l'enthousiasme était plus faible par moments. J'ai pris deux cours en visio qui m'ont donné une grosse bouffée d'oxygène. J'ai plusieurs projets à vous montrer donc plusieurs articles à écrire.

Je vais commencer par un petit projet qui me tenait à coeur. Je ne suis plus la seule femme dans notre famille depuis plusieurs mois 🌝. Aude aime le bleu turquoise, le bleu canard. Moi aussi, j'avais donc plusieurs tissus dans ces tons-là dont certains ont au moins 25 ans. J'ai gardé mes quelques restes précieusement.

Comme Aude et Maxime sont venus vers Pâques, j'avais fait un oeuf qu'elle a beaucoup aimé. J'en avais fait il y a quelques années.

Pour son anniversaire, j'ai eu envie de lui faire la pochette du BeeBook selon ma technique habituelle. J'en ai déjà fait trois.

D'abord choisir les tissus et couper des bandes. Comme je trouvais que j'étais juste en choix de tissus, j'ai trouvé cette excuse pour faire une belle commande chez Alice de Blossom quilt and craft.Impossible d'avoir les vraies couleurs, on les voit beaucoup mieux sur les photos qui suivent celle-ci.

Couper les bandes

Puis coudre les bandes deux à deux puis quatre à quatre puis...

pour arriver là. Comme plusieurs tissus turquoise avaient des touches de rose ou que des tissus roses avaient des touches de turquoise, j'ai ajouté quelques bandes de rose tyrien. Les bandes très foncées ont 25 ans. J'avais fait une belle étoile de Bethléem dans des tons de rouille et de bleu canard sur un fond blanc. Je n'ai pas de photo de ce quilt. Je l'avais offert à mon amie Marleen qui l'a encore sur son canapé bien qu'il soit fatigué, troué par des brûlures de cigarettes mais il vit et c'est là l'important. Fin de la parenthèse bleu canard!
Puis j'ai coupé,
mélangé les bandes, fais un essai d'ajout de turquoise clair et de jaune
Abandonné l'idée du jaune, ajouté du bleu turquoise foncé et ai tout cousu. Ce carré faisait à peu près 80 cm de côté et je l'aimais vraiment beaucoup. J'ai failli le transformer en petit quilt mais j'avais quand même très envie de faire une pochette.

Je l'ai coupé en deux parties inégales, ai fait un sandwich avec la première et l'ai quiltée.

J'ai ajouté une petite bande à chaque extrémité et ai terminé la pochette.
Je l'ai fermée avec deux boutons coeur qui attendaient sagement leur heure dans ma réserve. Ils sont parfaits! Je n'avais pas envie de faire des boutonnières qui de toute façon n'auraient pas été pratiques. J'ai simplement cousu un ruban qu'on enroule autour de chaque bouton pour fermer la pochette.
Comme il me restait un grand morceau, j'ai confectionné un vide-poche selon le même principe. Le tissu intérieur est le même tissu que celui du rabat de la pochette. J'aime énormément la bande du rabat. Mon mari aurait bien subtilisé le reste du tissu intérieur.
Voici la pochette et le vide-poche ensemble

Aude a aimé 🌝.

Un jour, j'en ferai une pour moi!

Bon salon pour celles qui sont à Sainte Marie aux Mines où l'exposition des quilts météo a un très beau succès. Je n'y vais pas car le Festival International des Théâtres de Marionnettes a débuté hier et la maison est pleine d'artistes. 

J'irai à Nantes. J'avais des billets achetés l'année dernière que je n'avais pas annulés. Bien m'en a pris. Je suis ravie d'aller à ce salon et surtout de revoir des amies et de faire connaissance "en vrai" avec des copines de blog!

Frédérique de Patchwork et Quilt relaie mon article chez elle

A bientôt.

Prenez bien soin de vous.

Annie🌷

dimanche 18 juillet 2021

Quilts solidaires pour les personnes sinistrées des vallées des Alpes-Maritimes

J'ai préparé cet article la semaine dernière. Depuis, les intempéries ont fait des dégâts dramatiques dans des pays proches de chez nous. Je pense à nos ami(e)s belges et allemands où il y a des morts et des disparus. Un de nos fils habite Liège, heureusement dans une zone sans problème. La ville de Charleville-Mézières est jumelée avec la ville d'Euskirchen en Allemagne qui a beaucoup souffert. Certaines villes et villages des Ardennes  ont été impactés par les inondations. Aux Pays-bas aussi. Bien sûr, tout cela résonne en moi. Je pense à toutes ces personnes disparues ou sinistrées, à tout ceux qui ont beaucoup ou tout à reconstruire. Cet article vous paraîtra peut-être un peu futile à côté de ces drames mais il est le témoin de la solidarité des quilteuses.

Après les inondations désastreuses d'octobre dernier dans les vallées des Alpes-Maritimes, France Patchwork avait proposé de faire des quilts  pour les personnes sinistrées. Début novembre, grâce à la générosité des responsables de Curated Quilts j'avais proposé un modèle de quilt dessiné par Heather Kojan. J'ai reçu pas mal de demandes de documentation. Plusieurs responsables de club ont essayé de motiver leurs adhérentes, mais en période de confinement, de repli, de maladie parfois, il a été difficile voire impossible de démarrer un projet, ce que je comprends très bien. Jouer avec nos tissus en a aidé beaucoup pendant ces moments difficiles mais parfois, ça ne suffit pas et l'envie n'est pas là. Je souhaite que toutes celles qui avaient perdu cette envie l'aient retrouvée.

Comme je l'avais demandé, j'ai reçu des photos des quilts faits avec ce modèle.

Un groupe de copines de Reims s'est très vite mobilisé. Chacune a fait ses blocs sans consigne spéciale et Marie-Christine les a assemblés. Je copie le texte accompagnant la photo du quilt :

J'avais été tout de suite séduite par le modèle que tu proposes Les copines ont suivi tes instructions en particulier en ce qui concerne les dimensions.  Je n'ai eu aucune difficulté pour mettre les carrés aux bonnes dimensions, le montage en a été simplifié. 

Le challenge a été de trouver la meilleure  disposition possible. J'en ai choisi une après concertation des copines.

Pour moi je voyais dans le modèle des maisons construites sur des collines,
les blocs dans les tons bleus m'évoquaient la mer le ciel . Aussi j'ai choisi cette disposition pour que le regard se perde vers la mer et l'horizon en partant des maisons et des jardins
J'ai monté le top sur du polaire et quilté légèrement à  la machine pour garder de la souplesse et  donc du confort,quelques rayons de soleil qui viennent toucher les courbes qui descendent des collines vers la vallée.c'est l'image qui s'est imposée à moi
Merci pour ce beau modèle.

J'ai trouvé ça génial!!



J'ai reçu les photos de Nathalie du Haut-Rhin. Voici ce qu'elle m'a écrit avant de commencer le quilt : 

En lisant l’article de  Katell et ayant vu le patch j’ai eu envie ... 

Je ne savais pas si j’allais être seule sur le coup ou pas. Après avoir ravivé les ardeurs d’un mini groupe qq peu en sommeil,elles sont toutes partantes.

Ayant lancé l’idée je suis désignée leader ...
 

Nathalie, Danielle, Sylvie et Michelle ont donc confectionné de magnifique quilt. Uniquement avec des unis, quilting main. Regardez-le bien. Le quilting est dans les coutures, en écho, vertical, horizontal... Quelle richesse!
 
Frédérique, du blog "Quilting Patchwork Applique" et déléguée France Patchwork de la Haute Marne ne manque pas d'énergie. Elle aussi a motivé un petit groupe. La consigne était : du bleu uni ou à motif dans chaque bloc. Son article est très complet. Je vous laisse aller le découvrir. 
Je suis sûre que même celles qui n'aiment pas trop le bleu vont aimer ce quilt vivifiant! C'est un régal d'aller découvrir tous les bleus et tous les motifs. Quilting machine en diagonale qui peut paraître facile mais ne l'est pas tant que ça.
 
Trois amies de très longue date ont confectionné ce quilt. L'une d'elle est "Marmotte Rousse" du terrier de Marmotte, blog passionnant alliant nature et patchwork, les photos du quilt en témoignent! Je vous laisse découvrir chez elle qui sont ses deux comparses (Nous allons tenter de synchroniser la parution de nos articles, donc au besoin, retournez y faire un petit tour si vous n'avez pas encore vu son article).
Elles avaient des tissus en commun, issus d'un autre projet.

J'aime beaucoup la douceur qu'apporte le rose.Le quilting tout en rondeurs a été réalisé sur long arm et offert par Patricia Martin de Yopaquilt.

Tout juste fini par Liliane de Chelles en Seine et Marne qui l'a fait toute seule, voici un quilt adorable pour un enfant. 


Quelle bonne idée de retrouver ce tissu spatial (qui ne peut que me plaire!) dans la plupart des blocs. Quilting tout simple qu'on voit bien sur le dos vert doux.

Sept copines du jeudi ont répondu très vite à ma proposition. J'avais donné la consigne : au moins un tissu uni et au moins un tissu à motif dans chaque bloc. Elles se sont prises au jeu et j'ai très vite reçu 23 blocs. Il en fallait 35. J'en ai fait six en même temps que les copines faisaient les leurs. Puis quand j'ai eu tous les blocs, j'en ai refait en adaptant les couleurs pour harmoniser. C'est un exercice très intéressant qui m'a fait faire des choix que je n'aurais pas faits spontanément.
 
Le choix de la disposition des blocs était infini. J'ai à chaque fois pris en photo la disposition et l'ai transposée en noir et blanc pour voir la répartition des clairs et surtout des foncés. J'ai 23 versions différentes sur mon téléphone. Je crois que je peux les effacer maintenant!!!
Je pensais le quilter moi-même. Quand j'ai vu comme il était beau, comme il était grand (150 x 200 cm), je me suis dit que je n'avais pas envie de le gâcher.

J'ai contacté Brigitte Dumaine que celles qui fréquentent les salons et le stand Handy Quilter connaissent. Elle a très gentiment offert le tissu du dos et le quilting. Elle m'a proposé deux dessins de quilting et nous sommes très vite tombées d'accord. J'aime beaucoup ce motif qui me fait penser à certains papiers peints des années 70. Je n'ai pas mis de manchon car je pense que le quilt ira sur un canapé ou un lit. Mon mari a pris la photo et je tenais le quilt. Je n'ai pas une envergure de 150 cm bras tendus! Nous aurions du inverser les rôles!

Tous ces quilts sont bien arrivés dans les Alpes-Maritimes chez Danielle qui seconde Sothy, la déléguée France Patchwork. Après avoir bien réfléchi et contacté des associations qui n'ont pas été intéressées par les quilts, elles ont décidé de donner les quilts aux clubs de patchwork des vallées de la Vésubie et de la Roya. A charge pour elles de les répartir. Elles ne savent pas encore quand aura lieu ce moment chaleureux, sûrement lors de la prochaine journée d'amitié. Danielle en a pour le moment une douzaine chez elle et elle va encore en recevoir quelques uns.
 
Vous avez découvert quatre quilts faits avec le même patron de base. Des consignes différentes, la richesse des choix de tissus, des quiltings différents. Deux quilts finis avec un biais, deux en facing ou parementure.
Une multitude de possibilités, le bonheur!!!
 
Je remercie vivement toutes celles qui ont confectionné les blocs et les quilts. Merci de m'avoir suivie dans cette petite aventure et de m'avoir envoyé les photos de vos quilts. Et bien sûr, merci à mes amies carolos!
 
A mes abonnées, on dirait que vous avez reçu deux notifications de parution de mon dernier article. Blogger avait dit arrêter avec Feeburner et ne pas avoir de solution à nous proposer. J'ai donc mis en place Mailchimp. Et voilà que Google a peut-être mangé Feedburner. Je viens de stopper Feedburner. Vous ne devriez recevoir qu'une notification. J'espère!

Article partagé chez Quilting Patchwork Appliqué
 
A bientôt.
 
 Prenez bien soin de vous.
 
Annie🌷

samedi 3 juillet 2021

Coups de ciseaux 1 et 2

A la fin de l'été dernier, je vous avais montré comment j'avais terminé l'assemblage d'un projet démarré en stage avec Rayna Gillman il y a bientôt quatre ans. J'ai enfin terminé les deux petits quilts et je suis très contente du résultat!

Je vous les montre car ce sera plus facile pour suivre les étapes du quilting.

Tout le quilting est un quilting libre.

J'ai commencé par quilter le plus petit. J'ai d’abord quilté en bleu turquoise les zones colorées le long des coutures.

Puis, j'ai quilté le centre qui est composé de quatre carrés centraux et les quatre coins de la même façon, en "spirale" en partant de l'extérieur vers l'intérieur.
Les deux carrés des côtés ont été quiltés de traits allant du bord extérieur au bord intérieur et retour. C'est le tissu à traits noirs qui m'a inspirée.
Voici le dos pour mieux voir le quilting. Vous verrez mieux ces grands zig zag. Et si vous observez bien, vous verrez que j'ai densifié au centre et dans les coins.

 
Le voici terminé. Densifier le quilting était indispensable!


La disposition des tissus étant différente, le quilting a été différent pour le plus grand. Vous connaissez aussi mon envie d'explorer.

Les parties colorées ont été aussi quiltées dans la couture, mais en vieux rose, la couleur qui s'approchait de celle qu'on retrouve pratiquement dans chaque triangle.

Dans ce quilt, les fonds blancs et les fonds noir et blanc sont inversés par rapport au premier quilt.

Pour le centre, j'ai repris la même idée donnée par les traits noirs. Un très grand zig zag du haut en bas du grand carré noir et blanc.

Dans les rectangles blancs, j'ai simplement suivi la ligne donnée par les triangle du coin  et j'ai fait des parallèles à intervalles irréguliers. Dans un sens, puis dans l'autre et ça donne ce quilting en croisillons que j'aime beaucoup.

Dans les coins, j'ai repris l'idée des lignes qui se croisent. C'est maintenant, en regardant bien la photo que je me rends compte que ce sont des carrés et rectangles qui s'entrecroisent. J'avais vu une ligne continue qui faisait des angles droits pour changer de direction. C'est ce que j'ai fait en quilting!

La finition en facing ou parementure était une évidence.

J'aime beaucoup ces deux petits quilts qui font 42 cm de côté et 52 cm de côté.

Je les ai appelés "coups de ciseaux 1" et "coups de ciseaux 2" en référence à la discussion avec Rayna à propos du tissu aux ciseaux. Je la raconte dans l'article sur l'assemblage que je mentionne au début.

 Ils sont accrochés dans notre couloir qui est l'endroit idéal pour accrocher les petits quilts, surtout quand ils sont en duo.

Si vous avez envie de revoir les quilts faits à la suite du stage avec Rayna,c'est par là :

la courbe

grains de café 

et vous, vous voyez quoi?

 Je viendrai encore vous raconter des quilts cet été. Je vous souhaite un bel été, entre liberté retrouvée et prudence.

Cet article est dans la linky party de Quilting, Patchwork et Appliqué.

Prenez bien soin de vous.

A bientôt.

Annie🌷

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...