Accéder au contenu principal

Le Projet 70273 au lycée professionnel Armand Malaise, épisode 1

Muriel Mougel est professeur en "génie industriel textile et cuir" au lycée professionnel Armand Malaise à Charleville-Mézières. On pourrait dire plus simplement, prof de couture mais je pense que ce serait un raccourci non approprié. Vous verrez pourquoi plus tard dans cet article.
Lors de ma présentation du Projet 70273 à Villers-Semeuse, elle m'a proposé de faire participer ses élèves au projet. Ce sont des élèves de seconde qui préparent un bac pro en "métiers de la mode, option vêtement".

Lundi matin, la professeur d'histoire a fait un cours expliquant le projet et son contexte historique. Les élèves ont été très intéressés, ont posé beaucoup de questions, ont été choqués par cet épisode de l'Histoire.
Je suis ensuite intervenue pour présenter plusieurs de mes quilts. A la demande de Mme Mougel, j'ai mis l'accent sur les techniques que les élèves pourraient utiliser plus tard dans leurs créations vestimentaires, sur la liberté, la créativité. Quand j'ai fait une erreur, est-ce que je découds ou pas. Oui, si ça heurtera mon regard quand le quilt sera fini, non, si je peux en faire quelque chose.

Et Mme Mougel a bien insisté sur le fait que toutes les croix seraient bien, qu'il n'y avait pas de notion de beau-pas beau. Que les élèves avaient l'opportunité d'essayer. Elle leur a rappelé qu'ils auraient un faire un grand projet de vêtement original. A eux de'expérimenter!

J'ai parlé de la possibilité de rendre hommage à une personne et une élève m'a posé des questions, visiblement désireuse de le faire.
Les élèves avaient fait quelques dessins préparatoires, je ne les ai hélas pas tous pris en photos.



 J'ai passé du temps avec eux
à discuter



à rassurer, à conforter dans les idées, à admirer!

 et à nouveau à donner des explications sur des techniques utilisées dans mes quilts, à la main, à la machine...
et je les ai laissés travailler.

Rendez-vous pris pour le lendemain...

Alors, pour vous aussi, à demain :-)

Commentaires

  1. T'entendre évoquer ce beau projet m'émeut à chaque fois ! C'est une belle opportunité de pouvoir en parler avec des plus jeunes. Bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbe opportunité et tu vas voir que c'est allé au delà de ce que je pensais! Et les jeunes sont très réceptifs. Bises

      Supprimer
  2. Ta présence est un beau cadeau pour cs jeunes, ils ont la possibilité, en-dehors de la matière de classe, de mobiliser leur créativité sous un autre angle.
    Toucher les jeunes, c'est la plus belle facette de ce Projet, je n'ai pas pu le faire cette année, ce sera l'année prochaine :-)
    Je suis impatiente de lire la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les jeunes ont adhéré au projet d'une belle façon. Tu verras que tu vivras de sacrés moments l'année prochaine. Je ne sais pas si je vais essayer de prolonger dans d'autres établissements, d'une autre façon.

      Supprimer
  3. Congratulations, I was very happy to see this project going on and happy to be a contributor

    RépondreSupprimer
  4. Congratulations.It`s awesome!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

quel plaisir de vous lire! Je sais qu'il est parfois impossible de me laisser un commentaire et je ne sais pas pourquoi! Mais votre visite me fait de toute façon toujours plaisir.

Posts les plus consultés de ce blog

des kawandis pour se faire du bien et autres jeux de tissus

Je vous ai régulièrement parlé de Sujata Shah . Fin février, j'ai pris avec elle un cours en visio sur les kawandis. Elle propose ce cours très régulièrement et il remporte un franc succès. Les kawandis sont des quilts faits par des femmes Siddi. Les Siddi sont des Indiens descendants des premiers africains venus en Inde. Soit des migrants, soit des esclaves amenés par les Portugais pendant le 16ème siècle. Des traditions ont été transmises de génération en génération, évoluant au cours du temps. Les kawandis portent cette histoire. Je vous donne trois liens. Un en français de Sophia Pequinot, doctorante en anthropologie sociale tournée vers les Siddi. Elle a publié un article sur le site de l'EHESS . Un autre lien en anglais sur le site du Textile Research Center de Leiden aux Pays-Bas. Vous pouvez découvrir des Siddi quilts en allant sur le site de Henry John Drewal . Et sur Instagram là ou là . A la suite du cours de Sujata, j'ai fait ce kawandi. Tout est cousu à la ma

Le nine patch déstructuré, une valeur sûre!

Je ne suis pas vraiment présente sur mon blog. Mais pas beaucoup dans mon atelier non plus. Des contraintes familiales m'en tiennent un peu éloignée et quand j'y suis, je n'ai ni l'énergie, ni la tête libre pour m'investir dans un projet. Ça commence à aller mieux et je me décide enfin à revenir sur mon blog. Comme l'envie de jouer avec mes tissus vient me chatouiller de temps en temps, j'ai décidé de faire des petits projets simples. J'avais pas mal de carrés déjà coupés, souvent des paquets pré coupés de différentes collections. J'avais en particulier beaucoup de tissus à lignes ou à carreaux. J'ai beaucoup aimé les utiliser et les compléter avec des tissus ludiques, toniques, joyeux.  J'ai aimé ajouter, des oiseaux, des sapins, des chouettes, des coeurs, des glaces... J'avais envie de couleurs vivifiantes. J'ai opté pour le nine patch déstructuré tout simple. 9 carrés cousus ensemble et on coupe au milieu verticalement et horizonta

Un an d'atelier créatif au Centre Ressource!

Fin octobre 2021, je vous avais raconté mes projets de bénévolat au Centre Ressource de Charleville-Mézières . Pour rappel, ces centres accueillent des personnes atteintes ou ayant été atteintes de cancer. C'est un accompagnement hors du champ médical, centré sur la personne et non sur sa maladie. Année intense. Je propose des massages. Au début, j'étais la seule masseuse et je me suis mis un peu la pression. Il faut dire que les retours étaient très positifs et que c'est très motivant. "j'avais occulté cette partie de mon corps". J'avais oublié que j'avais un corps" "Mais alors,mon corps est vivant!" Voilà ce que j'ai entendu, alors comment ne pas avoir envie de donner! La fatigue m'a rattrapée, de nouvelles masseuses sont arrivées, chacune apportant sa particularité. J'ai pu lever le pied et désormais, je propose un massage par semaine. J'ai une bonne faculté d'écoute, mes 35 ans de travail personnel, de stages m

QAL 2022, épisode 3, blocs piécés et appliqués cousus

Il m'a fallu pratiquement deux semaines pour oser me lancer pour faire les blocs appliqués. J'y ai beaucoup réfléchi et je n'avais pas vraiment d'idée évidente. Jeudi après-midi, je me suis lancée. J'avais choisi une gamme de tissus, toujours ceux d'Alison Glass. Depuis le début, je sais que je veux appliquer des formes géométriques, carré, triangle, losange, rond... Je coupe des formes dans chaque couleur sans trop réfléchir, spontanément. Une couleur après l'autre, en positionnant sur les différents blocs. Je vous avais montré dans l'épisode 1, le fond choisi pour les blocs appliqué s. Je joue avec les motifs de certains tissus. Je coupe trop de formes pour avoir du choix. J'arrive à un ensemble qui me convient. Equilibre entre les formes, les couleurs, le nombre de pièces par bloc. Les formes sont simplement collées pour le moment. Je pense les broder-quilter, c'est à dire coudre autour au moment où je quilterai. J'envoie la photo à Réjane