lundi 20 avril 2020

Quand Isabelle aime le violet

Isabelle et moi nous connaissons depuis 36 ans. Je l'ai connue en tant que kinésithérapeute, puis elle est devenue ma prof de yoga. Elle a fait beaucoup de kiné respiratoire à un de mes fils. Tout cela a créé un lien. Nous nous en sommes rendues compte quand je suis partie vivre aux Pays-Bas. Notre amitié est savoureuse, délicieuse. Nous sommes toutes les deux des soignantes, des maternantes, des espiègles aussi. Nous sommes précieuses l'une pour l'autre. Nous avons clairement des liens invisibles qui nous relient.

Quand j'ai été dans ma période pochette à soutien gorge, je lui en avait offert une. Elle avait choisi les tissus lors d'un séjour chez nous.
Il y a deux ans, j'avais décidé de faire des coeurs avec les restes du quilt de Max. J'ai pris quelques photos et emportée par mon élan, j'ai fait deux coeurs sans photographier plus d'étapes. J'ai offert un des coeurs à Isabelle alors que je passais quelques jours avec elle.

Mi février, Isabelle a appris qu'elle avait un cancer. Il n'y a pas de gentil cancer, jamais. Il y en a de très méchants. Isabelle a un de ceux-là. Elle a tout de suite constitué un groupe WhatsApp qu'elle a appelé "mes dames de coeur". Elle a choisi comme icône du groupe le coeur que je lui avais offert.
Comme je lui écrivais que j'étais très touchée de son choix, elle m'a répondu "mais c'est ma mascotte, je le laisse dans mon sac quand je vais à l'hôpital". "alors, je suis encore plus touchée" lui ai-je répondu.
Je lui ai proposé de lui en faire un autre dans ses couleurs préférées : "Ah oui, dans les parme, mauve, bleu." Une de ses dames de coeurs aurait aimé lui faire un sac pour les jours où elle irait à l'hôpital. Après avoir dit que je n'étais pas douée pour les sacs, je me suis lancée à la façon des pochettes que j'avais déjà faites en m'inspirant du BeeBook. Vite, vite car j'allais voir Isabelle trois jours plus tard. J'avais raison, je ne suis pas trop douée, il est trop haut et pas assez large!
J'ai pas mal de tissus mauves et violets mais les mélanger et ajouter du bleu n'a pas été facile. J'ai ajouté le violet pour tonifier. J'ai d'abord fait des bandes, les ai assemblées et ai ajouté une bande mauve et une bande violette.
 L'extérieur du sac avant assemblage.
L'intérieur du sac. Après avoir pris cette photo, j'ai ajouté à chaque extrémité une bande de bandes assemblées parce que je trouvais que quand je rabattrais le haut du sac, le bord ne serait pas beau avec ce tissu. Je me dis maintenant que ça aurait pu être pas mal. Je n'avais pas trop de temps pour réfléchir, il fallait faire vite. Pas de photo de cette étape.
 Le sac est vraiment très haut et pas large!

  





















Avec le rebord

Et bien sûr, j'ai fait un coeur. Un côté un peu tonique, un côté plus doux.

J'ai eu la chance de pouvoir les lui apporter avant le confinement. J'ai aussi passé une soirée avec Maxime. Je savoure le souvenir et les sensations accumulées lors de cette journée. Quand l'éloignement et le fait de ne pas savoir quand je les reverrai sont un peu douloureux, je choisis de me remémorer ces belles sensations et d'aller de l'avant.

Le groupe des dames de coeur est très actif pour soutenir Isabelle dans la gravité ou la légèreté suivant les nouvelles et les traitements qu'elle reçoit. Il y a parfois de grands délires grâce aux vidéos qui circulent avec le confinement, ou des moments de tendresse.

Et puis le challenge France Patchwork a annoncé violet comme couleur de la semaine. Je savais que je ferais forcément des coeurs. Après un essai que je ne vous montrerai pas (jouer avec les restes n'est pas forcément une réussite!), j'ai choisi une autre option. Des coeurs les uns sur les autres. Je n'ai pas réfléchi au nombre de couleurs et j'ai fait comme je le sentais, comme j'aimais. Le résultat est que chacune des dames de coeur a un coeur et qu'Isabelle a aussi son coeur avec ce coeur mauve et cet arc en ciel aux couleurs des deux coeurs que je lui ai offerts. Connaissant ma sensibilité, mon intuition, mes antennes, nos liens, appelez ça comme vous voulez, je ne suis pas étonnée! Juste très heureuse de ce que le jeu avec les tissus parle pour moi sans mots.

Unanimité du côté d'Isabelle et des dames de coeur. 💜💜💜💜💜💜. Ca m'a fait chaud au 💜.

Prenez bien soin de vous et de ceux que vous aimez.

A bientôt.

18 commentaires:

  1. Moi ce sont tes papillons qui m'ont accompagnée tout le long du 'couloir' et aujourd'hui ils veillent sur moi au dessus de mon bureau
    Bises douces à Isabelle, je pense à elle et bises douces à toi aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai pensé à ces papillons et à ce moment à l'hôpital après ton intervention. Je transmettrai tes douces bises à Isabelle. Et un grand sourire me vient quand je repense à ces cours de yoga ensemble. Bises douces,Anne. Bisous coeur aussi :-)

      Supprimer
  2. Une belle histoire qui fait chaud au cœur et de belles réalisations.

    RépondreSupprimer
  3. Il ne faut pas que le coronavirus nous fasse oublier qu'il y a aussi une autre saloperie, le cancer...
    Tout ce que tu as fait est magnifique, une superbe harmonie de couleurs ! J'admire ta patience pour assembler tous ces bouts de tissu.
    Bon courage à ton amie Isabelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie de tout ce que tu dis. Je transmettrai à Isabelle. Pas patience en fait car j'aime et la technique utilisée permet d'aller vite.

      Supprimer
  4. Tu es bien la dame de coeur ! Bizhhhhhh

    RépondreSupprimer
  5. Tu as le don de savoir si bien parler avec les tissus ! Ton billet est tellement émouvant. Trop trop beau ton sac violet ! Un mariage de couleurs que je ne sais pas oser, pourtant si réussi ! Bon courage à ton amie !
    Prends soin de toi. Bisous Annie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aurais jamais osé ce mélange si Isabelle ne m'avait pas demandé ;-). J'aime parler avec mes tissus. Toi, tu parles avec les fleurs! Je transmettrai à Isabelle, elle sera touchée de tous vos mots d’encouragements. Bisous

      Supprimer
  6. De belles réalisations, et une belle histoire. L'occasion aussi d'envoyer mes pensées à ton amie, parce que les pensées positives ont forcément une répercussion "quelque part". Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Patchacha. Isabelle recevra tes pensées avec gratitude, d'autant qu'elles viennent de Bretagne, une région qu'elle aime. Bises douces

      Supprimer
  7. très beau témoignage! c'est important de compter sur un groupe solide! et des gris gris cœurs comme ceux que tu as fait ne sont absolument pas futiles!! côté sac, tu feras mieux une autre fois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est loin d'être futile! Les tissus ont un beau pouvoir! Et j'en use le plus possible.

      Supprimer
  8. Magnifique témoignage d'amitié, je te reconnais bien là ! Prenez bien soin de vous, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Frédérique :-)Les tissus font du bien et les mots aussi! Tous ces commentaires me touchent et ne manqueront pas de toucher Isabelle. Bisous

      Supprimer
  9. En fait , on a chacune " sa " couleur . La mienne est le bleu , c'est certain .
    Je pensais aimer le violet et en fait , j'ai eu un peu de mal à le travailler .
    Il semble que ce soit une de vos couleurs ; bravo pour vos ouvrages .
    Chantal

    http://coronin.canalblog.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chantal. Ma mère aime le violet et j'ai fait un gros stock en pensant lui faire un quilt un jour. Je lui en ai fait un petit il y a bien longtemps. J'ai appris à aimer cette couleur et tout ce que j'ai fait pour Isabelle m'a fait l'aimer encore plus. Je ne saurais pas dire quelle est ma couleur préférée. Ca a longtemps été le bleu. A travailler avec les couleurs grâce au patchwork, je ne sais plus vraiment...

      Supprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...