mercredi 12 décembre 2018

20 berlingots pour ses 20 ans

C'était il y a bientôt 15 ans, mon fils numéro 2 allait avoir 20 ans. Ca donne un peu le vertige!
Si je me souviens bien, plusieurs raisons m'ont guidée vers les berlingots. La première était les pères Noël berlingots. Mon fils avait fait plusieurs stages dans une école de cirque et jonglait. Les berlingots, c'est pratique pour jongler et plus facile à faire que des sphères!
Voilà tous les berlingots vus du dessus, regroupés par thèmes
Les quatre saisons, avec forcément une tulipe pour le printemps. Certaines faces de l'automne et de l'hiver sont en log cabin en triangle. Les triangles de l'été sont en deux morceaux, je devais sûrement avoir trop de tissus qui me plaisaient.
Je me souviens que j'avais posé toutes mes boites sur le sol de la chambre du dernier étage. J'ai eu un plaisir fou à fouiller, chercher les associations.
Le berlingot de droite a pour thème les oiseaux, celui du milieu les légumes. Celui de gauche, la Hollande. J'ai voulu qu'il y ait un peu la vie de mon fils dans ces berlingots. Notre fils avait 3 ans et demi quand nous sommes arrivés aux Pays-Bas. Mon mari a dessiné ce moulin dans un triangle. On aperçoit une autre face, rouge, blanc, bleu. Ca peut aussi être bleu, blanc, rouge, je suis d'accord!
Une autre face... si vous posez le berlingot hollandais sur la pointe, vous voyez une tulipe. Sur le berlingot des oiseaux, voici le seul tissu que j'ai acheté pour ce projet. Je n'avais que trois tissus avec des oiseaux. Je suis donc allée dans une boutique qui n'existe plus, The Border (les copines des Pays-Bas s'en souviendront) et j'ai trouvé ce tissu avec les oeufs.
Les tissus avec les légumes avaient été achetés chez Irma à Haarlem.
Ces deux berlingots sont bien particuliers, ils parlent de mon fils. Celui de gauche est pour le monde du cirque qu'il a adoré et qui lui a permis de mieux se connaître et de s'épanouir. Ici, c'est le clown. Les quatre faces de celui de droite reprennent le  quilt que je vous ai raconté dans mon article précédent. J'étais contente car j'avais encore des morceaux de pratiquement tous les tissus. A droite, le ciel et le soleil.
Le chapiteau du cirque et la maison du quilt
La piste de cirque et l'herbe du quilt
Les trois suivants symbolisent sa famille. A gauche, un satellite symbolise son père. Celui du milieu est fait avec les tissus utilisés pour une fantaisie pour son grand-frère. Celui de droite est fait avec les tissus utilisés pour la même fantaisie pour son petit frère (pas de photo...)
 Une machine à coudre pour la maman à gauche.
Les deux autres faces du berlingot parental reprennent nos A et G emmêlés que mon mari m'avait fait en émaux alors que nous n'étions pas encore mariés. Il est abîmé mais il trône toujours comme magnet sur notre frigo
Voilà réunis, les berlingots personnels que vous venez de découvrir.
Pour arriver à 20 comme 20 ans, j'ai fait ces derniers autour des couleurs
Et puis il y a celui-ci qui est bien particulier lui aussi. Il est fait de deux tissus que je n'utilise que pour des choses faites pour ce fils-là. Il me reste encore pas mal du tissu de gauche. Je l'ai utilisé aussi , je lui ai fait des papillons et je lui ai fait le mois dernier un porte-clés en feutrine sur lequel j'ai appliqué un peu du tissu . J' ai utilisé les deux pour faire des cubes fous...Encore un article à écrire
Je vous ai montré les 20 berlingots que j'avais confectionnés. J'avais fait un sac en tissu pour les ranger. J'avais ajouté deux berlingots tout blancs que mon fils pouvait décorer comme il le souhaitait. Il en a décoré un très simplement avec une forme sur chaque face, à chaque fois de couleur différente, ici une étoile verte.
Les voici avec le berlingot coloré et le dernier côté du berlingot du quilt qui reprenait la ligne jaune qui le structurait, le 8 de ces 8 ans, âge qu'il avait au moment du quilt.

Mon fils me les avais prêtés pour que je les prenne en photo et je les ai gardés un bon moment. Je les aime bien réunis dans ce vase
Dans sa chambre d'étudiant, mon fils jouait avec ses berlingots. 
" qu'est-ce que c'est? lui ont demandé ses copains"
" 20 berlingots faits par ma mère pour mes 20 ans"
" Mais ça sert à quoi?"
" A rien". Et quand il me racontait ça, je sentais bien son incompréhension face à cette question et sa satisfaction amusée. Et il ajoutait :
"N'empêche qu'ils aiment bien jouer avec!" Je pense qu'ils ont bien valsé dans tous les sens et c'est très bien comme ça!
Après son diplôme, il est parti travailler quelques mois à Montréal. Il avait emporté deux valises et il s'en est fait voler une dans le train. A son grand soulagement, les berlingots étaient dans l'autre, donc saufs. Quand il m'a raconté ça, j'ai été touchée qu'il ait emmené ses berlingots au moment où il partait loin.

Voilà l'histoire de 20 berlingots, ou plutôt de 22 berlingots!

A bientôt avec grand bonheur!
Prenez bien soin de vous!

26 commentaires:

  1. Amusant et très perso, cette "balade berlingotienne" le sablier de ton amour pour ton fils (tes enfants en somme)et le bonheur de l'écrire au travers de tes créations !!!!
    Une vie voilà tout!!!! bien en accord avec toi simplement!!!!
    Amicalement à bientôt Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tout coeur. Je crois qu'on se verra...l'année prochaine. Là, ça file trop vite!!Bises

      Supprimer
  2. Oh ! quelle belle histoire d'amour. biz

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Merci :-) j'ai eu plaisir à la conter et à la réaliser!

      Supprimer
  4. J'adore !!! et je n'avais jamais songer à jongler avec des berlingots, j'ai une envie folle d'essayer maintenant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment sympa. Après les livres, les berlingots...ou les deux :-)

      Supprimer
  5. Des beaux souvenirs pour vous !
    Belle soirée Annie! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, plein de souvenirs et de sourires dans les yeux quand on évoque les berlingots ensemble. Bisous

      Supprimer
  6. Encore une jolie histoire ! Avec quoi les as-tu rembourrés ?
    Bizhou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les avais rembourrés avec du riz ou de la ouate. Quand il est parti au Canada, je les ai tous rembourrés avec de la ouate pour que ce soit plus léger dans la valise! Avec le riz, ça permet de jongler avec. Avec de la ouate, ça permet de les laver, ce que j'ai fait une fois. Bisous

      Supprimer
  7. Quelle belle histoire autour de ces berlingots ! J'adore quand les objets ont une histoire, mais justement, c'est l'intérêt du fait main 😊
    😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais du "fait maison" car tout est cousu à la machine. Plus rapide et plus solide :-) Et à la main, je n'aurais jamais eu la patience, donc il n'y aurait jamais eu de berlingots!

      Supprimer
  8. J'vais un doute, je reviens; c'est ça: mon commentaire n'a pas paru (pourtant, j'ai adoré tout ce que tu racontes autour des berlingots...) alors je reviens pour te le dire. Ce qu'écrit Martine est juste et beau: "le sablier de ton amour". Je suis contente de revenir et lire ça et voir tes photos!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'être revenue :-) Merci de tes mots doux. Bisous

      Supprimer
  9. Preciosos.Gran idea y una bella historia!!

    Besos.Feliz Navidad para tí y todo tu familia!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you Rosa and a very sweet Christmas with your family :-)

      Supprimer
  10. Jolie histoire ! bravo pour l'idée et la réalisation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Kristine. Je me suis bien amusée à les faire et ai eu grand plaisir à partager l'histoire. Et ùaintenant, à lire tous les commentaires :-) Hier soir, mon fils me disait qu'en fait, il avait dessiné un S et trouvait sympa que son père et moi ayons tous des versions différentes.

      Supprimer
  11. Cette histoire de berlingots est touchante ! Des petites choses qui ne servent à rien, et qui pourtant véhiculent tant d'amour... Bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle. Tes mots me touchent beaucoup, beaucoup. Bises tendres

      Supprimer
  12. merci pour ce joli moment de vie partagé! j'imagine son soulagement d'avoir gardé ses berlingots e toi qu'il les ait emporté...

    RépondreSupprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...