Accéder au contenu principal

Quilt pour Max, le début

Voici le projet que je mets en route. Il mûrit depuis plusieurs mois. Il est pour un de mes fils qui voudrait  un quilt sur son canapé. J'ai eu un coup de cœur pour ce layer cake chez ma copine La Fée Bobine et je trouvais qu'il irait bien chez mon fils :

                                                        Réjane a fait ce quilt  




J'ai acheté quelques tissu en plus car je pensais faire un très grand quilt. J'ai acheté aussi un morceau de tissu gris de la même collection.
J'ai cherché des modèles dans les livres et dans ma tête mais je n'avais pas trop d'idées. Réjane m'a montré ce modèle proposé par Moda et j'ai eu un coup de cœur.



     




J'ai acheté le tissu gris nécessaire, manque de chance, Réjane n'avait plus le gris coordonné. J'en ai pris un plus terne. 

J'ai commencé des essais pour savoir quelle largeur donner aux bandes intérieures




                                                    Les plus fines sont les mieux.




  




J'ai coupé des gabarits en carton pour me faciliter la coupe


 























Voici un carré coupé avec les deux bandes qui iront dans les carrés gris et les quatre parties du carré fantaisie où il y aura les bandes grises intérieures, je ne sais pas si vous arrivez à suivre!!!






Quand j'ai voulu commencer à couper le tissu gris, je me suis rendue compte qu'il était beaucoup trop triste. J'ai cherché sur internet pendant un bon moment et finalement, j'ai trouvé un site, Fabric patch qui vendait beaucoup de tissus de cette gamme  et un site qui montrait les tissus coordonnés, impossible de le retrouver! Grâce à ce dernier site, j'ai été sûre de la référence du gris et j'ai pu en commander. Surprise, c'était en Australie. Miracle, je n'ai pas payé de frais de douane supplémentaires. J'ai eu des échanges très sympas avec la propriétaire de la boutique Janeene.
Comme je veux faire un quilt recto-verso, j'ai recommandé quelques bandes de tissus de la même gamme.
Puis les marionnettes et les poissons sont venus m'occuper... J'ai rangé mes tissus et mes gabarits dans des boites métalliques. Je suis une accro des boites métalliques depuis des années. J'en ai de toutes les tailles, de toutes les formes...














Mon fils est venu il y a peu à la maison et nous avons rediscuté de la taille du quilt. Conclusion : je crois que j'ai vraiment beaucoup de tissu en plus et mon fils aime bien le choix que j'ai fait mais attend aussi de ma part de la créativité. J'en suis à souhaiter d'avoir assez de tissu pour faire 3 faces : celle que je vous ai montrée, une autre avec un peu de créativité avec le soutien de livres et une autre avec les restes qui sera sûrement la plus spontanée...Pour quatre faces et deux quilts, ça va être dur...Il y a encore du calcul dans l'air !
En attendant de commencer, un jour où je me baladais sur le net, je me suis rendue compte que Zen chez Moda est la marque d'une dame, Brigitte Heitland (clic). Elle vend des patrons mais pas celui-ci de toute façon.

Je vous donne aussi un site où on peut voir différents projets(clic) avec cette gamme de tissus.
En vacances en ce moment, j'ai emmené le layer cake à couper et un peu de tissu gris. De retour à la maison, je coupe les carrés de tissu gris et je commence à assembler. je suis dans les starting blocks!

C'est aussi parce que nous sommes en vacances que la mise en page est très "aérée". Comme nous avons un accès à internet limité par les murs épais du gîte, j'ai préparé mon texte et fait un "copié-collé" mais ça fait des trucs que je ne comprends pas! Pas grave :-)


A bientôt!

Commentaires

  1. J'espère! :-) J'ai hâte de commencer.

    RépondreSupprimer
  2. Bonne continuation, le projet semble sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je crois qu'il va être bien et il ira bien chez mon fils. Bisous

      Supprimer
  3. Il en a de la chance ton Max! Je trouve superbe ce projet! Tu emportes même du travail pour tes vacances!...Je te les souhaite d'ailleurs très belles Annie! A bientôt! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon fils a de la chance mais surtout il est patient! En vacances, j'emporte toujours au moins de la broderie et j'ai du matériel minimum pour le patch! Les vacances se terminent et elles m'ont fait énormément de bien. Bisous

      Supprimer
  4. Je connais cette technique sous le nom de stack and slash, c'est assez proche, mais pas "layers cake"; en tout cas, ton article est intéressant; chacun de mes enfants a son quilt, mes petits- enfants aussi, sauf les 2 derniers, je dois m'y mettre,mais le temps, ah le temps...En tout cas, tonmodèle est tentant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anne, ce n'est pas tout à fait cette technique car je garde le même tissu pour chaque carré, j'insère juste deux bandes à l'intérieur. J'ai découvert le terme "layer cake" en achetant le mien et j'ai regardé sur le net. C'était étonnant par moments mais j'ai compris l'origine de l'expression! Chacun de mes fils a déjà un quilt fait quand ils étaient enfants. Maintenant, je m'attaque à leur quilt d'adulte :-) Et c'est sûr que j'en ferai pour mes petits-enfants!!! J'ai hâte de commencer mon quilt!

      Supprimer
  5. C'est toujours excitant les débuts d'un patch et en même temps un peu angoissant quand il est destiné à être offert
    J'espère que tes calculs tomberont justes et que le résultats plaira à Max!
    biz
    la cocotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excitant, ça l'est, j'ai confiance et ne suis donc pas trop inquiète mais je n'ai pas encore démarré et ça devient frustrant... Bisous

      Supprimer
  6. il est très sympa ce quilt, bonne réalisation, et à bientôt

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

quel plaisir de vous lire!

Posts les plus consultés de ce blog

des kawandis pour se faire du bien et autres jeux de tissus

Je vous ai régulièrement parlé de Sujata Shah . Fin février, j'ai pris avec elle un cours en visio sur les kawandis. Elle propose ce cours très régulièrement et il remporte un franc succès. Les kawandis sont des quilts faits par des femmes Siddi. Les Siddi sont des Indiens descendants des premiers africains venus en Inde. Soit des migrants, soit des esclaves amenés par les Portugais pendant le 16ème siècle. Des traditions ont été transmises de génération en génération, évoluant au cours du temps. Les kawandis portent cette histoire. Je vous donne trois liens. Un en français de Sophia Pequinot, doctorante en anthropologie sociale tournée vers les Siddi. Elle a publié un article sur le site de l'EHESS . Un autre lien en anglais sur le site du Textile Research Center de Leiden aux Pays-Bas. Vous pouvez découvrir des Siddi quilts en allant sur le site de Henry John Drewal . Et sur Instagram là ou là . A la suite du cours de Sujata, j'ai fait ce kawandi. Tout est cousu à la ma

"Dancing with the wall" de Irene Roderik, épisode 1, le top et le dos

 "Dancing with the Wall" est le nom d'un stage en visio que propose Irene Roderik.  J'avais repéré ce stage sur le site de Gotham Quilt (j'y avais acheté un patron de quilt) et je m'étais inscrite à leur newsletter pour être avertie des prochains stages. J'ai eu la chance de pouvoir suivre le stage en août. Irene a un style bien à elle que j'aime beaucoup (à découvrir sur Instagram) . Pour info, deux prochains stages sont prévus en mars et avril. Irene est généreuse, drôle et même si je n'ai pas tout compris, j'ai compris suffisamment pour avancer. Nous devions jouer avec deux tissus. Le stage était au milieu de cet été si pluvieux et mon moral était en berne. J'ai choisi deux jaunes, histoire d'apporter de la lumière dans mon atelier et dans ma tête!! C'est un stage d'improvisation. Une des particularités est de commencer par un bloc, puis d'y accoler un autre, puis un autre avec interdiction de déplacer le bloc une fois q

QAL 2022, épisode 3, blocs piécés et appliqués cousus

Il m'a fallu pratiquement deux semaines pour oser me lancer pour faire les blocs appliqués. J'y ai beaucoup réfléchi et je n'avais pas vraiment d'idée évidente. Jeudi après-midi, je me suis lancée. J'avais choisi une gamme de tissus, toujours ceux d'Alison Glass. Depuis le début, je sais que je veux appliquer des formes géométriques, carré, triangle, losange, rond... Je coupe des formes dans chaque couleur sans trop réfléchir, spontanément. Une couleur après l'autre, en positionnant sur les différents blocs. Je vous avais montré dans l'épisode 1, le fond choisi pour les blocs appliqué s. Je joue avec les motifs de certains tissus. Je coupe trop de formes pour avoir du choix. J'arrive à un ensemble qui me convient. Equilibre entre les formes, les couleurs, le nombre de pièces par bloc. Les formes sont simplement collées pour le moment. Je pense les broder-quilter, c'est à dire coudre autour au moment où je quilterai. J'envoie la photo à Réjane

Quilts solidaires pour les personnes sinistrées des vallées des Alpes-Maritimes

J'ai préparé cet article la semaine dernière. Depuis, les intempéries ont fait des dégâts dramatiques dans des pays proches de chez nous. Je pense à nos ami(e)s belges et allemands où il y a des morts et des disparus. Un de nos fils habite Liège, heureusement dans une zone sans problème. La ville de Charleville-Mézières est jumelée avec la ville d'Euskirchen en Allemagne qui a beaucoup souffert. Certaines villes et villages des Ardennes  ont été impactés par les inondations. Aux Pays-bas aussi. Bien sûr, tout cela résonne en moi. Je pense à toutes ces personnes disparues ou sinistrées, à tout ceux qui ont beaucoup ou tout à reconstruire. Cet article vous paraîtra peut-être un peu futile à côté de ces drames mais il est le témoin de la solidarité des quilteuses. Après les inondations désastreuses d'octobre dernier dans les vallées des Alpes-Maritimes, France Patchwork avait proposé de faire des quilts  pour les personnes sinistrées. Début novembre, grâce à la généros