vendredi 28 août 2020

Trois ans plus tard, la bonne disposition! Suite du stage avec Rayna Gillman

Pendant l'été 2017, j'avais fait un stage avec Rayna Gillman. J'avais fait quelques carrés que j'avais aimés. J'avais commencé par utiliser un fond blanc, puis n'ayant plus de tissu blanc, j'ai pioché dans mes tissus à fond blanc. Dans un premier temps, Rayna avait été choquée par mon fond avec des ciseaux. Je lui avais montré mon blog et elle avait compris mon côté un peu déjanté. Les détails sont là.

Voici ce que j'avais réalisé

Pendant ces trois années, j'ai souvent pensé à ces  losanges, j'ai fait des essais mais rien de concluant.

Je les ai repris un soir où j'avais fait un tour sur le site de Rayna.

J'ai décidé de découdre les carrés pour avoir les petits carrés avec un triangle dans le coin et j'ai joué avec sur mon tableau . Prise par le jeu, je n'ai pas tout pris en photo. 

Je me suis vite rendue compte que j'étais coincée avec les fonds différents . Si je les mélange n'importe comment, le regard se perd dans les fonds et les couleurs, ne sait pas où se poser.

Premier essai pris en photo. J'aime la bande colorée, le triangle en bas à droite n'est pas bien placé. Je ne suis pas emballée par ces bandes de fond en ligne. Et je ne sais pas quoi faire avec les petits carrés. Je pense que cette disposition pourrait être intéressante avec un grand quilt.

Autre essai. Réjane y voit des bateaux sur la mer. Mais décidément, ces ciseaux me perturbent!

Je décide d'aller me coucher mais en vitesse, je tente un dernier essai, vite, sans trop réfléchir. Ah, mais ça me plaît beaucoup!!! J'aime cette étoile!

Plutôt que de tout chambouler et tout gâcher, je vais me coucher, heureuse d'avoir une idée qui me plaît.

Le lendemain matin, je fais d'autres essais.

Je fais tourner le losange central d'un quart de tour

J'inverse les fonds à bandes et à ciseaux et du coup, le losange change de forme et je trouve ces ailes de moulin un peu agressives. Le regard s'y accroche et ce n'est pas ça que je veux mettre en valeur, c'est l'étoile!
Je reviens à mon premier essai. Il me reste toujours mes petits carrés. Je joue avec. J'aime! J'aurais aimé que les lignes tournent mais ce n'est pas possible. Et il faut mélanger les fonds autrement c'est moche. Je vais faire des petits carrés à fond blanc et les fonds des deux quilts seront inversés. Je ferai deux miniquilts.


Je n'y ai pas touché depuis deux semaines et n'y toucherai pas avant octobre. Un début de tendinite au pouce droit me fait comprendre que mes mains ont besoin d'un peu de repos. Ça tombe bien, nous partons en vacances près de Barcelonnette en chambre d hôtes, table d'hôtes, là où les poules aiment le patchwork. Cette année,  elles n'auront pas le loisir d'en admirer. J'emmène juste un peu de broderie au cas où en fin de séjour,  mon pouce aille bien et que ça me démange trop. Ne pas toucher à mes tissus depuis deux semaines atteint mon moral. J'emporte beaucoup de livres. Mon mari marchera beaucoup,  moi nettement moins mais un peu tous les jours. 

Prenez bien soin de vous. 

A bientôt.

Article partagé dans la linky party de Frédérique de Patchwork et Quilt

Annie 🌷

mardi 18 août 2020

BOM 2020 de Gotham quilt, épisode 4, quilté, accroché!

J'ai quilté de façon très simple. Je me suis contentée de coudre au point droit sur tout ce qui est appliqué, comme pour la vache de mon amie Catherine ou les fleurs de Julia. Je trouve que le quilt a déjà son propre caractère et que le quilter beaucoup l'aurait surchargé et lui aurait fait perdre ce caractère.

Enfin, quand je dis point droit, c'est relatif! Je fais du piqué libre donc je guide le quilt sous l'aiguille donc... ce n'est pas droit. Et j'aime ça, ce côté spontané. Quand j'ai acheté ma machine à quilter, j'ai reçu en cadeau quelques règles à quilter et j'en ai acheté d'autres. Elles dorment et dormiront à mon avis très longtemps, si ce n'est toujours. J'admire certains quiltings très précis, géométriques. Il y a vraiment des artistes du quilting. Mais je sais que ce n'est pas mon style. Je pense que si un jour, j'utilise des règles, en fait, ce sera UNE règle, la règle droite. 

Mais bon, pour l'instant, dans ce quilt, place à la spontanéité, à l'irrégularité. J'ai utilisé deux couleurs, noir et orange avec les fils Aurifil Mako 40, noir 2692 et orange 2235 qui est un orange assez fort.

De loin, le quilting ne se voit pas beaucoup. On le devine.

Voici des photos de détails. 

Cette partie est celle qui m'avait conquise d'emblée. J'étais un peu déçue par mon choix de tissus. J'ai quilté en orange pour souligner les lignes.

Quand j'ai appliqué-quilté, j'ai toujours cousu deux lignes. C'est plus solide et plus vivant.

J'ai cousu une ligne tout autour de chaque partie du quilt. Je ne l'ai pas fait au début et je me suis rendue compte que c'était mieux. Ça séparait bien et mettait plus en valeur les différentes parties. Et ça les fixait bien. C'est un quilt qui sera plutôt accroché sur un mur mais qui sait, il peut aussi devenir un plaid.

J'ai quilté on orange les morceaux noirs. Et en noir, tout le reste.

Ici, c'est le bas du quilt. Les trois rangées sont quiltées en noir sauf celle où les coquilles sont principalement en noir et gris.

J'anticipe un peu : j'ai fait une finition en facing car je ne voulais pas mettre de biais. Comme je ne veux pas qu'on voie la couleur du dos, j'ai un peu trop tiré sur la bande à coudre et les coquilles oranges sont un peu tirées vers le dos. J'avoue ne pas avoir eu le courage de découvrir la bande pour le moment. Mais je le ferai car chaque fois que je vais voir le quilt, ça va me perturber!

J'aime beaucoup ces traits irréguliers sur ces coquilles verticales! Et je trouve que ça leur donne un plus que j'aime beaucoup. Oui, je me répète mais j'aime ;-)

J'ai hésité à quilter en orange ou noir sur cette partie que j'avais faite en premier. J'avais déjà quilté beaucoup de parties et il m'est paru vite évident de quilter en noir.

Le noir sur le vert était logique. Quand j'ai construit le quilt, je trouvais le noir très présent et j'avais pensé peut-être quilter en vert avec du perlé 12 ces parties noires. J'ai très vite abandonné l'idée!

Cette partie est la première que j'ai quiltée. Je n'avais fait qu'une ligne. J'ai laissé comme ça.
J'aime aussi beaucoup le dos. Comme je vous l'avais dit, je l'ai fait très simple. Oui, je peux!!! J'avais de grands morceaux gris et des petits. J'aurais pu faire tout le dos en gris mais bon, ça m'a un peu démangé quand même!!! Comme j'avais un long morceau de ce tissu "atomium" et que j'ai utilisé ce motif dans plusieurs couleurs pour le top, c'est ma façon de lui rendre hommage. Et j'aime beaucoup ce côté graphique. 
Ce qui se voit fort sur le dos mais hélas aussi sur le devant, ce sont tous ces plis. Si j'avais quilté beaucoup, je pense qu'on les verrait beaucoup moins. C'est compliqué de ne pas en avoir. Quand on quilte en quilting libre avec une machine à coudre classique ou avec une mid-arm comme la mienne, il faut tendre le tissu avec ses mains de chaque côté du pied de biche. Trop tendu, bof, pas assez bof... Sur une long arm, le tissu est bien tendu, de façon homogène. Je pense aussi que la vitesse à laquelle j'ai cousu influence aussi. N'étant pas une experte, je couds de façon très irrégulière. C'est sûr qu'un quilting plus dense changerait la donne. Comme je ne suis pas une perfectionniste, en tout cas, pas ici, ça me convient comme ça. Ou du moins, ce compromis me va.
Si j'avais le même quilt identique, je tenterais un quilting dense. Mais là, je n'ose pas, j'ai trop peur de regretter.
Je reviens sur le facing. Ce sont les bandes qu'on voit tout autour du quilt. C'est celle du bas que j'ai trop tiré. A refaire... Finalement, j'ai refait! Ca me trottait trop dans la tête! La différence n'est pas évidente mais je la vois.
deux photos de détails du dos


L'étiquette n'est décidément pas ce que je préfère faire. Autant s'amuser encore en faisant du quilting libre. Je ne voulais pas écrire sur une épaisseur de tissu. J'aurais pu le faire après avoir rigidifié le tissu. Trop impatiente de finir, j'ai fait un mini quilt en collant ensemble du molleton entre deux morceaux de tissu. J'ai d'abord écrit au stylo Frixtion puis avec ma machine. J'ai plutôt  bien suivi les traits de crayon. Aucune idée de titre. j'ai donc repris le nom du modèle "the collection quilt" et écrit le mon de sa créatrice et le nom de la collection de tissus et sa créatrice. Puis ma signature et la date. Le tout, entouré de orange. Les points noirs sont ceux qui fixent l'étiquette au quilt.

Pas sûr que c'était une bonne idée de couper les angles. Ca fait un peu panneau de signalisation : tourner pour voir le quilt!

Allez, je remontre la version de Carolyn Friedlander qui a des bandes extérieures en plus et la mienne. Mon quilt fait 100 cm x 134 cm.
 
 
Pour revoir toute l'histoire, voici le début, l'épisode 2 et l'épisode 3  

Je tente de participer à la linky party de Frédérique de Quilting, Patchwork et Appliqué.
 
A bientôt.
Prenez bien soin de vous.
 
Annie🌷
 
 
 
 

vendredi 14 août 2020

BOM 2020 de Gotham quilt, épisode 3, top terminé

Je vous avais présenté ce projet le 2 janvier, le BOM de Gotham quilt.
Le 16 février, je vous ai montré les débuts.
J'y ai régulièrement travaillé et j'ai terminé le top pendant le premier mois du confinement. 
Je vais vous montrer l'ordre dans lequel j'ai fait les différentes parties. Ce n'était pas l'ordre défini par le modèle mais comme j'avais toutes les directives, j'ai fait dans l'ordre qui m'arrangeait. J'ai démarré par ce dont j'étais sûre. Je vous remontre le modèle en noir et blanc. J'ai retiré les bandes extérieures que je ne ferai pas, il est donc tel que mon projet.
Je vous rappelle que ce projet est initialement fait pour apprendre l'appliqué à la main. J'ai rapidement décidé que je ferais de l'appliqué à bord franc.
J'avais eu le coup de foudre pour la partie 8 où je voyais comme des hauts de visages. Cette partie est initialement en trois morceaux. J'ai tout recalculé pour ne pas faire de coutures. J'ai dessiné et fait des gabarits que j'ai reportés sur le vliesofix.
Le rendu est complètement différent. Sur le coup, j'étais déçue. J'aurais dû laisser des intervalles plus grands entre les différents morceaux. Le contraste entre le fond et le tissu du haut du motif n'est pas assez fort. Comme je surlignerai en quiltant, je le ferai en orange pour accentuer les lignes, et en noir sur les morceaux orange. Ça va être un autre des côtés intéressant de ce projet, adapter la couleur des fils d'appliqué-quilting! Chouette!!!
La suite a été assez facile. Quitte à pinailler, les petits morceaux sur le fond vert auraient pu être un peu moins hauts. Est-ce que je vais quilter ton sur ton? En noir? Je serais tentée par ne pas utiliser trop de couleurs différentes et utiliser uniquement le noir et l'orange. Donc ici, le noir.
J'avais choisi pour la prochaine partie un seul tissu orange avec les atomiums. Oui, ces grosses boules au bout de tiges partant du centre me font penser à l'atomium de Bruxelles! On les retrouve dans plusieurs couleurs. Les retrouver dans le quilt à plusieurs endroits unifient et rythment le quilt. Mais là, ça faisait trop! J'ai donc utilisé trois tissus différents à fond orange. J'ai jonglé avec mes restes de tissu à fond noir. J'ai eu un souci. Deux morceaux noirs n'étaient pas verticaux et ça se voyait. J'ai eu un mal de chien à modifier. Je les ai décollés, repositionnés. j'ai recoupé le fond. Plusieurs fois, j'ai modifié. Pour décoller, c'est simple, il suffit de les passer sous le fer à repasser. La colle fond à nouveau et on peut repositionner. A ne pas faire trop, cette colle n'est pas faite pour ça. Mais une ou deux fois, ça va. C'est du vécu!!!
 Pour la suite, je me suis triturée les méninges en jouant avec les motifs..."atomium".
 












Puis j'ai joué avec la disposition des différents tissus.
Les poser de manière régulière?
 Ou irrégulière? Vous me connaissez, le régulier n'a pas survécu!
J'ai passé moins de temps à hésiter pour les deux bandes verticales de droite. Sur le patron, les formes des deux bandes à fond jaune et les deux autres se tournaient le dos. Là, elles de regardent, c'est plus convivial! C'est un pur hasard, un manque d'attention qui me convient bien. J'ai aussi inversé les formes sur les bandes de droite. Ce sera donc un quilt à ma sauce! Normal!!!
Voici la partie qui m'a posé le plus de problèmes et la plus intéressante à mon goût. Il faut que je vous montre tout le quilt pour mieux se rendre compte. C'est la partie fouillis au milieu à droite. A gauche, j'ai tenté le fond gris, à droite, le fond noir.




















Essai plus précis et plus détaillé. J'avais pas mal de restes de bandes assemblées, recoupées, réassemblées, le truc que j'aime faire. J'avais envie d'ajouter à ce quilt ce côté bien personnel. Je l'ai fait ici au besoin en recoupant et réassemblant pour avoir des tailles suffisantes. Un morceau jaune uni et un autre vert uni viennent apaiser un peu le regard. Sur le modèle, il y avait de petits morceaux que j'aimais beaucoup. J'ai posé du tissu orange mais je n'étais pas convaincue du tout de leur place là. J'avais au fond de ma tête toujours l'idée que quilting ou broderie apportent aussi beaucoup.




















Le résultat final me plaît beaucoup . Le jaune et le vert sont à bords crus comme le reste du quilt. Les trois morceaux multicolores sont à bord rentrés, c’était indispensable.
La partie suivante a été facile, mais avec une modification de ma part. Sur le modèle, les parties vertes sont de taille égale avec le fond assez important. Dans mon quilt, ça aurait fait trop de noir. J'ai choisi trois verts différents et trois tailles différentes, en jouant toujours avec la taille de ce qui me restait pour certains tissus.
Dans mon choix de départ, la prochaine partie était orange. Ça aurait fait vraiment trop. Il me restait suffisamment d'atomiums jaunes. Ces petites lignes orange sont parfaites pour tonifier ce petit coin.
La dernière partie est normalement la deuxième dans le projet. Dés le début, j'ai su que c'est celle que je ferais en dernier. Il me restait des bandes d'un jelly roll. Elles avaient deux inconvénients. Elles étaient trop courtes et je n'avais pas envie d'ajouter encore un morceau. Et je ne voulais pas ajouter encore des couleurs sur les couleurs. Des demi-lunes grises auraient été trop ternes, des noires, trop fortes. Je voulais que ce quilt soit en quelque sorte posé sur quelque chose de doux.

J'ai finalement choisi de faire trois bandes grises et une bande plus vivante mais plutôt pâle. Et en plus, j'adore ce tissu donc en avoir un bon morceau me plaisait bien. J'ai testé un tas de dispositions pour les demi-lunes. J'ai mélangé les couleurs, j'ai donné des rythmes et j'ai finalement choisi de mettre une couleur par bande avec une seule autre couleur pour casser la régularité. La ligne la plus longue est faite de demi-lunes à fonds noir, gris ou blanc cassé et j'ai ajouté deux demi-lunes jaunes. L'ensemble me plaît.
Le top attend sagement que je fasse le dos pour pouvoir se glisser sur un molleton et sous la machine à quilter.

Je le trouve plutôt équilibré. Comme le quilting sert aussi à maintenir appliqués les morceaux, il faut qu'il soit plutôt précis. Si je fais un dos avec un tas de morceaux, je vais être gênée par les épaisseurs des coutures. J'ai suffisamment de tissu gris pour faire un fond simple. Je vais faire simple! Ça tombe bien car pour le moment, je n'ai pas envie de me relancer dans un gros projet. J'ai plutôt envie de faire de petites choses.

Certaines ont aperçu une partie du quilt presque terminé sur Instagram et Facebook.  Je vous le montre bientôt terminé, accroché. Promis. Bientôt! c'est vague ;-)

 Prenez bien soin de vous.
Annie🌷


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...